Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 janvier 2014 1 13 /01 /janvier /2014 22:29

Vous vous souvenez de mon panier exotique avec des grenades. Que faire avec les deux autres, mon amie Denise de Gourmandenise propose une recette en muffins, moi j'ai voulu les intégrer à un cake, absolument délicieux. Nous avons beaucoup apprécié la texture du cake, presque sablée.

cake-grenade-1w

Ingrédients

150g de graines de grenades

2 oeufs

250g de farine

1 sachet de levure chimique de CPVD Foulon

110g  de sucre roux ou cassonnade

125 g de beurre 

1 c à c d'extrait de vanille CPVD Foulon

10cl de lait

Sucre perlé

cake-grenade-2w

Préparation

Préchauffez votre four à 160°c.

Faire fondre le beurre à feu doux.

Dans un cul de poule, mélangez le sucre et le beurre fondu. Ajoutez les oeufs et mélangez de nouveau. Incorporez ensuite les 10cl de lait,  la farine tamisée et la levure . Vous devez obtenir une pâte lisse. Denise conseille de fariner les graines de grenade avant de les intégrer à la pâte. Versez votre préparation dans un moule à cake (Demarle pour moi) beurré, ou chemisé d'un papier sulfurisé  si vous n'utilisez pas de moule en silicone. J’ai parsemé le dessus de la pâte avec du sucre perlé.

Mettre au four 35mn.

cake-grenade-4w
Vérifiez la cuisson à l'aide d'un couteau dont la lame doit ressortir sèche.

cake-grenade-3w

 

95000722.to resize 150x3000

La petite histoire de la Grenade

La grenade serait originaire de Turquie et d’Iran. Le grenadier fait partie des premiers arbres à avoir été domestiqués par Ll’homme environ 2000 ans avant notre ère. Les Phéniciens l’ont importé lors de la fondation de Carthage. Tout comme les figues, les dattes et les olives, la grenade est un fruit du pourtour méditerranéen.

 

11-janvier-2011-9810-copy

 

Des vases en forme de grenade furent retrouvés par des archéologues à Chypre, et en Égypte où les grenades étaient données en offrande funéraire, des restes de grenades ont par ailleurs été retrouvés dans un tombeau datant de l’époque de Ramsès II.

Des graines de grenade furent également découvertes dans l’épave d’un navire datant de l’époque de bronze à Ulu Burun (classé site archéologique sous-marin, qui fait l’objet de fouilles depuis 1984) au large de la Turquie près de Kas. En effet plus de 1000 graines de grenade se trouvaient dans des amphores chypriotes.On retrouve représenté sur certains bas-reliefs du temple de Karnak (en Égypte), sur des mosaïques byzantines à Qasr el-Libia en Lybie, un arbre de vie au-dessus de deux pintades et la grenade représentée sur des

sculptures assyriennes.


Granatapfelblüte 3

 

Le grenadier fut introduit en région méditerranéenne au VIIIe siècle par les Arabes en Espagne plus précisément en Andalousie ou le climat était très propice à la culture et où elle fut abondamment cultivée et la ville de Elvira sera rebaptisée Grenade au XI siècle par Zawi ibn Ziri, premier roi de la dynastie Berbere-Ziris. (1012-1090).
Ce fruit grâce à son épaisse écorce qui la protégeait du dessèchement était un aliment de base des caravaniers. Son jus désaltérant et nourricier était très apprécié. On retrouve sa trace dans des documents anciens.

 Sohbet-076-copy-copie-1.jpg

 

La grenade était très connue en Allemagne notamment dans la ville de Constance. Hildegarde de Bigen en fait également état dans ses livres

Dans la Grèce antique, considérée comme un fruit des Dieux, elle symbolisait la fertilité et la prospérité et était dédiée à la déesse de l’Amour et des plaisirs Aphrodite et à Héra la déesse du mariage légitime qui fut l’épouse de l’infidèle Zeus, c’est elle qui enverra aux enfers Perséphone pour avoir prélevé un grain de celle que lui présenta Hadès ; ce fut aussi l’un des attributs de Dynonisos Chaque grenade contiendrait 840 graines, entourée d’un sac de jus sucré et acidulé.

Pour les Berbères, le fruit est présent à toutes les étapes importantes de la vie des femmes : mariage, naissance…

ar-grenadier.gif

 

Dans la tradition persane, il est l’Arbre du Paradis ou l’Arbre de Vie, en bonne place au jardin du paradis
En Chine, elle symbolise encore aujourd’hui la fertilité à cause de son grand nombre de graines. La coutume veut qu’on en offre aux jeunes mariés.
Dans les vieilles traditions turques, après avoir jeté à terre une grenade, les jeunes mariés peuvent connaître le nombre d’enfants à venir grâce aux nombre de grains dispersés dans la chute, surtout si les 400 et plus que peuvent contenir une grenade s’éparpillent.
Selon Shakespeare, c’est sous son feuillage que Roméo s’abrita pour chanter une sérénade à Juliette.

