Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 février 2013 1 18 /02 /février /2013 14:44

Un dessert qui me faisait de l'oeil depuis un moment, tiré du livre "Le traiteur c'est moi" de chez Demarle. Je me suis inspirée de cette recette que j'ai pas mal adaptée.

Excellent pour terminer le repas du Nouvel An chinois.

 anana-gingembre-1w.jpg

Ingrédients pour 2 personnes

6 tranches d'ananas  (en boîte pour moi)

15 g de gingembre frais

2 c à s de sucre

20 g de beurre

1 c à s de rhum

Crumble de noix de coco, ma touche à moi

4 litchis

Nougatine de sésame

5cl d'eau

120g de sucre semoule

30g de sirop de glucose Gourmandises

30g de miel

100g de graines de sésame torréfiée.

Le caviar de rose

25cl de lait

15 g de sucre

15g de perle su japon

une mini pointe de colorant rouge coquelicot

1 sachet de tisane à la rose, je n'avais pas de d'arôme de rose.

 

Préparation de la nougatine de sésame

Verser l'eau , le sucre, le glucose et le miel dans une casserole. Faire cuire jusqu'à 180° puis ajouter les graines de sésame. Verser immédiatement le tout sur un Silpat ou du papier sulfurisé et à l'aide d'une spatule replier l'appareil plusieurs fois pour le faire refroidir. Étaler au rouleau . J'ai posé du papier sulfurisé  sur la nougatine. Pour travailler la nougatine veiller à avoir les mains mouillées ainsi la nougatine ne vous collera pas aux doigts. Découper des cuillères à l'aide de l'emporte-pièces cuillères et disposer les sur l'envers des empreintes, puis passer au four 180° 2 mn. Laisser refroidir avant de démouler.

anana-gingembre-2w

Le caviar de rose

Verser le lait dans une casserole et le colorant rouge coquelicot. Porter à ébullition. Faire infuser le sachet de thé à la rose et ajouter les perles du Japon. Laisser cuire à feu doux pendant 25mn puis verser le contenu dans un saladier et laisser refroidir.

L'ananas

Dans une poêle faire fondre le beurre et ajouter le sucre, ajouter les tranches d'ananas et le gingembre coupé en petit morceaux. Laisser légèrement caraméliser le tout. Verser ensuite la cuillère a soupe de rhum et flamber.

Dressage

Disposer trois tranches d'ananas flambées sur une assiette, 2 cuillères à la nougatine de sésame remplies de caviar de rose et placer une litchi sur chacune dessus. Saupoudrer de crumble coco. Je peux vous assurer que c'est absolument divin.

anana-gingembre-3w.jpg

Repost 0
Published by Jackie - dans Desserts
commenter cet article
13 février 2013 3 13 /02 /février /2013 22:24

J'ai souvenir que les bugnes que faisaient ma belle-mère étaient très différentes des bugnes lyonnaises que nous mangions à la maison. Plus moelleuses et plus épaisses que la bugne lyonnaise qui elle, est au contraire  craquante et très fine. Pour la première fois j'ai voulu essayer de faire les mêmes et je vous livre sa recette.

bugnes-bressannes-1w.jpg 

Ingrédients

350 gr de farine

120 gr de beurre mou

30 gr de sucre

3 oeufs

5g de sel

une cuillère à soupe  d'essence de vanille (ma touche personnelle)

1 sachet de levure chimique

Huile de friture

bugnes-bressannes-2w.jpg

Préparation

Mettre la farine, la levure, le sel, le sucre, l'essence de vanille dans un saladier ou dans le bol de votre robot. Ajouter les oeufs entiers, mélanger ou pétrir avec le crochet. Ajouter le beurre par petits morceaux à la préparation et bien mélanger.

On doit obtenir une boule de pâte bien homogène.

Laisser reposer la pâte pendant 2h dans un cul poule recouvert d'un torchon (propre)

bugnes-bressannes-3w.jpg

Étaler ensuite la pâte sur une épaisseur de 4 à 5 mm environ et à l'aide d'une roulette dentelée, découper des bandes. Faire une incision au milieu et rentrer une extrémité à l'intérieur de façon à obtenir une tresse.

Lorsque  l’huile est bien chaude, plonger les morceaux de pâtes et les retirer dès qu'ils sont bien dorés. Les égoutter sur du papier absorbant et saupoudrer de sucre en poudre ou de sucre glace.

bugnes-bressannes-4w.jpg

La petite histoire de Mardi gras et de carnaval

Tout au long de l'année, se succèdent des fêtes qui rythment la vie des chrétiens.

La fête de Mardi Gras a tous les ans une date différente, fixée par rapport à la date de Pâques, qui elle même varie en fonction du cycle de la Lune. Mardi gras est le jour qui précède le Mercredi des Cendres. 
Il y a 40 jours de carême, entre le mercredi des cendres et le jour de Pâques.

MardiGrasRag01.jpg
 

 Le mercredi des cendres

Les chrétiens sont invités à se purifier de leurs fautes et à faire pénitence par des privations. 
Le mercredi des Cendres est le 1er Jour du Carême qui va durer 40 jours. À l'issue de ces 40 jours la fête de Pâques célébrera la mort et la résurrection du Christ.

Avant que ces privations ne commencent, la veille, le mardi, on faisait gras. On finissait les aliments gras avant de se mettre au carême. On en profite pour faire des beignets, des bugnes et des fritures. De plus, la tradition du carême veut qu’on arrête également de manger des œufs, donc on en profite pour faire des crêpes.

