Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 juin 2013 7 23 /06 /juin /2013 12:14

Une petite tarte qui se prête tout à fait au thème de Culino Versions du mois: fraise et rhubarbe. Une association de goût très harmonieuse. 

 tarte-fraises-1w.jpg

Ingrédients

1 pâte brisée maison pour moi

200g de farine

100g de beurre

5cl d'eau

1 pincée de sel

250 g de fraises

4 branches de rhubarbe.

2 oeufs

80g de sucre

15cl de crème liquide

50g de poudre d'amandes.

Essence de vanille

logo c10

Préparation

Préparez la pâte.

Préchauffez votre four à 180°C

Dans un cul de poule mettre la farine et la pincée de sel. Travaillez la farine et le beurre du bout des doigts. Incorporez l’eau et bien malaxer jusqu’à obtenir une boule. Filmez avec du film alimentaire et laissez reposer environ 30mn.

Étalez délicatement la pâte au rouleau et foncer un moule à tarte, rectangulaire cette fois-ci pour moi.

tarte-fraises-4w.jpg

Nettoyez la rhubarbe et coupez là en petits tronçons de deux cm. Les faire pocher légèrement dans une casserole d'eau bouillante puis les égoutter soigneusement. Disposez les tronçons de rhubarbe sur la pâte.

Battre les oeufs, ajoutez le sucre, la crème, la poudre d'amande et l'essence de vanille. Bien mélanger et verser le tout sur la rhubarbe et enfournez 30mn.

tarte-fraises-2w.jpg

Démoulez et laissezrefroidir. Disposez ensuite harmonieusement des fraises coupées en deux sur toute la surface de la tarte et régalez-vous.

Repost 0
Published by Jackie - dans Desserts
commenter cet article
12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 21:45

L'arrivée des fruits rouges nous ravit et il faut en profiter . Des petites verrines très rafraichissantes avec de la menthe du jardin. 

 coupe-fraises-1w.jpg

Ingrédients

250 g de fraises Gariguettes 

1 pot de mascarpone

50g de sucre glace

½ gousse de vanille

 coupe-fraises-3w.jpg

Préparation

Battre le mascarpone en ajoutant le sucre. Grattez la ½ gousse de vanille et ajoutez la à la mousse de mascarpone.

Lavez les fraises et équeutez-les. Coupez les ensuite en deux et conservez en quelques unes entières pour la décoration.

Disposez les fraises coupées autour des verrines, ajoutez ensuite la moitié de la crème au mascarpone, ajoutez des fraises en morceaux et couvrir avec le reste de crème. Terminez par une fraise entière et quelques feuilles de menthe. Dégustez frais.

coupe-fraises-2w.jpg

 

La petite histoire de la fraise

 Au Néolithique : La fraise pousse à l’état sauvage en Amérique et en Asie, ainsi que dans les zones sub-montagneuses d’Europe occidentale. Sur ces trois continents, on en a dénombré environ 35 espèces qui témoignent de la diversité des climats où la plante s'est établie. Elle a vraisemblablement été répandue par les oiseaux qui transportent sur de longues distances la petite baie chargée de ses minuscules graines. Nos ancêtres du Néolithique la consommaient.


 Antiquité : 1 000 ans avant notre ère, les Romains la cultivaient dans leurs jardins. Elle était déjà appréciée pour son goût et son parfum. Ils cueillaient aussi les fraises des bois ou fraises sauvages pour leurs vertus thérapeutiques et en faisait des masques de beauté. La fraise (Fragaria vesca en latin), doit son nom à son parfum exquis, sa « fragrance ». Très certainement originaire des Alpes, la fraise des bois est connue depuis l'Antiquité où elle fait l'objet d'une cueillette miraculeuse tant elle est prolifique. Ovide la mentionne déjà dans quelques vers champêtres.

fraises-1.JPG

 

Son nom vient du latin "fragrum" signifiant parfum. Fruit du fraisier, d’un rouge plus ou moins vif et de forme ronde ou conique, la fraise était déjà connue des Romains qui en appréciaient les vertus thérapeutiques. Au XVIIIe siècle, le fraisier écarlate de Virginie fut introduit en France puis un explorateur au nom prédestiné, Amédée François Frézier, rapporta de nouveaux plants du Chili. C’est le croisement entre la Blanche du Chili et la fraise de Virginie qui est l’ancêtre de nos fraisiers non remontant.

La France doit donc l’introduction de la fraise à ce Savoyard que rien ne prédestinait à devenir coureur des mers. Officier du Génie maritime, il devait effectuer une mission d’espionnage dans les ports espagnols de la côte occidentale d’Amérique du Sud. Il parcourt donc le littoral chilien et est attiré par la fraise autochtone qu’il ramène au prix de soins méticuleux pendant la traversée. Ce fruit, comparé aux fraises des bois connues depuis longtemps était bien plus gros, plus charnu et plus juteux. Son implantation à Plougastel fut un succès au point que cette région produisait en 1937 le quart de la production française.

afrezier.jpg

Dans son carnet Relation du voyage de la Mer du sud, Amédée Frézier écrit: "On y cultive des campagnes entières d’une espèce de fraisier différent du nôtre par les feuilles plus arrondies, plus charnues et fort velues. Ses fruits sont ordinairement gros comme une noix, et quelquefois comme un œuf de poule. Ils sont d’un rouge blanchâtre et un peu moins délicats au goût que nos fraises des bois. J’en ai donné quelques pieds à M. de Jussieu pour le Jardin royal, où l’on aura soin de les faire fructifier."