On retrouve la grenade dans les trois grandes religions monothéistes.
Pour les chrétiens, elle est le symbole de la perfection divine. (il se pourrait même qu’Ève mangea une grenade, fruit de la connaissance, et non une pomme…)
Pour les Hébreux, elle représentait la nostalgie de la terre promise, c’est l’un des sept fruits principaux bénis pour la Terre Promise.

Anar-Pomegranate-.jpg

 

Pour les musulmans, elle permettait de lutter contre la haine et l’envie. « Consommez les grenades, enseignait Mahomet, ces fruits épurent l’homme de la jalousie et de la haine ».
La grenade est avec le citron et la pêche un des fruits bénis pour les bouddhistes. La suite ici

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Jackie - dans Desserts
commenter cet article
4 janvier 2014 6 04 /01 /janvier /2014 23:01

Une bûche que je réalisais pour la première fois et qui a fait son petit effet. Composée d'un biscuit à la cuillère, d'une crème pâtissière, de framboises le tout enrôbé dans une meringue.

buche-framboises-1w-copie-1.jpg 

Biscuit à la cuillère

4 oeufs soit (200g)

100 g de sucre en poudre, 

100g de farine T55

Sirop d’imbibage

100 g de sucre semoule, 

100g d’eau

Pour la crème pâtissière

50 cl de lait, 

1 gousse de vanille, 

2 oeufs, 

1 jaune

75g de sucre semoule, 

25 g de Maïzena, 

1 feuille de gélatine

 buche-framboises-2w.jpg

Pour la décoration 

Meringue italienne

150g de blancs

300g de sucre

Brisures de framboises congelées

Quelques fruits exotiques

Préparation

Clarifiez les jaunes des blancs, montez les blancs jusqu’à ce qu’ils soient mousseux et ajoutez 50g  sucre pour serrer les blancs, vous devez obtenir la consistance bec d’oiseau. Mélangez le sucre restant avec les jaunes au fouet jusqu’à ce que le mélange blanchisse et introduire ce mélange délicatement.Ajoutez ensuite la farine tamisée et Incorporez délicatement à l’aide d’une maryse , il ne faut pas  « casser » les blancs. Étalez cette pâte sur une plaque, le flexipan plat de Demarle pour moi ou sur une plaque garnie de papier sulfurisé. Cuire à 190° pendant 10 à 12mn. Réservez

buche-framboises-3w.jpg

Sirop de sucre

Portez à ébullition l’eau et le sucre. Laissez refroidir et réservez.

Crème pâtissière

Faire chauffer le lait et la gousse de vanille que vous aurez raclée à feu doux dans une casserole.

Mettre la feuille de gélatine dans de l’eau froide pour la ramollir.

Pendant ce temps battre les œuf et le sucre dans un saladier jusqu’à blanchiment, ajoutez ensuite la maïzena. Mélangez en évitant les grumeaux. Ajoutez environ la moitié de lait chaud, mélangez puis transvasez le mélange dans la casserole de lait restée sur le feu. Mélangez sans arrêt jusqu’à épaississement (plus ou moins 5mn). Ajoutez la feuille de gélatine, mélangez.

Retirez la crème du feu, filmez et et laissez refroidir.

Meringue

Montez les blancs en neige avec le sucre et les porter au bain marie à une température de 50°. Il faut que la meringue soit très ferme, laissez refroidir puis la mettre dans une poche à douille. 

Montage de la bûche

Démoulez le biscuit à la cuillère et punchez-le avec le sirop de sucre légèrement pour ne pas trop mouiller le biscuit. Garnir le biscuit de crème pâtissière et parsemez de brisures de framboises. Roulez le biscuit sur lui même. Décorez la bûche avec la meringue munie de la poche à douille. Décorez ensuite avec les fruits exotiques, oranges, kiwi selon votre inspiration, vanille et brûlez ensuite au chalumeau. Un succès garanti que je renouvellerai, pour une première fois les fins palais de mes gourmands ont apprécié.

buche-framboises-4w.jpg


Repost 0
Published by Jackie - dans Desserts
commenter cet article
18 décembre 2013 3 18 /12 /décembre /2013 00:08

Non la citrouille ne s'est pas transformée en carosse mais en flan tout simplement.

Encore une recette de Sandy, mais là nous avons encore une fois vraiment apprécié cette originalité. Un flan dans une citrouille! pas banal n’est-ce pas. 

 

flan-citrouille-1w.jpg

Ingrédients

1 potimarron d'environ 1 kg 500

50 cl de lait entier

4 œufs

4 c às  de sucre + 3 c à s pour le caramel 

1/2  gousse de vanille  

Un peu de farine

flan-citrouille-2w.jpg

Préparation

Incisez le haut du potimarron et enlevez le capuchon et réservez. Videz la courge de ses graines, bien creuser l’intérieur.