Par opposition au carême, le carnaval est une période de joie et de liberté où les règles de vie normales sont suspendues et où chacun fait un peu comme il lui plaît : on se déguise, on mange tout ce qu’on veut, on sort chanter dans les rues.

Carême 
Pendant la période de Carême, les croyants doivent jeûner, se priver et prier dans le but d'expier leurs fautes. L'Eglise interdit ainsi la consommation de viande, la célébration des mariages et les relations conjugales. A la fin du temps du Carême se déroule la fête de Pâques qui célèbre la mort, puis la résurrection du Christ.

Origines du mot : carnaval

Dans Carnaval il y a Carne, la chair, la viande. En Italien "carnelevare" signifie "sans viande". 
Avant l'apparition de ce mot, la veille du Carême était appelée "Carême Prenant". 
C'est le dernier jour pour profiter une dernière fois avant Carême et faire bombance, car ensuite, pas d'alimentation carnée ni graisseuse durant 40 jours. On marque le coup par un festin, une fête colorée et bruyante.

La fête de Carnaval se déroule à différentes dates selon l'endroit du globe et revêt des rituels différents Carnaval, fête non reconnue par l'Eglise connaît des dates variables de début mais une date de fin fixe qui correspond à la tombée de la nuit de mardi gras.

Il faut savoir que sous l'empire Romain, il existait déjà une grande fête de Carnaval nommée " les Saturnales " à une toute autre période de l'année.

Cette période de fête populaire se déroulait entre le 17 et le 25 décembre.

saturnales-gabriel-castello.jpg

Le peuple marquait par des réjouissances le solstice d'hiver. Ces fêtes avaient pour but de redonner courage et espoir au peuple effrayé par les sols gelés, l'absence de vie et l'obscurité.

On offrait des cadeaux : des porte-bonheur, du miel, des gâteaux, de l'or étaient des cadeaux courants. 
On décoraient les maisons avec du lierre, des branches de houx et de gui et tout travail, à part celui de la cuisinière et du banquier, était interdit. 

Lors de ces fêtes de Carnaval on retrouve toujours le principe d'inversion au travers des costumes et des jeux (maître/esclave, homme/femme), on se déguise, on fait ripailles, on offre des cadeaux, chants et danses sont de la fête. 

Par opposition au Carême, le Carnaval est une période d'excès joyeux, de gras contre maigre. Dans tous les carnavals, les gens dansent, mangent et se déguisent, les règles et interdits habituels sont suspendus. 

Chars géants, parades, bals masqués, confettis et serpentins, fanfares, c'est la période des excès démonstratifs ! 

carnaval_de_venise_2.jpg

Chaque pays à sa propre interprétation des réjouissances avec toujours un même objectif : faire la fête !

Parmi les plus connus de nos jours, on peut citer les carnavals de Rio de Janeiro, Venise, Nouvelle-Orléans, Nice, également ceux du nord de la France comme Dunkerque, moins connu mais tout aussi festif, le carnaval de Québec.

carnaval.jpeg

La plupart des carnavals ont des thèmes très variés, comme les géants, à Dunkerque dans le Nord de la France. 

Carnaval-de-rio.jpg

A Rio de Janeiro, on envahit les rues en dansant des samba endiablées, habillé de paillettes et de plumes, pendant des jours et des nuits. source(http:www.joyeuse-fête.com) 


Repost 0
Published by Jackie - dans Desserts
commenter cet article
4 février 2013 1 04 /02 /février /2013 23:00

Je connaissais de nom mais n'avais jamais eu l'occasion de les goûter. Une recette sur Meilleur du Chef par hasard et me voilà en cette Chandeleur au travail pour réaliser ces fameux gaufres de Liège. Une surprise, très moelleux avec un petit goût de .... revenez-y:).

 gaufres-liegeois-1w.jpg

 

Ingrédients

375 g de farine

180 g de lait tiède

30 g de levure de boulanger fraîche

1 gros œuf + 1 jaune

8 g de sel fin

1 c à c de sucre vanillé

200 g de beurre ramolli

250 g de sucre en grains

 gaufres-liegeois-3w.jpg

Préparation

Mettre la farine dans un cul de poule et faire une fontaine . Verser la levure émiettée et le lait tiède. Mélanger avec une cuillère afin qu'elle fonde dans le creux de la fontaine. Ajouter les œufs et le sucre vanillé. Mélanger avec une spatule en incorporant progressivement la farine.

Lorsque la moitié de la farine est incorporée, rajouter le sel fin. Il faut éviter de mettre le sel en contact avec la levure, celle-ci perdrait son pouvoir levant. Vous devez obtenir une pâte épaisse mais homogène.

Couvrir avec un papier film, ou un Silpat.....et laisserpousser cette pâte une trentaine de minutes dans un endroit tiède.

gaufres-liegeois-2w.jpg

Dégazer la pâte avec les mains afin de la faire retomber. Versez cette pâte dans la le bol de votre robot. Ajoutez le sucre en grains......et mélangez à  l'aide du crochet pour bien l'incorporer. Le sucre en grains reste en morceau, il ne doit pas se dissoudre dans la pâte. Ajouter enfin le beurre ramolli.

Mélangez afin d'obtenir une pâte homogène. Faire chauffer votre gaufrier et le graisser légèrement.