Articles-2-9866.JPG
Repost 0
Published by Jackie - dans Desserts
commenter cet article
19 mai 2013 7 19 /05 /mai /2013 16:41

Une recette pour vous présenter un nouveau partenaire, Muroise et compagnie, créée par deux mamans bien sympathiques de la région de Nantes, Estelle et Magali qui ont relevé le défi de commercialiser leurs propres confitures maisons. Les confitures sont mises en pot à la main et cuites dans de grands chaudrons de cuivre pour garantir la grande richesse en morceaux de fruits. Le temps de cuisson n’est pas automatisé, chaque variété de fruit demande une attention particulière afin d’éviter la surchauffe et le goût de trop cuit.

Les confitures ne contiennent aucun colorant ni conservateurs. 

Très exigeantes quant à la qualité des fruits, attachées au patrimoine gastronomique français et aux saveurs typiques régionales et même locales,  elles choisissent  les meilleurs fruits : les fraises viennent de Plougastel, les figues de Provence et cassis de Clisson…

La nature fait bien les choses, elle a créé un fruit extraordinaire mêlant la mûre et la framboise. A partir de ce fruit, qu'elles cultivent, elles ont élaboré une saveur à la richesse aromatique exceptionnelle, Muroise, une exclusivité qui est également une marque déposée. 

 

Un dessert que j'ai réalisé pour le 1er mai ou j'accueillais quelques membres de ma famille qui étaient venus voir ma petite fille.

roule-fraises-charlotte-1w.jpg

Ingrédients

Génoise

4 oeufs

155 g de sucre

100 g de farine

1 cac de levure chimique

1 pincée de sel

1 pot de confiture de muroise spécialité de Muroise et compagnie

Mousse aux framboises

30 cl de crème fleurette 

300 g de coulis de framboises sucré à

6 g de gélatine

Quelques framboises fraiches pour la décoration

Des feuilles de menthe

 roule-fraises-charlotte-3w.jpg

Préparation

Génoise roulée

Préchauffer votre four à 200°

Séparer les blancs des jaunes d'oeuf. Fouetter les jaunes et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajouter progressivement la farine et la levure tamisées. Incorporer délicatement les blancs battus en neige.
Verser la préparation dans le moule flexipat ou dans un plat à roulé. Laisser cuire pendant 10-12 min th.7
Quand le biscuit est cuit, le démouler et le rouler dans un torchon humide ou dans la Silpat. 
Laisser refroidir un peu.

Etaler ensuite la confiture de muroise et rouler de nouveau le biscuit bien serré. Filmer et conserver au frais.

La mousse de framboise

Faire tremper la gélatine dans de l'eau froide. Tiédir le coulis de framboises au bain marie, ajouter la gélatine essorée. Monter la crème en chantilly avec un peu de sucre, réserver au frais. Incorporer ensuite délicatement la crème fouettée au coulis et conserver au frais

 roule-fraises-charlotte-4w.jpg

Dressage

Sortir le biscuit roulés et découper le en tranchesChemiser un moule à manqué de film alimentaire. Garnir le fond et les côtés avec des tranches de biscuit roulé. Verser la mousse aux framboises. Pour fermer la charlotte utiliser les dernières tranches de roulé. Refermer avec le film alimentaire et réserver au frais plusieurs heures. 

Pour la présentation, retourner la charlotte sur un plat de service, retirer le film alimentaire et décorer avec des framboises et quelques feuilles de menthe.

La petite histoire de la Muroise

Dans les années 50 un médecin de famille Valletais, botaniste à ses heures, découvrit une ronce inconnue dans son jardin. A la fin de sa vie, n'ayant toujours pas percé le mystère de l'intrigante baie, il confia son secret à son voisin Michel Sauvion. Fasciné et piqué par la curiosité, ce dernier entreprît de percer le mystère…Après moult recherches, quelle ne fut pas sa surprise de découvrir que ce petit fruit était originaire de Californie et qu'il était le résultat d'un croisement naturel entre deux variétés de mûriers sauvages et d'un framboisier rouge...

muroise-fruit.jpg

 

A partir de ce fruit qu'il baptisa « sa truffe des fruits rouges » et fort de son savoir-faire légendaire en matière de création de recettes, Michel élabora une saveur inédite qu'il nomma Muroise®. Cette saveur offrait des arômes si particuliers que Michel décida de multiplier les plants de la fameuse « truffe des fruits rouges » et de la cultiver sans plus tarder car elle était le coeur de sa recette.