Battre ensuite les œufs et le sucre brièvement, ajouter le lait et la vanille. 

flan-citrouille-3w.jpg

Pendant ce temps, préparez le caramel et faites fondre 3 cuillères à soupe de sucre dans une poêle à fond épais. Saupoudrez le potimarron de farine et secouez le pour enlever l'excédent. Versez le caramel sur le fond, puis le mélange œufs-lait. Déposez le couvercle sur la citrouille et la mettre dans une grande casserole. Versez de l'eau jusqu’à un doigt de l'ouverture de la citrouille. Cuire au four préchauffé à 170 °C pendant environ 2 heures. L'eau dans la casserole ne doit pas bouillir. 

flan-citrouille-4w.jpg

Dès que le potimarron est cuit, le sortir immédiatement de l’eau stopper la cuisson.

 

Laissez refroidir et le mettre ensuite au réfrigérateur.

 

flan-citrouille-5w.jpg

 

Je l’ai quant à moi laisser toute la nuit comme conseillé par Sandy, mais nous l’avons mangé à température ambiante.

flan-citrouille-6w.jpg


Repost 0
Published by Jackie - dans Desserts
commenter cet article
4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 18:43

Une recette inspirée du blog de Joséphine que nous avons adorée. Je remercie Joséphine de m'avoir fait découvrir le Limoncello, cette liqueur de citron est absolument délicieuse.

tiramisu-citron-1w.jpg

Ingrédients 

J'ai divisé les proportions pour 4

260 g de mascarpone, 

3,5 cuillères  à  soupe de sucre en poudre, 

3 œufs , 

20 biscuits à la cuillères  environ, j'ai quant à moi utilisé des biscuits de Montbozon offerts par une amie qui se reconnaîtra.

6,5 cl de limoncello ,  le zeste  d’ un  citron.

Lemon curd

10 cl de jus de citron (2 à 3 citrons) 

3 oeufs

150 g de sucre en poudre 

1 cuillère à soupe  de maïzena

30 g de beurre

tiramisu-citron-3w.jpg

Préparation

Prélever le zeste des citrons après les avoir soigneusement lavés. Presser ensuite les citrons.

Battez les oeufs avec le sucre, ajouter la maïzena au tamis et mélanger. Ajoutez le jus de citron, les zestes. Dans une casserole, versez la préparation dans une casserole. Ajoutez le beurre en petits morceaux. Faites cuire sur feu doux, jusqu'à épaississement. La crème épaissit au bout de 5 minutes environ, continuer de  bien remuer avec le fouet. Laissez refroidir 

 tiramisu-citron-2w.jpg

La crème

Fouettez les jaunes d'oeufs et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Incorporez ensuite le mascarpone et le zeste de citron.

Montez les  blancs en neige puis les  incorporer délicatement à la précédente préparation.

Versez le limoncello dans  une assiette creuse.

Imbibez légèrement les biscuits  avec  le limoncello  et  les  disposer dans la verrine recouvrir d’une cuillère à soupe  de crème de citron puis d’une couche de préparation au mascarpone. Renouvelez l'opération une seconde fois.

tiramisu-citron-4w.jpg

Réserver au réfrigérateur pendant 24 h avant de servir.

 

 

La petite histoire du citron

 

Il faut savoir que d’après la légende, Athénée vanta le pouvoir antivenimeux du citron. Il révèle que deux condamnés devaient être livrés aux vipères. Ils eurent l’idée de consommer des citrons. Tout à fait immunisés, les terribles morsures des reptiles n’eurent aucun effet sur eux.

 Un peu de botanique

Le citron est le fruit du citronnier ou “Citrus Limon“, un arbuste de 5 à 10m à feuilles persistantes. Il fait partie de la famille des Rutacées. Il possède des rameaux porteurs de feuilles pétiolées, ovales, de couleur vert pâle et de fleurs pourvues de 5 pétales, blancs à l’intérieur et pourpres à l’extérieur, au parfum intense et délicat. Cet arbre produit fleurs et fruits en toutes saisons. Les citrons, jaunes et brillants, se divisent en une douzaine de quartiers autour d’un axe fibreux, on peut récolter jusqu’à 200 fruits par an sur un arbre adulte !