Déposez la valeur d'une cuillère à soupe de pâte sur les empreintes. Refermez le gaufrier et laissez cuire +/-3 minutes. Bien respecter le temps de cuisson, car il pourrait y avoir problème au démoulage. Ouvrir le gaufrier et démoulez les gaufres à l'aide de la pointe d'un couteau. Saupoudrez de sucre glace avant de déguster.

gaufres-liegeois-4w.jpg

Repost 0
Published by Jackie - dans Desserts
commenter cet article
2 février 2013 6 02 /02 /février /2013 15:29

Des crêpes on en mange toute l'année, mais la Chandeleur est propice à  laisser aller son inspiration, sucrée, salées, soufflées, les versions sont nombreuses.  J'ai voulu tester les crêpes soufflées, une gourmandise pas très régime mais on peut faire exception.

Une recette librement adaptée du site Le meilleur du Chef

 crepes-soufflees-1w.jpg

Ingrédients pour 4 personnes

4 crêpes

Pâte à crêpe

Ingrédients pour 12/15 crêpes environ

½  litre de lait

200 g de farine

50 g fr maïzena (ou Fleur de Maïs)

3 oeufs

1 gousse de vanille

30g de beurre

une pincée de sel

Appareil à soufflé (Base de crème pâtissière)

125 g de jus d'orange

50 g de lait

30 g de sucre en poudre

2 jaunes d'œufs

20 g de farine ou de fleur de maïs

25 g de beurre

30 g de Grand-Marnier

40 g de sucre pour les blancs en neige

 150g de blancs

crepes-soufflees-2w.jpg

Préparation de la pâte à crêpe

Nous utiliserons 4 crêpes pour les crêpes soufflées, les autres, seront consommées différemment, fourrées aux pommes par exemple, à la crème de marronsetc...

Mettre la farine, la fleur de maïs et le sel dans une terrine puis ouvrir la gousse de vanille et mélanger, délayer petit à petit avec les oeufs entiers et le lait. laisser reposer la pâte au réfrigérateur durant une heure (après avoir recouvert la terrine d’un linge propre au préalable). Incorporer un peu de beurre fondu dans la pâte. Ceci la rendra plus moelleuse.

Faire chauffer une petite poêle crêpière ou autre, la graisser avec un tampon imbibé d’huile et quand la poêle est très chaude, verser un peu de pâte liquide. Faites cuire de chaque côté. 

Pour maintenir vos crêpes au chaud, déposer une assiette sur une casserole à moitié remplie d’eau maintenue à feu doux.

crepes-soufflees-3w.jpg

Préparation de l'appareil à soufflé

Séparer les blanc des jaunes et ajouter le sucre, fouetter jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajouter la farine progressivement et mélanger.

Dans une casserole, verser le lait et le jus d'orange. Porter le tout à ébullition et verser le tout sur le mélange, oeufs, sucre, farine. Mélanger et cuire à feu moyen jusqu'à épaississement. Ajouter ensuite le beurre (je n'en ai pas mis) et le Grand Marnier. Bien mélanger et laisser refroidir. Monter les blancs en neige avec le sucre jusqu'à ce qu'ils soient très fermes. 

Une fois la crème refroidie, ajouter délicatement les blancs en neige  afin d'obtenir une consistance homogène.

Disposer une crêpe sur une assiette ou un plat allant au four. Répartir uniformément la crème à soufflé sur une moitié de  crêpe , replier le morceau de crêpe . Saupoudrer de sucre glace et enfourner à 200°C pendant une dizaine de minutes. Server aussitôt. 

crepes-soufflees-4w.jpg

 


 


Repost 0
Published by Jackie - dans Desserts
commenter cet article
26 janvier 2013 6 26 /01 /janvier /2013 00:00

Une nouvelle version de mon gâteau basque que j'ai voulu réaliser en portions individuelles et cette fois-ci j'ai ajouté de la confiture de cerises noires au fond. Absolument délicieux.

gateau-basque-portion-1w.jpg

 

Ingrédients

Pâte

250 g de farine

150 g de beurre mou

1 oeuf

100 g de sucre en poudre

1/2 paquet de levure chimique

1 sachet de sucre vanillé

Crème pâtissière

1/2l de lait

2 oeufs

1 jaune d’oeuf

65 g de sucre en poudre

40 g de fécule de maïs

1 sachet de sucre vanillé

1 pot de confiture de cerises noires

Préparation

La pâte

Dans le robot, mélanger l'oeuf avec le mélange farine levure, puis ajouter le beurre, le sucre et le sel. Pétrir la pâte et former une boule. Filmer et laisser reposer 2 heures minimum au frais.

La crème pâtissière

Dans une grande casserole porter le lait à ébullition en ajoutant le 1/3 de sucre et la vanille. Dans un cul de poule  battre les jaunes d’œufs avec le 1/3 de sucre restant, puis ajouter la farine. Toujours en battant verser doucement le lait bouillant au mélange d’œufs. Remettre le mélange à la casserole, mettre au feu jusqu’à ce que le mélange épaississe. Retirer du feu , filmer le dessus pour éviter la croûte en refroidissant.

Préchauffer le four th 180°

gateau-basque-portion-3w.jpg

J'ai utilisé les empreintes Grands Ronds Demarle pour réaliser les petits gâteaux.

Séparer la pâte en deux tiers, un tiers. Etaler la partie de pâte "deux tiers" et à l’aide de l’emporte pièce 13cm détailler 6 fonds et à l’aide du 9,5cm 6 autres ronds.