L'engouement pour Muroise® fut total et rapide. La recette fut tout d'abord déclinée en confitures puis en sorbet, coulis, liqueur, pâte de fruit…Mais Muroise® vous réserve encore de belles surprises…


medaillon-titre-muroiseconfiture

 

la-muroise-w.jpg

 Je remercie Estelle et Magali pour l'envoi de ces deux confitures aux saveurs très prononcées.


En effet, Muroise® a fait de nouvelles adeptes : Estelle Sauvion-Durand, fille de Michel, a repris le flambeau de la maison familiale et s'est associée avec Magali Beck, petite fille de producteurs de fruits rouges. Les 2 jeunes femmes, mamans et amies, ont décidé de perpétuer la tradition, de titiller vos papilles, de taquiner vos narines, de vous faire découvrir Muroise® et ses déclinaisons… Bienvenue dans l'univers sucré, raffiné et « fait maison » de Muroise et Compagnie.


Repost 0
Published by Jackie - dans Desserts
commenter cet article
13 mai 2013 1 13 /05 /mai /2013 09:57

Je vous remercie pour vos gentils messages. Me voici de retour après une pause bien appréciée, d'autant qu'elle fut absolument magique et merveilleuse. J'ai profité pleinement de mes enfants et de ma petite-fille, "my little princess" comme je l'appelle. Je les ai gâtés en leur réalisant de bons petits plats dont la recette ci-dessous et d'autres à venir.

 

Philippe Conticini, vous connaissez. J'ai eu le plaisir de le rencontrer lors du salon du blog culinaire à Soissons en novembre dernier. J'en ai profité pour acheter son livre " Le Best Of". Dans ce livre il nous livre ses meilleures recettes bien sûr et ses trucs et astuces pour les réussir. Lors de ma petite visite à Paris en décembre dernier je suis bien évidemment allée à la Pâtisserie des Rêves avec mes enfants et j'ai peu admirer sous cloche de verre ses fameux choux craquelés et jusqu'alors je ne les avais encore pas réalisés comme un peu effrayée, même si je les avais vus chez Evelyne.

Je me suis enfin décidée et le résultat est est.....absolument ..... divins. Les enfants ont craqué. Me reste à tester son fameux Paris-Brest dont mon jeune Papa raffole. 

 choux-patisserie-reves-2w.jpg

Ingrédients pour 28 petits choux 

140g de farine type 55,

1 cuillère à café bombée de sucre en poudre, 

1/2 cuillère à café de sel fin, 

12,5 cl de lait 

12,5 cl d'eau, 

110g de beurre, 

5 petits oeufs de 50 g

Crumble 

40g de beurre demi-sel (ou doux), 

50g de cassonade, 50g de farine,

une pincée de fleur de sel.

Crème pâtissière

50 cl de lait, 

1 gousse de vanille, 

3 jaunes d'oeufs, 

120g de sucre semoule, 

40g de Maïzena,

Caramel

Ingrédients: 120g de sucre et 3 cs d'eau

choux-patisserie-reves-1w.jpg

Préparation

Le craquelin-crumble

Mélanger tous les ingrédients pour obtenir une boule homogène.

Étaler très finement au rouleau la pâte (2mm) entre deux feuilles de papier sulfurisé.

Découper des cercles de 2,5 cm de diamètre et réserver au congélateur avant de faire la pâte à choux.

La pâte à choux

Tamiser la farine avec le sucre et le sel.

Faire chauffer à feu vif le lait, l'eau et le beurre en petits morceaux. 

A ébullition verser aussitôt le mélange farine-sucre-sel. Mélanger rapidement, une boule de pâte va se se former,  continuer de sécher la pâte à feu moyen pendant 1 minute.

Verser ensuite la pâte dans le bol du robot et à l'aide de la feuille pétrir en y incorporant un à un les 5 oeufs entiers. Sur une feuille de papier cuisson, à l'aide d'une poche à douille, former les petits choux de 3cm de diamètre. Si vous n'avez pas de poche à douille aidez-vous d'une cuillère à café.

Déposer ensuite sur chaque chou un disque de crumble. Le fait d'avoir mis la pâte au congélateur permet de les manier très facilement et de détacher les empreintes pré-découpées. Faire cuire 25 à 30mn à four 180°.

choux-patisserie-reves-4w.jpg

Crème pâtissière

Faire chauffer le lait et la gousse de vanille que vous aurez raclée à feu doux dans une casserole.

Pendant ce temps délayez les jaunes d’œuf et le sucre dans un saladier jusqu’à blanchiment, ajouter ensuite la maïzena. Mélanger en évitant les grumeaux. Ajouter environ la moitié de lait chaud, mélanger puis transvaser le mélange dans la casserole de lait restée sur le feu. Mélanger sans arrêt jusqu’à épaississement (plus ou moins 5mn).

Retirez la crème du feu filmer et et laissez refroidir

Dressage

Remplir une poche à douille de crème pâtissière et garnie les petits-choux.

