Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 14:19

Un gâteau très gourmand que j'avais repéré depuis un moment sur le blog de mon amie Sandrine de Dine avec Sandrine, et c'est précisément lors de la venue de ma nièce Sandrine et de mes petites nièces que je l'ai réalisé. Moelelux et parfumé avec les framboises. Merci à toi Sandrine de nous concocter de si belles recettes.

framboisine-1w.jpg

Ingrédients

180g de chocolat blanc

100g de farine

4 œufs 

2 belles cuillères à soupe de sucre en poudre 

1 yaourt 

200g de framboises surgelées ou brisures de framboises


Préparation

Faire fondre le chocolat blanc au bain marie.

Monter les blancs en neige. Pendant ce temps, battre les jaunes d’œufs et le sucre, jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter le yaourt. Puis le chocolat fondu. Bien mélanger. Ajouter ensuite la farine tamisée

Préchauffer le four à 170°C (chaleur tournante).

Lorsque la pâte est bien homogène, incorporer les blancs en neige délicatement.

Incorporer en dernier les framboises surgelées (non décongelées), et mélanger délicatement.

 framboisine-3w.jpg

Poser votre moule sur la plaque perforée. 

Si vous n’utilisez pas de moule Demarle, beurrer et fariner légèrement votre moule à gâteau afin qu’il se démoule bien.

Verser la pâte aux framboises dans le moule.

Enfourner 50 minutes, environ en surveillant la cuisson

Attendre quelques minutes avant de démouler.

Démouler sur un plat de service, et décorer avec des tranches de kiwi.


framboisine-2w.jpg
Repost 0
Published by Jackie - dans Desserts
commenter cet article
14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 20:36

J'ai enfin acheté des speculoos et me suis rappelée la recette de Patricia ici, son fondant aux poires et aux speculoos. C'est un régal.

 fondant-poires-1w.jpg

Ingrédients 

2 oeufs

80g de cassonade

250 g de farine

100 g de beurre demi-sel

20 cl de lait

2 poires

60 g d'amandes effilées

 50 g de speculoos Lotus ou autres

 fondant-poires-3w.jpg

Préparation

Réduire les speculoos en poudre.

Faire fondre le beurre dans le lait à feu doux.

Dans un saladier, battre les oeufs, la cassonade et les speculoos en poudre. Petit à petit, ajouter la farine et le mélange lait-beurre.

Eplucher les poires et couper les en morceaux puis ajouter les à la préparation.

Verser dans un moule beurré, ou en silicone Demarle pour moi, parsemer d'amandes et enfourner à 180°C pendant 45 min.

fondant-poires-2w.jpg

Repost 0
Published by Jackie - dans Desserts
commenter cet article
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 23:17

Ce gâteau basque une pure merveille. Je pensais que c'était plus difficile, la prochaine fois je rajouterai en première couche de la confiture de cerises et complèterai par de la crème pâtissière. 

gateau-basque-1w.jpg

Ingrédients

Pâte

250 g de farine

150 g de beurre mou

1 oeuf

100 g de sucre en poudre

1/2 paquet de levure chimique

1 sachet de sucre vanillé

Crème pâtissière

1/2l de lait

2 oeufs

1 jaune d’oeuf

65 g de sucre en poudre

40 g de fécule de maïs

1 sachet de sucre vanillé

 gateau-basque-2w.jpg

Préparation

La pâte

Dans le robot, mélanger l'oeuf avec le mélange farine levure, puis ajouter le beurre, le sucre et le sel. Pétrir la pâte et former une boule. Filmer et laisser reposer 2 heures minimum au frais.

La crème pâtissière

Dans une grande casserole porter le lait à ébullition en ajoutant le 1/3 de sucre et la vanille. Dans un cul de poule  battre les jaunes d’œufs avec le 1/3 de sucre restant, puis ajouter la farine. Toujours en battant verser doucement le lait bouillant au mélange d’œufs. Remettre le mélange à la casserole, mettre au feu jusqu’à ce que le mélange épaississe. Retirer du feu , filmer le dessus pour éviter la croûte en refroidissant.


Prendre ensuite un moule à manqué. Le beurrer et le fariner. Séparer la pâte en deux tiers, un tiers. Etaler la partie de pâte "deux tiers" et la poser dans le moule beurré et fariné. Remonter un peu sur les côtés les bords de la pâte puis répartir ensuite la crème.

gateau-basque-3w.jpg

Etaler le reste de pâte sur la crème comme un couvercle, bien souder les 2 morceaux de pâte tout autour en les mouillant et les pinçant. Prendre une fourchette et dessiner quelques rayures avec les dents puis badigeonner le gâteau avec le jaune d'oeuf. Mettre au four (180°C - préalablement chauffé) et laisser cuire 30 à 35 minutes.

La petite histoire du gâteau basque : porte étendart d'Euskal Herria

 Signé de Lauduru, la croix basque, Etxeko Bixkotxa (aussi parfois nommé pastizia), le célèbre sablé fourré de confiture de cerise noire ou de crème pâtissière est l’un des signes les plus évidents de l’appartenance basque.