Foncer la pâte dans les empreintes et déposer 2 c à s de confitures de cerises dans chacune. Répartir ensuite la crème pâtissière sur le dessus  et couvrir du rond de pâte de 9,5cm. Bien souder les bords. 

À l’aide d’une fourchette, dessiner quelques rayures avec les dents puis badigeonner le gâteau avec le jaune d'oeuf. Mettre au four (180°C - préalablement chauffé) et laisser cuire 30 mn environ. Surveiller la cuisson. Bien attendre que les petits gâteaux soient refroidis avant de les démouler.

gateau-basque-portion-2w.jpg

Repost 0
Published by Jackie - dans Desserts
commenter cet article
18 janvier 2013 5 18 /01 /janvier /2013 21:16

Dès que j'ai reçu mon colis surprise de mon nouveau partenaire Jules Destrooper, j'ai réalisé ces petites mousses au citron que j'avais repérées chez Nicole, du blog Nicole Passions. Un blog riche en décorations de tables, en recettes que je vous conseille de visiter si vous ne leconnaissez pas.

 mousse-citron-1w.jpg

Ingrédients pour 12 empreintes

3 citrons non traités

4 œufs

170 gr de sucre

3 feuilles de gélatine

25 cl de crème liquide entière

12 Galettes au beurre Jules Destrooper.


Préparation

Prélever les zestes des citrons

Séparer les jaunes des blancs puis mélanger au fouet les 4 jaunes avec le sucre et les zestes jusqu'à ce que le mélange blanchisse.

Faire ramollir les feuilles de gélatine dans l'eau froide et les faire fondre dans le jus des 3 citrons réchauffé. Ajouter au mélange œufs et sucre et mélanger.

mousse-citron-3w.jpg

Battre la crème en chantilly et les blancs en neige, puis incorporer délicatement les 2 appareils à la crème de citron. Remplir les empreintes Pyramide pour moi de Demarle et mettre au congélateur 2 heures.

Sortir 1/4 d'heure avant de déguster et disposer chaque mousse sur une Galette au beurre Jules Destrooper nappée de caramel salidou. Déguster c'est divin.

mousse-citron-2w.jpg

La petite histoire du citron

 

Il faut savoir que d’après la légende, Athénée vanta le pouvoir antivenimeux du citron. Il révèle que deux condamnés devaient être livrés aux vipères. Ils eurent l’idée de consommer des citrons. Tout à fait immunisés, les terribles morsures des reptiles n’eurent aucun effet sur eux.

 Un peu de botanique

Le citron est le fruit du citronnier ou “Citrus Limon“, un arbuste de 5 à 10m à feuilles persistantes. Il fait partie de la famille des Rutacées. Il possède des rameaux porteurs de feuilles pétiolées, ovales, de couleur vert pâle et de fleurs pourvues de 5 pétales, blancs à l’intérieur et pourpres à l’extérieur, au parfum intense et délicat. Cet arbre produit fleurs et fruits en toutes saisons. Les citrons, jaunes et brillants, se divisent en une douzaine de quartiers autour d’un axe fibreux, on peut récolter jusqu’à 200 fruits par an sur un arbre adulte !

La petite histoire du citron
citron
Au départ on appelait le fruit du citronnier « lemon » mot d’origine italienne limone que L’on avait emprunté à l’arabo-persan « limûn ». C’est en 1351 qu’il apparaît dans la langue française. Le mot limonade vient du mot limon, cette boisson contenait de l’extrait de limon, Ce mot n’est quant à lui plus employé aujourd’hui. C’est en 1398 que le mot « citron » apparaît dérivé du latin « citrus » et peu il remplacera le terme citron dans la langue populaire.
citron
citronDes écrits chinois retrouvés font mention du citron dès les années 1178. Le citron a probablement été introduit en Chine entre le Xe et le XIIe siècle. Bien qu’aucune fouille ne puisse corroborer ces dires, des chercheurs pensent que le citron viendrait de l’est de la région Himalayenne et plus précisément de la Haute Birmanie.
citron
On pense que le citron était probablement cultivé par les Grecs et les Romains, voire par les Égyptiens, certaines mosaïques reproduisant ce fruit sur des fresques. La variété de citron utilisé à cette époque pourrait être l’ancêtre du citron actuel le cédrat (Citrus medica) très utilisé pour ses propriétés médicales.
citron
Ce sont les Arabes qui après les invasions (ans 300/400 après J.C) vont réintroduire le citron par le biais du commerce dans tout le bassin méditerranéen. Puis après les croisades, les Européens découvriront les agrumes comme l’oranger et également le citron et les rapporteront chacun dans leurs pays respectifs.
citron
Le citron a probablement été importé dans le Nouveau Monde par Christophe Colomb, lors de son deuxième voyage en 1493 à Isabella (Haïti et République dominicaine) dans le but d’y installer le premier établissement permanent. De là, les fruits se retrouveront rapidement l’Amérique centrale. C’est à la même époque, que les Portugais plantaient les premiers arbres à agrumes au Brésil. Le climat tropical de ces pays favorisa le développement de ces arbres et au milieu du XVIe siècle, on retrouvait dans toute l’Amérique du Sud.
citronPuis, grâce aux repousses naturelles, de grandes plantations se sont établies pratiquement sans l’intervention de l’homme.
citron
Vers la fin du XVIe siècle, les premiers agrumes – citrons, limes, oranges – sont introduits dans la ville de St-Augustin, en Floride. Leur culture se répandra graduellement dans tout le sud-est des États-Unis et, plus tard, en Californie, à Hawaï et à Porto Rico. Aujourd’hui, le citron est maintenant largement cultivé dans le bassin méditerranéen, la Californie, la Floride, l’Amérique Centrale et du Sud.
citron
Aujourd’hui, ce fruit est l’emblème de la ville de Menton (près de Nice) En effet, les Mentonnais sont les premiers producteurs de citron en France depuis 1930. La suite ici

Repost 0
Published by Jackie - dans Desserts
commenter cet article
3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 00:00

Un petit retour tranquille sur la blogosphère. Je tenais à vous remercier pour vos gentils messages.