La petite histoire du citron
citron
Au départ on appelait le fruit du citronnier « lemon » mot d’origine italienne limone que L’on avait emprunté à l’arabo-persan « limûn ». C’est en 1351 qu’il apparaît dans la langue française. Le mot limonade vient du mot limon, cette boisson contenait de l’extrait de limon, Ce mot n’est quant à lui plus employé aujourd’hui. C’est en 1398 que le mot « citron » apparaît dérivé du latin « citrus » et peu il remplacera le terme citron dans la langue populaire.
citron
citronDes écrits chinois retrouvés font mention du citron dès les années 1178. Le citron a probablement été introduit en Chine entre le Xe et le XIIe siècle. Bien qu’aucune fouille ne puisse corroborer ces dires, des chercheurs pensent que le citron viendrait de l’est de la région Himalayenne et plus précisément de la Haute Birmanie.
citron
On pense que le citron était probablement cultivé par les Grecs et les Romains, voire par les Égyptiens, certaines mosaïques reproduisant ce fruit sur des fresques. La variété de citron utilisé à cette époque pourrait être l’ancêtre du citron actuel le cédrat (Citrus medica) très utilisé pour ses propriétés médicales.
citron
Ce sont les Arabes qui après les invasions (ans 300/400 après J.C) vont réintroduire le citron par le biais du commerce dans tout le bassin méditerranéen. Puis après les croisades, les Européens découvriront les agrumes comme l’oranger et également le citron et les rapporteront chacun dans leurs pays respectifs.
citron
Le citron a probablement été importé dans le Nouveau Monde par Christophe Colomb, lors de son deuxième voyage en 1493 à Isabella (Haïti et République dominicaine) dans le but d’y installer le premier établissement permanent. De là, les fruits se retrouveront rapidement l’Amérique centrale. C’est à la même époque, que les Portugais plantaient les premiers arbres à agrumes au Brésil. Le climat tropical de ces pays favorisa le développement de ces arbres et au milieu du XVIe siècle, on retrouvait dans toute l’Amérique du Sud.
citronPuis, grâce aux repousses naturelles, de grandes plantations se sont établies pratiquement sans l’intervention de l’homme.
citron
Vers la fin du XVIe siècle, les premiers agrumes – citrons, limes, oranges – sont introduits dans la ville de St-Augustin, en Floride. Leur culture se répandra graduellement dans tout le sud-est des États-Unis et, plus tard, en Californie, à Hawaï et à Porto Rico. Aujourd’hui, le citron est maintenant largement cultivé dans le bassin méditerranéen, la Californie, la Floride, l’Amérique Centrale et du Sud.
citron
Aujourd’hui, ce fruit est l’emblème de la ville de Menton (près de Nice) En effet, les Mentonnais sont les premiers producteurs de citron en France depuis 1930. La suite ici

Repost 0
Published by Jackie - dans Desserts
commenter cet article
19 novembre 2013 2 19 /11 /novembre /2013 23:24

Le salon du blog est terminé. De merveilleuses rencontres, des retrouvailles, du sérieux bien sûr dans la réalisation de nos recettes. Un public attentif que ce soit à l'Abbaye ou à l'école hotelière, Damien et l'équipe de 750g omniprésents, bref une réussite comme d'habitude.

Cette recette de mirliton revisitée, reprenait des ingrédients typiques du terroir québécois, sirop d'érable, canneberges et jus de canneberge qui fut très appréciée.

mirlitons-2w

Ingrédients

2 rouleaux de pâte feuilletée pur beurre

90 g de poudre de pacanes (noix de pécan)

110 g de sucre en poudre

2 œufs entiers

1 sachet de sucre vanillé

70 g de crème fraiche épaisse

Confiture de Canneberges 

150g de canneberges

3c à s de sirop d'érable

100ml de jus de canneberge

80g de sucre roux

Sucre glace 

Préparation

Commencer par préchauffer votre four à 180 °.

Confiture de canneberges

Mettre les canneberges dans une casserole, ajoutez le sirop d'érable, le sucre et le jus de canneberges. Laissez frémir et vous allez entendre les "ploc.ploc" des petites baies. Doucement elles vont s'écraser. Mélangez et vérifiez si c'est assez sucré à votre goût sinon ajoutez du sucre et si votre confiture est trop épaisse rajoutez du jus de canneberges. Donnez ensuite un coup de mixeur. Mettre en pot et laissez refroidir.

Découper 20 fonds de pâte avec un emporte pièce de 7,5 cm. Foncer les empreintes avec les ronds de pâtes. Vous pouvez vous aider de l'appareil à foncer pour bien insérer votre pâte, puis déposer une cuillère à café de confiture Canneberges à l’intérieur de chacune.

Dans un cul de poule, mélanger au un fouet la poudre de pacanes, le sucre, les 2 œufs, le sucre vanillé et la crème.

Répartir la crème de pacanes sur la confiture puis saupoudrez de sucre glace. Attendre quelques minutes que le sucre soit imbibé puis saupoudrer à nouveau avant de mettre au four pour 20 minutes à 175/180 °
Laissez tiédir sur une grille avant de déguster tiède ou froid.