Une fois que les choux sont garnis c'est le moment de passer à l'opération délicate de la confection du caramel.

choux-patisserie-reves-5w.jpg

Le caramel

Verser le sucre et l'eau dans une casserole et faire cuire à feu moyen. Quand le caramel prend une jolie couleur ambrée, retirer la casserole du feu et la plonger aussitôt dans de l'eau froide pour arrêter la cuisson et retirer rapidement.

Plonger alors délicatement sans vous bruler (ce que je n'ai pas su faire, ouille!) les tête des petits choux et laisser les refroidir à l'envers sur un papier cuisson ou dans des empreintes en silicones (demi-sphère, idéal je n'en ai pas) . 

Ensuite laisser vous aller à votre gourmandise.

La petite histoire de la pâte à choux

En 1533, lorsque Catherine de Médicis arrive à la cour de France après son mariage avec le Duc Henri d'Orléans, elle est accompagnée de cuisiniers et pâtissiers florentins, dont Popelini, qui confectionnait à partir d'une pâte desséchée sur le feu à la pâte à chaud d'un petit gâteau : le  popelin puis le poupelin. Un siècle plus tard, Oriane Avice, célèbre Pâtissier Parisien, précurseur d'Antonin Carême, perfectionne la recette de Popelini et crée de petits gâteaux ronds et dodus : les choux grillés. De pâte à chaud à pâte à choux, il n'y avait qu'un pas que tout le monde adopta !

70164773_p.jpg

Elle est devenue  la base denombreuses recettes sucrées comme les éclairs, les religieuses, les Paris-Brest, les chouquettes, les profiteroles elle peut égalemement se décliener en versions salées, comme les gougères, les pommes duaphines et les quenelles.

Repost 0
Published by Jackie - dans Desserts
commenter cet article
28 avril 2013 7 28 /04 /avril /2013 18:26

Un clafoutis aux pommes c'est absolument excellent, mais j'ai voulu y rajouter des canneberges, ces petites baies que j'affectionne particulièrement que l'on retrouve à l'automne au Québec. Le petit côté acide de cette petite baie apporte une touche particulière à ce clafoutis.

clafouti-pomme-caneberge-1w.jpg

Clafoutis aux pommes et canneberges.

200g de farine 

½ sachet de levure

100 g de sucre

3 oeufs

¼ de litre de lait

3 pommes 

200 g de canneberges fraiches

 clafouti-pomme-caneberge-4w.jpg

Pour la présentaion de cette part de clafoutis j'ai utilisé les assiettes de mon partenaire Tasse et Assiettes

Préparation

Préchauffer votre four à 180°

Dans une terrine, mélanger la farine, le sucre et la levure. Délayer avec les oeufs entiers et le lait tiède. Bien mélanger de façon à obtenir une pâte un peu épaisse.

Éplucher les pommes et couper les en tranches pas trop fines. Ajouter les à la pâte ainsi que les canneberges. Mélanger légèrement et verser dans un moule à manqué beurré et fariné. Faire cuire à four chaud 180°durant 45 minutes.

Démouler et saupoudrer de sucre glace.

 clafouti-pomme-caneberge-2w.jpg

 

La petite histoire de la canneberge

Une baie pour la santé…
la canneberge
La canneberge est un petit fruit indigène d’Amérique du Nord. Au Québec, on retrouve deux espèces de canneberge qui poussent à l’état naturel dans les tourbières, soit : Vaccinium Oxycoccus (petits fruits) et Vaccinium Macrocarpon (gros fruits). C’est cette dernière espèce qui est cultivée de façon commerciale dans des cannebergières. Cette petite plante d’une trentaine de centimètres produit une petite baie rouge au goût amer, récoltée à l’automne.

Elle fait partie de la famille des Éricacées et pousse à l’état naturel sur les sols acides et pauvres des tourbières et des littoraux. L’arbrisseau à feuilles persistantes ne dépasse pas 30 cm de haut. Ses rameaux minces et rampants peuvent atteindre une taille de 80 cm. Sa présence caractérise les sols à sphaignes.

canneberge-1

la canneberge
La canneberge est l’un des rares fruits indigènes de l’Amérique du Nord. Bien avant l’arrivée des Européens, les Amérindiens (iroquois) cueillaient ces petits fruits rouges au goût acidulé qu’ils avaient baptisés atocas. Elle entrait dans la préparation du pemmican, un aliment de base de la culture amérindienne dont la recette incluait également de la viande séchée et du gras animal et faisait partie de la pharmacopée traditionnelle amérindienne alors utilisée pour le traitement des infections urinaires et de divers troubles du système digestif, du foie, des reins et du sang. Ils l’utilisaient également comme source de vitamines C surtout en hiver, pour combattre le scorbut c affection provoquée par une carence en vitamine C, et sous forme de cataplasme pour prévenir l’infection et pour favoriser la cicatrisation des plaies.
la canneberge

 canneberge
 

L’histoire raconte que les Amérindiens en auraient donné aux pionniers vers 1620, pour leur permettre de passer l’hiver. Les matelots en consommaient pour se protéger du scorbut à bord des navires durant leur voyage en mer vers l’Europe. Lors de la fête de célébration, des dindes auraient été offertes par les Indiens, lesquelles se seraient très bien mariées avec la sauce de canneberge que préparaient les pionniers. Cette histoire est à l’origine de "Thanksgiving", " Action de Grâces" pour les Québécois, qui a toujours lieu à la mi-octobre. La suite ici

champ-canneberge


Repost 0
Published by Jackie - dans Desserts
commenter cet article
25 avril 2013 4 25 /04 /avril /2013 23:48