Les enfants sont partis, la maison est bien vide. Que de merveilleux moments nous avons partagés! et nous n’avons pas failli à la tradition en dégustant la galette des rois, un peu en avance je vous l’accorde mais calendrier des départs oblige. Je l’ai réalisée cette année au chocolat pour changer et une version brioche aux fruits confits cette fin de semaine.

Galette-des-rois2.jpg

J’en profite pour vous souhaiter une merveilleuse année 2013, la santé surtout notre bien le plus cher et tout ce que vous pouvez souhaiter. Je vous remercie de votre fidélité en venant régulièrement me visiter. 

faf621f8


Ingrédients

2 pâtes feuilletées prêtes à dérouler

200g de chocolat noir

125g de poudre d'amandes

125g de sucre

100g de beurre

2 oeufs + 1 jaune pour dorer la galette

 Galette3.jpg

Préparation

Préchauffer le four à 220°c.
Faites fondre le chocolat et le beurre au bain marie. Ajouter le sucre et mélanger soigneusement.
Fouetter les deux oeufs entiers et le sucre et mélanger, ajouter ensuite la préparation au chocolat puis la poudre d’amandes. Bien mélanger de nouveau.

Étaler une pâte feuilletée sur le Silpat (ou une feuille de papier cuisson).Verser la préparation au centre de la pâte et répartissez la de façon régulière à 3cm des bords. Ne pas oublier la fève!... Badigeonner de jaune d’oeuf le tour de la pâte et déposer le deuxième disque. Presser les bords et fixer les avec le dos d’une fourchette pour bien les maintenir en place de façon à ce que la garniture ne s’échappe pas à la cuisson.
Avec le jaune restant badigeonnez le dessus et les bords de la galette au pinceau. Dessinez des croisillons, ou des demi cercles en partant du milieu sur le dessus et enfournez pour 30mn.

Galette4.jpg

 

 

Petite histoire de la galette des rois

Le jour de l'Epiphanie commémore la présentation de l'enfant Jésus aux rois mages Melchior, Gaspard et Balthazar-, porteurs de précieux présents : l'or, l'encens et la myrrhe.... Mais savez-vous que derrière cette manifestation religieuse se cache la célébration de rites païens  

L'Epiphanie est fêtée par toutes les églises chrétiennes traditionnellement le 6 janvier. A la suite d'une réforme de la liturgie romaine, elle a été reportée au deuxième dimanche suivant Noël dans les pays où ce jour n'était pas férié.  Cette croyance rappelle le culte païen des Saturnales célébrant le retour du soleil lié au début du solstice d'hiver.

Les-Rois-Mages.JPG

D'origine orientale, l'Epiphanie remonterait au IVème siècle. Le mot signifie "manifestation" en grec en référence à la naissance de Jésus. La date du 25 décembre se popularisa en Orient entre 380 et 430 et la spécificité de chacune des deux fêtes se fixa définitivement. Noël célèbre la naissance charnelle de Jésus et l'Epiphanie sa messianité. Les trois grandes manifestations du Christ, l'adoration des rois mages reconnaissant le Messie, le baptême du Christ dans le Jourdain et le premier miracle aux noces de Cana en Galilée, sont donc mises en avant le 6 janvier. C'est au cours de la commémoration de cette visite par les chrétiens, le premier dimanche de janvier, que l'on prit l'habitude de se réunir pour désigner à l'aide d'une fève glissée dans un gâteau un roi ou une reine... 

Une légende veut que la première fève ait été une bague perdue dans la pâte de la galette que confectionnait Peau d'Ane... 

 44641382

La tradition fait remonter l'usage de la fève au XIIIe siècle: elle symbolisait les secrets de la vie. Bien vite, la fève fit place à des pièces d'or puis à de petits objets de porcelaine: roi, reine, petit Jésus, baigneur, étoile, coeur, animaux, couronne, etc. De nos jours, ces nombreuses petites fèves s'illustrent dans de belles collections, pour le plus grand bonheur des fabophiles. 

 

"Je serai deux fois roi", murmurait le petit Louis XIV en espérant trouver le petit ornement. Bien avant lui, Louis III, duc de Bourbon, offrait à des enfants pauvres une part de galette contenant la fève, les couronnait, les revêtait d'habits royaux, leur offrait de l'argent et les envoyait à l'école, rappelle la Confédération nationale de la pâtisserie. 

 galette2.jpg

En 1521, la coutume de l'Epiphanie mit en péril la vie de François Ier au cours d'une "guerre pour rire" pour reconquérir son titre, après que le duc de Saint-Pol hérita de la fève. Cette "guerre" fut menée de nuit à coups d'oeufs durs et de galettes... jusqu'à ce qu'une torche éclairant le champ de bataille tombât sur la tête du "vrai" roi, le brûlant cruellement. 