SBC mont-5photos

 

En préparation pour la dégustatation avec l'aide de mon amie Denise de Gourmandenise


SBC_mont-3photos.jpg

En préparation pour la dégustatation avec l'aide de mon amie Denise de Gourmandenise

Je remercie également mon amie  Prici pour les photos 


Une fan de choix était présente lors de ma démonstration, "My Little Princess" Maëlie que je vous présente avec l'autorisation de ses parents. Un vrai bonheur pour moi.

SBC_Jackie-Maeli.jpg


Repost 0
Published by Jackie - dans Desserts
commenter cet article
13 novembre 2013 3 13 /11 /novembre /2013 16:04

Des poires qui commençaient être vraiment trop mûres dans le compotier. Elles furent les bienvenues dans ce cake moelleux et parfumé. 

cake-poires-1w.jpg

Ingrédients

5 petites poires bien mûres pour moi

2 oeufs

250g de farine

1 sachet de levure chimique

110g  de sucre roux ou cassonnade

125 g de beurre 

1 c à c d'extrait de vanille

10cl de lait

cake-poires-2w.jpg

Préparation

Préchauffez votre four à 160°c.

Faire fondre le beurre à feu doux.

Dans un cul de poule, mélangez le sucre et le beurre fondu. Ajoutez les oeufs et mélangez de nouveau. Incorporez ensuite les 10cl de lait,  la farine tamisée et la levure . Vous devez obtenir une pâte lisse.

cake-poires-4w.jpg

 

Épluchez les poires et détaillez les en petits morceaux et ajoutez les à la pâte.
Versez votre préparation dans un moule à cake (Demarle pour moi) beurré, ou chemisé d'un papier sulfurisé  si vous n'utilisez pas de moule en silicone
Mettre au four 35mn.
Vérifiez la cuisson à l'aide d'un couteau dont la lame doit ressortir sèche

Pour accompagner un bon thé ou un chocolat chaud

cake-poires-3w.jpg

 

La petite histoire de la poire 
poireLe nom Poire est un dérivé du nom latin Pyraet apparaît dans la langue française au XIIe siècle.
poireOn retrouve les origines de la poire fruit du poirier (Pyrus communis) en Asie Centrale et en Europe Occidentale dès l’époque du néolithique où on a retrouvé des pépins dans des nombreux sites préhistoriques.

poirePears.jpg

Des agriculteurs auraient domestiqué le poirier il y a environ 7000 ans mais c’est un certain chinois Feng Li qui aurait se serait consacré à ce fruit en effectuant des greffes et ce il y a plus de 4000 ans avant notre ère. La poire n’avait pas l’aspect que nous lui connaissons aujourd’hui, le fruit était petit et amer.
poire
On trouve d’ailleurs encore des espèces sauvages en Asie centrale et en Extrême-Orient. Leurs fruits sont petits et peu nombreux, si bien qu’ils ne sont cueillis que par les oiseaux. On retrouve des traces de la poire il y a deux milles ans sur les tablettes d’argile sumériennes, aux côtés du thym et des figues.
poire

 poirier-en-fleurs.jpg

Les Grecs quant à eux étaient très friands de ce fruit et Homère l’avait baptisé « cadeaux des Dieux ». C’est cependant aux Romains que nous devons le développement de nombreuses variétés. La poire était un de leur fruit favori et ils le consommaient, cuit, cru séché. Ils pratiquaient systématiquement la greffe et développèrent de nombreuses variétés : Caton n’en cite que six alors que le fameux Pline lui en dénombre plus de quarante et à la fin de l’empire romain on en recensait une soixantaine.

L’arrivée de la poire dans toute l’Europe se fit de façon progressive. À L’époque médiévale, soit au XVIe siècle elle semblait guère goûteuse d’après les noms qui lui étaient attribués « caillou rosat » ou encore « poire d’angoisse » qui se consommaient surtout cuites.

C’est Jean de la Quintinie, jardinier de Louis XIV qui fera de la poire un fruit royal avec la création de nombreuses variétés (on en recensait 500) aux noms évocateurs comme : « Muscate », « Bergamote », « Frangipane », « Cuisse Madame ». Le XVIIIe siècle verra l’amélioration de la saveur et de la texture du fruit. Fruit Royal, la poire était offerte en cadeau avec une coupe de champagne lors de leurs sacres à Reims (Louis XV, Louis XVI et même Marie Louise ou Charles X) : « Nous vous offrons ce que nous avons de meilleur : nos vins, nos poires et nos cœurs » ponctuait le maire lors de la cérémonie.
poire
De nos jours on dénombre plus de 2000 variétés mais seules une dizaine se retrouve sur nos étals. La plupart ont vu le jour entre le XVIIIe siècle et le XIXe siècle.la suite ici

Eight_varieties_of_pears.jpg

Repost 0
Published by Jackie - dans Desserts
commenter cet article
9 novembre 2013 6 09 /11 /novembre /2013 00:00