Le thème du mois, pour Culino Versions : présenter un café gourmand. Pour moi c'est une première et je suis tellement occupée en ce moment que je pensais devoir sursseoir pour cette fois. Et puis finalement, je me suis lancée pour pouvoir vous présenter mon café gourmand. Nul doute que je renouvellerai. Mon invitée à déjeuner s'est régalée. Nous avons apprécié ce café gourmand à  l'ombre du parasol tellement il faisait chaud.

cafe-gourmand-1w.jpg

Café gourmand

Panna cotta à la pistache et son crémeux au chocolat noir

Minis tartelettes amandines et confiture de lait 

Fondant glacé au chocolat au lait.

logo c10
 

Panna cotta à la pistache, inspirée d'une recette ici

Ingrédients

Panna cotta

25 cl de crème liquide entière

30 g de pâte à pistache

2 c à c de sirop d'agave

2 feuilles de gélatine (4g)

Crémeux au chocolat

12,5 cl de crème liquide entière

1 jaune d’oeuf

30 g de sucre en poudre

30 g de chocolat noir à 70%

Préparation

Panna cotta pistache 

Faire ramollir les feuilles de gélatine dans de l’eau froide. Porter la crème et le sirop d’agave à ébullition. Essorer la gélatine et incorporer-la à la crème. Remuer  puis laisser refroidir quelques instants, incorporer ensuite la pâte à pistache, fouetter bien et passer au chinois.

Répartir la panna cotta dans des petits verrines et réserver au frais.

Crémeux au chocolat noir

Porter la crème à ébullition. Battre le sucre et le jaune d’oeuf jusqu’à ce que le mélange blanchisse, puis l'ajouter à la crème sans cesser de remuer.

Mettre cet appareil dans une casserole à feu moyen jusqu’à ce que le mélange nappe bien la cuillère. Verser cette crème sur le chocolat coupé en morceaux et mélanger au fouet jusqu’à ce que le chocolat soit bien fondu.

Verser le crémeux au chocolat sur chaque verrine remettre au frais pour 3h minimum.

cafe-gourmand-2w.jpg

Minis tartelettes à la confiture de lait 

1 pâte feuilletée

45 g de poudre d’amandes

70 g de sucre en poudre

1 œuf entier

1/2  sachet de sucre vanillé

35 g de crème fraiche épaisse

Confiture de lait

Sucre glace

Un rouleau de pâte suffit. Avec les chutes de pâtes vous pouvez en les réunissant faire une boule et l'étendre au rouleau pour terminer votre plaque. 

Préparation

Commencer par préchauffer votre four à 180 °.

J'ai utilisé les empreintes minis tartelettes (30) de chez Demarle pour réaliser cette recette.

Découper 30 fonds de pâte avec un emporte pièce de 6 cm. Foncer les empreintes avec les ronds de pâtes. Vous pouvez vous aider de l'appareil à foncer pour bien insérer votre pâte, puis déposer une cuillère à café confiture de lait à l’intérieur de chacune.
Dans un cul de poule, mélanger au fouet la poudre d’amande, le sucre, l'œuf, le sucre vanillé et la crème.

Répartir la crème d’amandes sur la confiture puis saupoudrer de sucre glace. Attendre quelques minutes que le sucre soit imbibé puis saupoudrer à nouveau avant de mettre au four pour 20 minutes à 175/180 °
Laisser tiédir sur une grille avant de déguster tiède ou froid.

 cafe-gourmand-3w.jpg

Fondant au chocolat au lait

Une petite recette prise chez Cécile ici

Ingrédients pour les 12 mini cakes 

300 g de chocolat au lait 

250 g de mascarpone

40 g de farine

4 oeufs

75 g de sucre glace

30 g de beurre

Préparation

Poser les empreintes mini cakes sur la plaque alu perforée et préchauffer le four à 180°c.

Faire fondre 200 g de chocolat au bain-marie, puis, lorsqu'il est bien lisse, incorporer le mascarpone et bien mélanger.

Ajouter les oeufs, la farine et le sucre glace, mélanger. Remplir les empreintes mini cakes et enfourner pour 15 à 20 minutes.

Pendant ce temps, faire fondre le chocolat restant (100g) au bain-maire, puis ajouter le beurre et mélanger.

Une fois les mini cakes refroidis, les recouvrir de glaçage en les laissant dans les empreintes.