 

La galette, ronde et plate, à l'origine faite de pâte plutôt lourde, s'allégea et devint par la suite multiple: feuilletée, demi-feuilletée, dite "de plomb", bâtarde, de Madrid, de Suisse, bretonne, normande, fondante, du Périgord, salée... En Aquitaine, c'est une brioche en couronne truffée de fruits confits et de sucre en grains; dans le Sud-Est, on la trouve également sous forme de pâte briochée (pogne de Romans, fougasse, pompes de Provence.). 

 17785-650x330-galette-des-roisjean-jacques-ceccarini-le-fig.jpg

L'affinage de la pâte feuilletée fit de la galette des rois un gâteau délicieusement léger, fleurant bon le beurre et le fondant. Ce fut la seconde épouse d'Henri IV, Marie de Médicis, qui, en quittant l'Italie, se fit remettre la recette d'une crème à la poudre d'amande, élaborée par le cuisinier de son plus proche soupirant, le comte Frangipani. La recette plut à la Cour de France et est toujours appréciée de nos jours. 

 

En 1717, la galette fut à l'origine d'un différend célèbre entre pâtissiers et boulangers, et le Parlement, au terme d'un débat juridique important, interdit à ces derniers l'utilisation du beurre et des oeufs. 

 

Bien évidemment déclarée "anticivique" sous la Révolution, elle franchit ce cap difficile sous la forme d'un bonnet phrygien... pour reprendre à la première occasion sa forme originelle. 

 

La confection de la galette des rois ne demande pas un savoir-faire de grand pâtissier, surtout si l'on achète de la pâte feuilletée toute prête... 

 

Très important: la coutume veut que ce soit la plus jeune personne de l'assemblée qui "tire les rois" et distribue les parts de galette aux convives ! 

Repost 0
Published by Jackie - dans Desserts
commenter cet article
2 décembre 2012 7 02 /12 /décembre /2012 12:50

Les tests pour Noël se poursuivent et là je vous présente des bûchettes au chocolat et à la framboise. 

Ceux qui ont testé hier soir en sont encore tout émus! 

J’ai pu ainsi utiliser mes nouvelles empreintes bûchettes Demarle: magique comme toujours avec ces moules.  C’est grâce à Nicole du blog l’Oasis des Losnes que j’ai pu tester car sa recette ici est super. Elle s’était également inspirée d’une recette de Flexicook. J’ai apporté quelques modifications en remplaçant les biscuits pour fermer les bûchettes par une génoise que j’ai découpée avec l’emporte-pièce. 

N’hésitez pas à vous lancer… c’est que du bonheur pour les papilles, j’en connais qui vont adorer…. 

buchettes-chocolat-framboises-1w.jpg

Ingrédients

Biscuit Génoise

4 oeufs

120g de sucre

120g de farine tamisée
une pincée de sel
un quart de cuillère à café de levure chimique

Bûchettes 12

36 carreaux de chocolat noir à pâtissser

200 gr de chocolat noir ou au lait à pâtissser

540 gr de crème fraîche liquide

50 gr de sucre en poudre

Poudre d’or alimentaire

Petites perles pour décorer 

Insert framboises

Je n’ai pas les empreintes fingers, j’ai utilisé les empreintes barquettes

150 g de confiture de framboises

100 gr de framboises (j’ai pris les brisures de framboises congelée)

2 feuilles de gélatines (agar agar pour moi 2g)

Attention, ne pas congeler vos bûchettes car l'agar agar ne supporte pas la congélation

 buchettes-chocolat-framboises-3w.jpg

Préparation

Biscuit

Préchauffer votre four à 180°

Battre les oeufs et le sucre environ 10mn, jusqu'à ce que le mélange ait triplé de volume et soit très mousseux. Incorporer délicatement à l'aide d'un chinois la farine et la levure. Mélanger délicatement avec une maryse en soulevant la masse.

Placer votre flexipat (où votre plaque à gâteau recouverte de papier sulfurisé) sur la grille perforée, et verser la préparation à génoise. Étaler uniformément et mettre à cuire environ 12 minutes. Puis disposer le silpat sur le gâteau et retourner le. Laisser légèrement refroidir avant de démouler.

 

Inserts framboise

Si vous utilisez la gélatine, faire ramollir les feuilles de gélatine dans de l’eau froide durant 5 à 10 minutes. 

Pendant ce temps, chauffer à feu doux la confiture de framboise et les brisures de framboises congelés, puis mixer.

Essorer la gélatine et l’incorporer à votre purée ou ajouter l’agar agar et amener à petit bouillon. Répartir dans les empreintes fingers. (barquettes pour moi)

Faire prendre au congélateur le temps de la préparation de la mousse mais au minimum 15 minutes.

 buchettes-chocolat-framboises-2w.jpg

Les bûchettes

Préchauffer votre four à 90°(Th 3), placer vos empreintes bûchettes sur la grille perforée.

Déposer 3 carreaux de chocolat dans les empreintes, puis placer à four chaud 7 minutes

A la sortie du four, bien répartir le chocolat avec un pinceau sur les parois des bûchettes pour former les coques

Laisser refroidir 10 minutes à température ambiante, placer les empreintes au réfrigérateur.

Dans un cul de poule au bain-marie, faire fondre les 170 gr de chocolat.

Faire chauffer la crème fraîche et le sucre dans une casserole, puis l’ajouter au chocolat fondu pour obtenir une ganache.

Monter les 500 gr de crème fraîche liquide en chantilly.

Incorporer 1/3 de celle-ci à la ganache, puis le reste délicatement à l’aide dune spatule.