Un gâteau moelleux et fondant en bouche ou le goût de la noisette est très présent. Délicieux avec un bon thé au jasmin.

 gateau-ecureuil-1w.jpg

Ingrédients

250g de poudre de noisettes

125 g de beurre mou

3 gros oeufs ou 4 petits
150 g de sucre en poudre
15 cl de lait
180 g de farine
1 sachet de levure chimique

gateau-ecureuil-3w.jpg 

Préparation

Préchauffez votre four à 180°

Réduire les noisette en poudre avec votre mixer.  Dans un saladier, mélangez le sucre et le beurre mou. Ajoutez ensuite les jaunes d'oeufs. Bien mélanger de façon à obtenir un appareil homogène et lisse. Ajoutez le lait, la poudre de noisette, la farine tamisée et la levure chimique.Vous obtenez pâte assez compacte. Montez les blancs en neige et incorporez 2 grosses cuillères pour détendre la pâte, ajoutez le reste des blancs délicatement à la pâte. Versez la pâte dans un moule à manqué que vous aurez beurré et fariné. Pas besoin si vous utilisez un moule en silicone. 

Enfournez 40 mn à 180. Démoulez et laissez refroidir sur une grille avant de vous régaler. Vous pouvez l'accompagner d'une chantilly aromatisée aux noisettes.

gateau-ecureuil-2w.jpg

La petite histoire de la noisette

Originaire d’Asie Mineure, le noisetier est cultivé depuis des siècles. La noisette serait l’un des premiers fruits offert par Dame nature à l’homme. Il aurait été domestiqué par ce dernier dès la préhistoire dans une région du globe qui s’apparente à la Turquie d’aujourd’hui. De nombreux fossiles de feuilles ont été retrouvés ainsi que des traces dans les sépultures néolithiques.

4539422-ecureuil-roux-sciurus-vulgaris--de-manger-une-noise.jpg

C’est surtout grâce au commerce des romains que la noisette s’est développée, sa culture s’est d’abord répandue en Grèce et en Italie avant d’atteindre toute l’Europe dès l’Antiquité.
C’est autour de la ville italienne d’Abella que l’on retrouve beaucoup de vergers d’où vient le nom d’avelines, qui veut dire noisettes provenant du mot latin de la plante "Corylus Avellana" en référence à la région italienne d’Alvino alors riches en cultures de noisettes. Déjà à cette époque, on reconnaît à la noisette des vertus médicinales.
Le médecin grec Dioscoride estime au Ier siècle qu’elle est nuisible à l’estomac, mais est bonne contre la toux.
Hildegarde de Bingen la conseille contre l’impuissance au XIe siècle.
Le médecin italien Petrus Andreas Matthiolus au XVIe siècle, auteur de célèbres Commentaires sur Dioscoride, la recommande pilée et mélangée à de la graisse d’ours pour faire repousser les cheveux.
Lusitanus la prescrit contre la maladie de la pierre et Craton contre les coliques néphrétiques.

 67696-noisette.jpg

Légendes et mythologie 

Les Turcs croyaient que la lumière divine avait répandu ses bienfaits sur le noisetier, symbole de paix et de salut.

Les Allemands pensaient que les personnes qui portaient sur elle une noisette voyaient leur fécondité augmenter.

Les romains eux, voyaient dans les noisettes le bonheur conjugal. La suite ici


Repost 0
Published by Jackie - dans Desserts
commenter cet article
26 octobre 2013 6 26 /10 /octobre /2013 12:29

Culino Versions est de retour pour la plus grande joie de bon nombre d'entre nous. Ce mois ci pour un nouveau départ le thème est le Cheese cake. Un gâteau que j'adore et apprécie particulièrement. C'est vrai que 22 ans au Québec ça laisse des traces. J'ai voulu y associer un coulis de canneberges au jus de canneberges et sirop d'érable. Un pur délice.

cheese-cake-1w.jpg 


cv-logo

Ingrédients 

250 g de spéculoos

100 g de beurre

4 pqts de 250g de Philadelphia à température ambiante, plus facile à travailler.

100 g de sucre

3 oeufs

1 gousse de vanille

200g de fromage blanc pour remplacer la crème sure

Coulis de canneberges

250 g de cannberge

10cl de jus de canneberges

10cl de sirop d'érable

40g de cassonnade

Préparation

Préchauffez le four à 180°

Mixez les speculoos et mélanger cette chapelure de biscuits avec le beurre fondu. Pressez dans le fond d'un moule à charnière de 20 cm environ. 