Laisser figer à température ambiante, puis réserver au réfrigérateur au moins une heure.

  cafe-gourmand-2w

Repost 0
Published by Jackie - dans Desserts
commenter cet article
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 22:20

Le flan pâtissier, un desssert qui fleure bon les souvenirs d'enfance lorsque je m'achetais une part chez le pâtissier avec les sous de ma tire-lire!

 flan-patissier-1w.jpg

Ingrédients

Une pâte feuilletée 

Pour le flan

1 litre de lait

150 gr de sucre

100 gr de maïzena

2 oeufs entiers+1 jaune

1 gousse de vanille

 flan-patissier-4w.jpg

Préparation

Foncer votre moule à tarte avec la pâte feuilletée. Piquer le fond et les bord légèrement de pâte avec une fourchette.

Délayer la maïzena dans 20cl de lait. Faire bouillir le lait restant avec la gousse de vanille que vous aurez au préalable grâtée pour récupérer les petite graines.

Pendant ce temps battre ensemble les oeufs et le sucre. Ajouter la maïzena délayée et le lait bouillant. Bien fouetter le tout et remettre sur feu doux jusqu'à ce que le mélange ait bien épaissi.

flan-patissier-3w.jpg

Verser le tout sur la pâte feuilletée .

Mettre au four préchauffé th6 (180°) pendant 35 à 40 surveiller la fin de cuisson.

Démouler à froid.

 

 flan-patissier-2w.jpg

 

Repost 0
Published by Jackie - dans Desserts
commenter cet article
13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 16:21

Une photo, une recette aperçue sur cuisine Gourmand de Cyril Lignac et mon interprétation. Résultat au delà de mes espérances.

 decadent-chocolat-mandarine-1w

Ingrédients pour 6 personnes

Biscuits au chocolat

100g de chocolat noir

150g de beurre

4 oeufs

150g de sucre

100g de farine

1 c à c de levure chimique

20g de cacao en poudre non sucré 

Des clémentines corses

Sirop de clémentine

30 g de sucre

le jus de deux clémentines

4 c à s d'eau 

Ganache au chocolat

20cl de crème liquide

200g de chocolat noir

20g de beurre 

zeste de mandarine

 

decadent-chocolat-mandarine-3w.jpg

Préparation

Préchauffer votre four à 180°

Faire fondre le chocolat et le beurre au bain marie.

Battre les 4 jaunes d'oeufs et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajouter ensuite la farine tamisée et la levure chimique et les 20 g de cacao non sucré. Bien mélanger. Incorporer ensuite le chocolat fondu. Verser la préparation dans un moule à roulé, le Flexipan Demarle pour moi (sur la recette un moule à cake est utilisé pour la cuisso) et cuire 15 à 20mn bien surveiller la cuisson.

Pendant ce temps préparer les clémentines.

Presser le jus de deux clémentines, et faites le chauffer dans une casserole avec 30 g de sucre et 4 c à s d'eau. Détailler plusieurs clémentines en quartier et lorsque le sirop bout faites les cuire doucement en remuant. Laisser tiédir.

La ganache au chocolat

Faire bouillir les 20cl de crème avec le zeste râpé d'une clémentine et verser le tout sur le chocolat en morceaux.Ajouter 20 g de beurre et mélanger.

decadent-chocolat-mandarine-2w.jpg

Dressage 

À l'aide d'un emporte pièce rectangulaire (12x3,5cm) , découper le gâteau en petits rectangles. Nous allons en quelques sorte préparer des petits mille-feuilles. Sur une première base de fondant chocolaté, étaler une bonne couche de ganache disposer ensuite harmonieusement des tranche de clémentines et recouvrir ensuite d'un morceau de fondant et recouvrir de nouveau avec de la ganache. Répartir quelques tranche de clémentines sur le dessus et servir avec une crème anglaise additionnée de zeste de clémentine. 

Un dessert tout en douceur où la subtile saveur de la clémentine corse s'allie très bien au chocolat noir

La petite histoire de la Clémentine Corse

La clémentine nous vient, de l’autre rive de la Méditerranée. Elle fut découverte, il y a une centaine d’années, dans la plantation d’un orphelinat de Misserghin près d’Oran en Algérie.

La clémentine de Corse est l’unique clémentine française. Une véritable reconnaissance obtenue en février 2007 grâce à l’indication Géographique Protégée (IGP).

En 1900, Le Frère Clément surprend les enfants de l'orphelinat se régalant de fruits arrivés à maturité bien avant la mandarine commune

En 1902, le professeur Trabut publie dans la revue Horticole française n°10, le premier article décrivant la clémentine.

En 1925 Le premier clémentinier est planté en Corse, par Monsieur Don Philippe Semidel à Figaretto, en plaine orientale.

En 1959 La Station de Recherche Agronomique de San Giuliano est créée et plante ses premiers  clémentiniers communs en provenance de verges corses d'Afrique du nord

En 2002 , les chercheurs de l'INRA de Corse démontre grâce à l'étude des chromosomes, que la clémentine  est issue d'un croisement naturel entre la mandarine  commune et une orange.