Sortir les empreintes bûchettes du réfrigérateur, les remplir de cette mousse au chocolat jusqu’à moitié, placer l’insert de gelée de framboises au milieu, terminer avec la mousse au chocolat et placer la génoise que vous aurez découpée à l’aide de l’empreinte. Laisser prendre au réfrigérateur une heure avant de démouler.

buchettes-chocolat-framboises-4w.jpg

Décorer avec de la poudre d’or alimentaire avec un pinceau, de perles au chocolat collées avec une pointe de chocolat ou des filets de chocolat.

Repost 0
Published by Jackie - dans Desserts
commenter cet article
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 00:06

J’avais déjà repéré cette recette sur un magazine du Québec «Coup de Pouce» et cette année je me suis dit: tu l’as fait et je dois dire que c’est pas mal du tout.

Red Velvet veut dire rouge velours. C’est au départ un gâteau très populaire en Amérique du Nord et cette couleur tient tout simplement de la réaction chimique entre certains ingrédients de la cuisson( en effet, la poudre de cacao, mélangée à un élément acide comme le babeurre et le vinaigre) faisait ressortir le rouge du cacao. Seulement le cacao est maintenant moins acide et pour faire ressortir vraiment le rouge qui était moins éclatant, il a été décidé d’y ajouter un peu de colorant rouge.

 

buche-redvelvet-2w

Ingrédients

Gâteau roulé

4 oeufs

150g de sucre    

30 ml de babeurre    

5 ml de vanille    

42 ml de colorant rouge alimentaire

120 g de farine à gâteau et à pâtisserie    

15 g de poudre de cacao non sucré    

2 g de sel    

2 g de levure chimique

5 ml de vinaigre    

Garniture au fromage

1 paquet de 250g de fromage à la crème ramolli type philadelphia ou St-Moret

100 g de fromage mascarpone    

125 ml de beurre non salé ramolli    

5 ml de vanille    

30 ml d’eau-de-vie de framboise ou kirsch (facultatif)

250 ml de sucre glace (environ)    

Sucre glace pour décorer et flocons de neige en sucre

 

Préparation

Préparation du gâteau
Dans un bol, à l’aide d’un batteur électrique, battre les oeufs et le sucre de 8 à 10 minutes ou jusqu’à ce que le mélange blanchisse et soit suffisamment épais pour former des rubans lorsqu’on soulève les fouets. Ajouter le babeurre, la vanille et le colorant en battant à faible vitesse. Dans un autre bol, mélanger la farine, le cacao et le sel. À l’aide d’un tamis, incorporer les ingrédients secs en trois fois sur le mélange aux oeufs en soulevant délicatement la masse après chaque addition. Dans un petit bol, mélanger la levure chimique et le vinaigre (le mélange sera mousseux). Verser ce mélange dans la pâte à gâteau et l’incorporer en soulevant délicatement à l’aide d’une maryse.

Étendre uniformément la pâte dans un moule à gâteau roulé (le flexipat en silicone de Demarle pour moi) de (30 cm x 43 cm) huilé et tapissé de papier sulfurisé et lisser le dessus à l’aide d’une spatule en métal. Cuire à four préchauffé à 180°C de 12 à 15 minutes ou jusqu’à ce que le gâteau reprenne sa forme sous une légère pression du doigt. Mettre le moule sur une grille et laisser refroidir pendant 10 minutes. 

Si vous utiliser le Flexipat, déposer le silpat dessus et laisser refroidir 10mn
Une fois refroidi retourner le et démouler. Avec la cuisson avec le Flexipat, je n’ai pas préroulé le gâteau comme expliqué dans la recette.

buche-redvelvet-1w 

 Si vous utilisez un moule à gâteau roulé qui n’est pas en silicone

Passer la lame d’un couteau le long des côtés du gâteau pour le détacher du moule. Retourner le gâteau sur un linge de cuisine propre tapissé de papier-sulfurisé. Retirer délicatement le papier sulfurisé dans lequel le gâteau a cuit. Rouler le gâteau dans le linge en commençant par l’un des côtés courts. Déposer le gâteau roulé sur une grille et laisser refroidir complètement.
Préparation de la garniture
Entre-temps, dans un grand bol, à l’aide d’un batteur électrique, battre le fromage à la crème, le fromage mascarpone et le beurre jusqu’à ce que le mélange soit lisse et crémeux. Incorporer la vanille et l’eau-de-vie, si désiré. Ajouter le sucre glace en battant jusqu’à ce que la garniture soit lisse (au besoin, ajouter un peu de sucre glace pour avoir une consistance semblable à celle d’un glaçage). Couvrir et réfrigérer pendant 1 heure ou jusqu’à ce que la garniture soit ferme.
Assemblage du gâteau roulé, moule en silicone

J’ai quant à moi pas préroulé le gâteau étendu directement la crème sur le gâteau de façon uniforme une fois celui-ci refroidi et j’ai ensuite roulé (côté court) en serrant légèrement dans un papier sulfurisé et mis le roulé au frais.

buche-redvelvet-3w

Pour la méthode moule à gâteau non en silicone
Dérouler délicatement le gâteau refroidi et retirer le linge. À l’aide d’une spatule en métal, étendre uniformément la garniture refroidie sur le gâteau en laissant une bordure de 1 cm sur les côtés. En commençant par un côté court et en utilisant le papier sulfurisé comme guide, rouler le gâteau en serrant bien. Envelopper le gâteau roulé dans une pellicule de plastique. Réfrigérer jusqu’au moment de servir. Ce gâteau peut se préparer à l’avance et se conserve au réfrigérateur jusqu’au lendemain.