Battre les 4 pqts (250 g chacun) de fromage à la crème Philadelphia ramollis, le fromage blanc et 100g de sucre de sucre jusqu'à ce que le mélange soit lisse. Ajoutez un à un les 3 oeufs afin d’obtenir une pâte lisse . Ouvrir la gousse de vanille et ajoutez les petites graines au mélange. Versez le tout sur la croûte de biscuits. Cuire au four à 180°, 40 minutes (tout dépend du four de chacun) ou jusqu'à ce que le centre soit presque pris. Laissez refroidir complètement dans le four pour éviter que le gâteau ne craquèle sur le dessus, puis réfrigérez 3 heures ou jusqu'au lendemain. 

cheese-cake-2w.jpg

Coulis de canneberges

Dans une casserole faire fondre les canneberges et le sucre à feu moyen. Ajoutez le jus de canneberges et laissez mijoter durant une dizaine de minutes jusqu'à ce que les fruits se défassent facilement. Ajoutez le sirop d'érable et laissez mijoter de nouveau une ou deux minutes. Laissez refroidir un peu puis passez au mélangeur pour obtenir un coulis. Pour enlever les graines passez au tamis.

cheese-cake-3w.jpg

Petite astuce

Pour savoir si le cheese cake est cuit, il faut le remuer légèrement, la  crème doit être légèrement tremblotante au milieu. Comme on laisse refroidir dans le four éteint, la cuisson ne s'arrête pas, à cause de l’inertie de la chaleur. Si le cheesecake ne tremble pas, quand on remue le moule, c'est qu'il est déjà trop cuit.

 

La petite histoire du cheese-cake

L'histoire du cheesecake est née, pense t-on, dans la Grèce antique. La notion de cheesecake a été introduite en 776 avant JC., pendant les premiers jeux Olympiques, où il a été servi aux athlètes.  En fait , il est passé de la Grèce à l' Europe centrale vers l’an mille et ensuite en Europe orientale où il fut adopté par les communautés de régions notamment les juifs ashkénazes, les polonais et les allemands. Il continue ensuite son émergence en Italie notamment et en Angleterre. C’est l’immigration de ces populations qui introduira la recette du cheesecake aux Etats-Unis et à New York au début du XXéme siècle. 

Pour les New-Yorkais, seuls les grands fabricants de cheesecake et les connaisseurs en la matière sont à New York. Il fut très populaire dans les années 1900, d’ailleurs, chaque restaurant de New York en avait sa propre version. Le cheesecake new-yorkais, fait avec un mélange de fromage à la crème (cream-cheese), a été rebaptisée New York style Cheesecake.

Arnold Reuben Jr., propriétaire du légendaire Turf Restaurant, 49ème avenue de Broadway à New York, a revendiqué le fait que sa famille ait développé La première recette de cheesecake avec du cream-cheese. S’en est devenu une véritable légende.

Les qualités supérieures du New York cheesecake de Reuben résident dans sa croûte faite de crackers graham, dans sa texture crémeuse et ferme tout en gardant une densité légère, sans oublier son parfum de citron très distinct. Le New York style cheesecake est authentique, sans ingrédients fantaisistes supplémentaires. Il est fait avec du cream-cheese, des oeufs et du sucre.

Le saviez-vous ?

Le cream-cheese est né de la volonté de copier le fromage français Neufchâtel.

En 1872, des crémiers américains ont réalisé une "percée technologique" qui a conduit à l'Âge Moderne des cheesecakes. Lorsqu’ils ont tenté de faire un double du fromage Neufchâtel, ils sont tombés sur un fromage non mûri qui était encore plus riche et plus crémeux (ils l'ont nommé le cream-cheese).

 

En 1880, le site Web de produits alimentaires Kraft déclare que le fromage frais de marque PHILADELPHIA® commence à être produit pour un distributeur de New York appelé Reynolds. En 1912, James Kraft a développé une méthode pour pasteuriser le Philadelphia.

Repost 0
Published by Jackie - dans Desserts
commenter cet article
9 octobre 2013 3 09 /10 /octobre /2013 00:02

Une recette que j'avais repérée sur le très beau blog de Sandy . Absolumentdélicieux et une façon originale de sublimer la petite reine de Lorraine.

 gratin-mirabelles-1w

Ingrédients

700 g de mirabelles

40 g de sucre blond

40 g de vergeoise

50 g de poudre d’amandes 

30 g de poudre de noisettes

10 cl de lait

1 petit suisse

2 œufs

1/2 gousse de vanille de Tahiti

Des amandes effilées

 gratin-mirabelles-2w

Préparation

Préchauffez le four à 180°C.

Pour cette recette j'ai utilisé les empreintes Grands Ronds (Demarle), mais elle peut se faire dans des petits ramequins, ou un plat que vous aurez préalablement beurré.

Saupoudrez de sucre blond les empreintes grands ronds (Demarle) .  Lavez et dénoyautez les mirabelles.

gratin-mirabelles-5w

Dans un bol, fouettez les œufs avec le sucre blond  et la vergeoise pour obtenir un mélange mousseux. Ajoutez ensuite les poudres de noisettes et d'amandes, puis incorporez le petit suisse, le lait, l'extrait d'amande amère et la pulpe de vanille.