G_clementine.jpg

L’île de beauté offre à la clémentine de Corse des conditions climatiques exceptionnelles. 

C'est à partir du mois de novembre que les étals corses et continentaux se parent de superbes couleurs oranges et vertes, rondes et belles : les Clémentines Corses. 

Grâce a des conditions climatiques uniques et parfaitement adéquates, la culture de la clémentine trouve en Corse un véritable terroir d’exception : l’implantation des vergers dans la plaine orientale de l’île influe sur la qualité des fruits.A proximité de la mer, sur des pentes douces, les vergers sont baignés de soleil une bonne partie de l’année. 

Protégés des vents, ils bénéficient de l’influence maritime, élément indispensable pour forger le caractère de leurs clémentines. 

6688430043_f27d020dde.jpg

La clémentine de Corse est cultivée de manière traditionnelle dans des exploitations familiales de 10 hectares en moyenne. 

Elle atteint sa coloration naturelle et sa maturité sur l’arbre.Cueillie à la main, elle ne subit aucun traitement chimique après récolte. Elle n’est pas déverdie en chambre froide puisqu’elle est cueillie à maturité complète. 

De plus, elle est vendue avec ses feuilles, gage de fraicheur et signature corse ! 

clementine-de-corse.jpg

Repost 0
Published by Jackie - dans Desserts
commenter cet article
25 février 2013 1 25 /02 /février /2013 09:47

Les mirlitons une recette que j'ai découverte lors d'un atelier culinaire avec mon amie Denise de Gourmandenise, mes mirlitons je les ai farcis avec la confitures de Myrtilles et Canneberges de mon nouveau partenaire St-Dalfour et je remercie Sandrine qui m'a vraiment gâtée.

 

 mirlitons-1w

Ingrédients 

1 rouleau de pâte feuilletée pur beurre

90 g de poudre d’amandes

110 g de sucre en poudre

2 œufs entiers

1 sachet de sucre vanillé

70 g de crème fraiche épaisse

Confiture de Myrtilles et Canneberges de St-Dalfour

Sucre glace

Un rouleau de pâte suffit. Avec les chutes de pâtes vous pouvez en les réunissant faire une boule et l'étendre au rouleau pour terminer votre plaque. 

mirlitons-2w

Préparation

Commencer par préchauffer votre four à 180 °.

J'ai utilisé les empreinte Mince-pies de Chez Demarle pour réaliser cette recette.

Découper 20 fonds de pâte avec un emporte pièce de 7,5 cm. Foncer les empreintes avec les ronds de pâtes. Vous pouvez vous aider de l'appareil à foncer pour bien insérer votre pâte, puis déposer une cuillère à café de confiture Myrtilles et Canneberges St-Dalfour à l’intérieur de chacune.
Dans un cul de poule, mélanger au un fouet la poudre d’amande, le sucre, les 2 œufs, le sucre vanillé et la crème.

mirlitons-3w

 

Répartir la crème d’amandes sur la confiture puis saupoudrer de sucre glace. Attendre quelques minutes que le sucre soit imbibé puis saupoudrer à nouveau avant de mettre au four pour 20 minutes à 175/180 °
Laisser tiédir sur une grille avant de déguster tiède ou froid.

 

St-Dalfour

St-Dalfour est une société familiale qui produit et distribue depuis 25 ans des produits agroalimentaires, ainsi que des liqueurs. 

Son produit leader, « le dessert de fruits, 100% issu de fruits » est de type confiture, son mode de consommation est identique. A la place du sucre de canne utilisé dans les confitures, St Dalfour utilise du jus de raisin concentré.

st-dalfour-1w

St Dalfour est la 1ère marque de desserts de fruits importée dans la majorité des pays du monde, une marque internationale, à ce jour présente dans 69 pays.

Tous les produits St Dalfour sont sans colorant et sans conservateur.

Le mariage du plaisir gustatif à la santé, l’alliance du goût à la nutrition, telle est l’union que la société

St-Dalfour tente de respecter fidèlement et perpétuellement, à chaque conception…... Une philosophie pure et naturelle !

Découvrez St Dalfour sur : www.stdalfour.fr

 st-dalfour-2w

Pour toute commande sur la e-boutique d'un montant minimum de 24€, vous bénéficierez d'une réduction de 2€,  la livraison gratuite et un cadeau surprise!!

Pour ce faire, vous devez utiliser le code "fidelblog1212".