Sortir le gâteau roulé du réfrigérateur 1 heure avant de servir. Parsemer de sucre glace et d’étoile en sucre et server. 

Repost 0
Published by Jackie - dans Desserts
commenter cet article
11 novembre 2012 7 11 /11 /novembre /2012 13:55

J'ai déjà eu l'occasion de vous présenter une recette de Paris Brest mais là j'ai voulu essayer en portions individuelles et je dois dire que c'est pas mal du tout. En fait c'est la même recette, mais cuite dans des moules portions. J'ai testé les empreintes Silform de chez Demarle.

paris-brest-portion-1w.jpg

Pâte à choux

60g de beurre

150 g de farine

5 oeufs

sel

25 cl d'eau

50 g d'amandes effilées

 

Crème pâtissière au pralin

50cl de lait

50g de maïzena

3 oeufs (2 jaunes 1 oeuf entier)

75 g de pralin

20 g de sucre glace

 paris-brest-portion-3w.jpg

Préparation 

Préchauffer votre four à 200°et placez les empreintes Silform Paris Brest sur la palque perforée.

La pâte à choux 

Dans une casserole, porter à ébullition l’eau, le beurre et la pincée de sel. Lorsque le liquide commence à bouillir, enlever du feu et ajouter la farine en une seule fois. Mélanger énergiquement jusqu’à ce que la pâte soit entièrement lisse puis 

remettre sur le feu pour dessécher la pâte, sans cesser de remuer. La pâte devra former une boule qui se détache des parois de la casserole et celles-ci devront rester voilées d’une mince pellicule blanche. À ce stade, éteindre le feu et laisser refroidir la pâte. A jouter les oeufs un à un et avant d’ajouter l’oeuf suivant, attendez que le précédent soit bien absorbé.

Contrôler bien la texture de la pâte. Si elle est brillante et se détache lentement de la cuillère elle est prête pour la cuisson, si elle est trop épaisse  ajouter un autre oeufs.

A l'aide d'une poche à douille, remplir les 12 empreintes sur deux couches. Dorer et saupoudrer d'amandes effilées.

Cuire au four (220°C) environ 15 à 20mn.

 

La crème pâtissière

Pendant ce temps préparer la crème pâtissière

Battre l’oeuf entier et les deux jaunes avec le sucre jusqu’à ce que la crème blanchisse, puis ajouter la maïzena. Ajouter le lait et mélanger. Mettre le tout dans une casserole et porter sur le feu et laisser cuire environ 15 à 20mn à feu doux jusqu’à ce que la crème épaississe et ajouter le pralin bien mélanger. Retirer du feu, filmer avec un film plastique la surface afin d’éviter la formation d’une croûte et laisser refroidir.

Couper les Paris-Brest en deux et les garnir à l'aide d'une poche à douille cannelée de la crème pralinée.  Saupoudrer de sucre glace. Mettre au frais.

Si vous n'avez pas les empreintes, dessiner des cercles de 9cm de diamètre sur du papier sulfurisé et dresser les cercles de la même façon.

paris-brest-portion-2w.jpg

La petite histoire du Paris-Brest

On la doit à un pâtissier de Maison-Lafitte, du nom de Louis Durand. Ce dernier inspiré par la course cycliste du Paris-Brest (1891) et à la demande du créateur de cette course Pierre Giffard de réaliser un gâteau spécial en forme de roue de bicyclette en 1910. Le gâteau est censé représenté une roue en référence à la course. Depuis de nombreux pâtissiers ont revisité ce grand classique de la pâtisserie française.

Repost 0
Published by Jackie - dans Desserts
commenter cet article

Présentation

  • : La cuisine de Jackie
  • La cuisine de Jackie
  • : Enfin je me décide à créer mon propre blog. Certes ils sont nombreux sur la toile. J'espère que vous apprécierez ma cuisine, simple avec des produits de qualité pour toutes les occasions. Se retrouver autour d'une table reste un moment propice au partage et à l'échange. De retour en France après une vingtaine d'années passées au Québec, associée aux voyages que j'ai eus la chance de faire, ma cuisine est un mélange de saveurs appréciée de ma petite famille et de mes amis.
  • Contact

Partenariats

Conseillère en loisirs culinaires 

log Demarle2

Le nouveau catalogue Automne/Hiver est arrivé

pour le consulter en ligne

 

 98556114 o

 

journaldesfemmes-120 

 log 750gr

 badge-2-white-160x82

 

10415711 718428101532469 5645812239669258792 n

 

GIF-J Y serai-120

logo bdc blogs

button_large_red.png

blogotheque

 

log 750-grammes

 

cv-logo

 

yummy magazine

 E-gastronomie

Prixalerte

spécialités régionales et 

cadeaux gourmands

 Sans titre

Logo EDP fond gris

case vanille

logo home

logo-terre-exotique

Corporate Logo without claim copie

Capture d cran 2012 03 02 16.33.48

riso Gallo logo

 

logo

birambeau

 

logo.jpg

 

logo

logo2-copie-1

 

Miel Cretet

Miel des Chefs

logo-terre2crete

gout-et-nature50

 

medaillon-titre-muroiseconfiture

 

 stdalfour

ooapin-1

tasse-et-assiette-logodef120px

logo-1

Recherche

Pages