Bien mélangez pour obtenir une pâte homogène. Versez cette préparation dans les empreintes ou (dans le plat ou les ramequins). Ajoutez les mirabelles dénoyautées. Parsemez de quelques amandes effilées.

gratin-mirabelles-4w

Cuire au four pendant 35 mn environ pour le plat, moins pour des portions individuelles. Laissez tiédir avant de démouler.


Repost 0
Published by Jackie - dans Desserts
commenter cet article
2 octobre 2013 3 02 /10 /octobre /2013 11:42

Le prunier du jardin a bien donné cette année. En plus de faire des confitures, tartes et auters gourmandises je me suis lancée dans la réalisation d'un cobbler en m'inspirant d'une recette de Stef ici.Un site très sympa et riche en recettes ou j'ai plaisir à me balader. C'est un gâteau d'origine anglo-saxon qui ressemble un peu à un crumble mais pas tout à fait. Ce sont les premiers colons britanniques  qui inventèrent en quelque sorte ce gâteau avec eux. En effet, par manque d'ingrédients ils ne pouvaient faire leur traditionnel pudding, ils recouvraient donc des fruits ou une compote d'une couche de pâte  en forme de boulettes  et cuit sur le poêle. Il existe de nombreuses versions de Cobbler à travers le continent nord-américain.

 cobbler-1w.jpg

Ingrédients

1 kg de prunes rouges mûres dénoyautées

100 g de sucre semoule

2 c à s de fécule de maïs

250 g de farine

20 cl lait ribot

80g de sucre roux

50 g de beurre fondu mais froid

30 g d'amandes en poudre

 3 c. à soupe de mélasse noire

½ c à c de cannelle

½ c à c de gingembre

½ c à c de levure

½ c à c de bicarbonate

amandes effilées

Vous pouvez également prendre le mélange spécial épices pour pain d'épices.

 cobbler-3w.jpg

Préparation

Mettre les prunes avec le sucre semoule et la fécule de maïs dans une casserole. Portez doucement à ébullition et cuire 5 minutes. Versez dans le plat beurré et réservez

Préchauffez le four à 180°C. Mélangez le beurre fondu avec le sucre roux. Ajoutez la mélasse, mélangez, ajoutez le lait et mélangez à nouveau. Tamisez la farine avec la levure et le bicarbonate. Ajoutez les amandes en poudre aux éléments liquides et mélangez rapidement. Avec une cuillère, prélevez un peu de pâte et faire des boules sur les prunes. Saupoudrez d'une poignée d'amandes effilées.  Cuire environ 30 minutes, le dessus doit être bien doré. 


cobbler-4w.jpg

Servir tiède avec de la glace à la vanille ou de la crème fouettée. Peut se manger tiède nature ou accompagné de crème fouettée ou glace à la vanille.

cobbler-2w.jpg

 

 

Pour la présentation j'ai utilisé les assiettes de mon partenaires Tasse et Assiette. Merci Dorota

tasse-et-assiette-logodef120px

 

 

Une belle récolte dans mon panier

img logos 8441w

Repost 0
Published by Jackie - dans Desserts
commenter cet article

Présentation

  • : La cuisine de Jackie
  • La cuisine de Jackie
  • : Enfin je me décide à créer mon propre blog. Certes ils sont nombreux sur la toile. J'espère que vous apprécierez ma cuisine, simple avec des produits de qualité pour toutes les occasions. Se retrouver autour d'une table reste un moment propice au partage et à l'échange. De retour en France après une vingtaine d'années passées au Québec, associée aux voyages que j'ai eus la chance de faire, ma cuisine est un mélange de saveurs appréciée de ma petite famille et de mes amis.
  • Contact

Partenariats

Conseillère en loisirs culinaires 

log Demarle2

Le nouveau catalogue Automne/Hiver est arrivé

pour le consulter en ligne

 

 98556114 o

 

journaldesfemmes-120 

 log 750gr

 badge-2-white-160x82

 

10415711 718428101532469 5645812239669258792 n

 

GIF-J Y serai-120

logo bdc blogs

button_large_red.png

blogotheque

 

log 750-grammes

 

cv-logo

 

yummy magazine

 E-gastronomie

Prixalerte

spécialités régionales et 

cadeaux gourmands

 Sans titre

Logo EDP fond gris

case vanille

logo home

logo-terre-exotique

Corporate Logo without claim copie

Capture d cran 2012 03 02 16.33.48

riso Gallo logo

 

logo

birambeau

 

logo.jpg

 

logo

logo2-copie-1

 

Miel Cretet

Miel des Chefs

logo-terre2crete

gout-et-nature50

 

medaillon-titre-muroiseconfiture

 

 stdalfour

ooapin-1

tasse-et-assiette-logodef120px

logo-1

Recherche

Pages