Repost 0
Published by Jackie - dans Desserts
commenter cet article
21 février 2013 4 21 /02 /février /2013 15:27

Suzette, un jolie prénom pour une crêpe. Je n'en avais jamais fait. Un régal et mon mari n'a pas résisté. Et j'ai pensé qu'elle convenait tout à fait au thème Chandeleur de Culino Versions du mois.

crepes-suzette-1w.jpg

 

 

logo c10

Ingrédients

6 crêpes ou plus 

3 oranges ou 150ml de jus d'orange

2 c à s de sucre

Grand-Marnier

Pâte à crêpes

 ½  litre de lait

200 g de farine

50 g fr maïzena (ou Fleur de Maïs)

3 oeufs

1 gousse de vanille

30g de beurre

une pincée de sel


Préparation 

Pâte à crêpe pour 12/15 crêpes

 

Mettre la farine, la fleur de maïs et le sel dans une terrine puis ouvrir la gousse de vanille et mélanger, délayer petit à petit avec les oeufs entiers et le lait. laisser reposer la pâte au réfrigérateur durant une heure (après avoir recouvert la terrine d’un linge propre au préalable). Incorporer un peu de beurre fondu dans la pâte. Ceci la rendra plus moelleuse.

Faire chauffer une petite poêle crêpière ou autre, la graisser avec un tampon imbibé d’huile et quand la poêle est très chaude, verser un peu de pâte liquide. Faites cuire de chaque côté. 

crepes-suzette-2w.jpg

Pour maintenir vos crêpes au chaud, déposer une assiette sur une casserole à moitié remplie d’eau maintenue à feu doux.

Le mélange Suzette

Presser les oranges pour obtenir leur jus.

Faire chauffer votre poêle puis ajouter le sucre et laisser le légèrement caraméliser puis le jus d'orange et laisser réduire

Faire réduire tout doucement jusqu'à l'obtention d'un caramel blond. Flamber au Grand-Marnier. Passer les crêpes recto verso une à une dans le jus obtenu. Disposer chaque crêpe Suzette chaude dans une assiette de service que vous maintenez au chaud (sur une casserole d'eau chaude par exemple) et renouveler l'opération jusqu'à épuisement des crêpes. Au moment de servir disposer les crêpes les unes sur les autres et napper du jus restant. Déguster chaud.

crepes-suzette-3w.jpg

La petite histoire de la crêpe Suzette

Son origine est incertaine. 

Pour certains, elles datent du XVII inventées pour la princesse Suzette de Carignan par le cuisinier Jean Reboux qui en consigna aussitôt la formule dans son ouvrage Le Parfait Confiturier. Pour d’autres, elles sont dues à un certain Joseph, propriétaire du Marivaux, à Paris, qui honora, ainsi, en 1897, la grande actrice Suzanne Reichenberg… 

monte_carlo_cafe_de_paris_couleur.jpg

L’une des versions les plus fréquentes est celle de Henri Charpentier, disciple du cuisinier français qui fit fortune aux États-Unis. Dans ses Mémoires, il n’a pas craint de s’attribuer la paternité des crêpes Suzette : un jour de janvier 1896, impressionné par le prince de Galles, futur Édouard VII, qu’il servait au Café de Paris, à Monte-Carlo, il renversa un alcool sur des crêpes qui flambèrent aussitôt.

Le prince trouva la préparation particulièrement appétissante et le spectacle du cognac qui flambe un fort joli spectacle. Comme il demandait plus d'explications sur cette nouveauté, le jeune Charpentier retrouvant son aplomb, affirma qu’il s’agissait d’une nouvelle recette  et lui demande l'autorisation de baptiser ses crêpes de son nom - mais le prince qui était galant homme préféra que l'on donne le nom de "Suzette" prénom de la personne qui l'accompagnait.

La crêpe Suzette était née

2460336-3453782-copie-1.jpg

Repost 0
Published by Jackie - dans Desserts
commenter cet article

Présentation

  • : La cuisine de Jackie
  • La cuisine de Jackie
  • : Enfin je me décide à créer mon propre blog. Certes ils sont nombreux sur la toile. J'espère que vous apprécierez ma cuisine, simple avec des produits de qualité pour toutes les occasions. Se retrouver autour d'une table reste un moment propice au partage et à l'échange. De retour en France après une vingtaine d'années passées au Québec, associée aux voyages que j'ai eus la chance de faire, ma cuisine est un mélange de saveurs appréciée de ma petite famille et de mes amis.
  • Contact

Partenariats

Conseillère en loisirs culinaires 

log Demarle2

Le nouveau catalogue Automne/Hiver est arrivé

pour le consulter en ligne

 

 98556114 o

 

journaldesfemmes-120 

 log 750gr

 badge-2-white-160x82

 

10415711 718428101532469 5645812239669258792 n

 

GIF-J Y serai-120

logo bdc blogs

button_large_red.png

blogotheque

 

log 750-grammes

 

cv-logo

 

yummy magazine

 E-gastronomie

Prixalerte

spécialités régionales et 

cadeaux gourmands

 Sans titre

Logo EDP fond gris

case vanille

logo home

logo-terre-exotique

Corporate Logo without claim copie

Capture d cran 2012 03 02 16.33.48

riso Gallo logo

 

logo

birambeau

 

logo.jpg

 

logo

logo2-copie-1

 

Miel Cretet

Miel des Chefs

logo-terre2crete

gout-et-nature50

 

medaillon-titre-muroiseconfiture

 

 stdalfour

ooapin-1

tasse-et-assiette-logodef120px

logo-1

Recherche

Pages