Cette pâtisserie « de ménage » remonterait au XIIème siècle dans la région de Cambo Les Bains. C’est au départ un biscuit sans grand attrait confectionné à base de farine de maïs et de saindoux, parfois « sculpté » en forme de cochon. Un peu plus tard, il devint un gâteau festif que l’on offrait aux visiteurs étrangers de passage au pays basque. Dès lors, il devint un peu l’emblème gourmand de la région et témoignait de l’accueil chaleureux des gens de là-bas !

Il utilise alors les fruits locaux (prunes, figues, cerises…) dont les confitures deviennent de délicieuses garnitures. La plus célèbre restant à ce jour, la confiture de cerises noires d’Itxassou, nom du village qui produit les plus fameuses. Ce n’est que bien plus tard, à la fin du XIXème siècle, que la crème pâtissière (parfumée à la vanille, au rhum, à l’amande voire à l’anis) deviendra une aussi prestigieuse garniture du gâteau basque.

Bienvenue-au-pays-basque.jpg

D’un gâteau offert aux amis de passage et aux proches, il est devenu valeur marchande quand une native de Cambo Les Bains, à qui l’on attribue la maternité de la recette moderne, le fit connaître aux touristes fréquentant la ville thermale. Devant le succès rencontré, elle alla ensuite le vendre à Bayonne, capitale du pays basque, d’où le gâteau rayonna dans toute la France mais aussi en Espagne. Parmi sa descendance, les sœurs Dibar, surnommées « sœurs Biskotx », reprirent le flambeau et offrirent à Etxeko Bixkotxa une renommée nationale.

De nos jours, chaque pâtisserie, chaque échoppe, chaque restaurant, comme chaque foyer, possède sa recettes du gâteau basque dont le nom, promesse de fondant et de croustillant, s’étale à chque coin de rue. Mais les basques ne voient pas toujours d’un œil bienveillant les diverses façons de le revisiter, comme celui à l’abricot de la maison Adam à Saint-Jean-de-Luz par exemple…
A noter que le gâteau basque possède son musée à Sare, sa fête annuelle à Cambo et sa Confrérie !

Repost 0
Published by Jackie - dans Desserts
commenter cet article
16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 16:46

Une petite recette gourmande découverte sur le blog de ma copinaute  Elisabeth ici. Au départ cette recette a été réalisée par Christophe du blog le sot l'y laisse. C'est un délice. 

moelleux-tigres-2w.jpg

Ingrédients 

3 oeufs, 

150 g de sucre en poudre, 

150 g de beurre mou,

50 g de farine,

1 c à café de levure chimique, 

100 g de poudre d'amandes 

50 g de vermicelles de chocolat

 

La ganache au chocolat

80 g de crème fraîche liquide 

80 g de chocolat noir.

 

Préparation 

Préchauffer le four à 180°C (th 6).

Mélanger tout d’abord, la farine, la levure, la poudre d'amandes dans un saladier ou cul de poule.

Puis, casser les oeufs dans un autre cul-de-poule, ajouter le sucre et mélanger à l'aide d'un fouet. Ajouter le beurre ramolli ou fondu pour moi, et incorporer le mélange précédent, de façon à obtenir une pâte homogène. Ajouter les vermicelles de chocolat et mélanger de nouveau.

Remplir les moules à savarins  ronds  (Demarle pour moi) au deux tiers de leur hauteur, enfournez pendant 15 à 20 min.

Laisser refroidir légèrement avant de démouler.

 moelleux-tigres-3w.jpg

Pendant ce temps préparer la ganache. Faites bouillir la crème et hors du feu, ajouter le chocolat découpés en morceaux. Laisser fondre le chocolat et remuer. Remplir ensuite les creux des savarins et déguster.

moelleux-tigres-4w.jpg

Repost 0
Published by Jackie - dans Desserts
commenter cet article
1 septembre 2012 6 01 /09 /septembre /2012 00:25

Il me restait quelques tranches d'ananas après voir fait mon gâteau renversé. Je les ai utilisées en tartelettes à la crème de coco. Un voyage exotique pour les papilles

tartelettes-coco-ananas-1w.jpg

Ingrédients

Pour 12 tartelettes , j’ai utilisée les moules tartelettes flexipan de Demarle

1 pâte feuilletée

6 tranches d’ananas

2 oeufs

20cl de crème fraîche liquide

60g de sucre

1 c à c de vanille liquide

60 g de coco râpée non sucrée

1 c à s de rhum

 tartelettes-coco-ananas-2w.jpg

Préparation

Préchauffer le four à 180°

Poser les empreintes tartelettes sur la plaque alu perforée

À l’aide de l’emporte pièce 9,5cm découper les ronds de pâtes et disposer les dans les empreintes  tartelettes.

Préparer la crème coco, battre les oeufs en omelette, ajouter la crème fraîche, le sucre , la vanille liquide, la coco râpée et la cuillère de rhum. Bien mélanger le tout.

Mettre dans le fond de chaque tartelette 4 morceaux d’ananas et verser un bonne cuillère à soupe de crème de coco dessus.

Mettre au four pour 25 à 30 mn et régalez-vous.

tartelettes-coco-ananas-3w.jpg

Repost 0
Published by Jackie - dans Desserts
commenter cet article
14 août 2012 2 14 /08 /août /2012 12:15

 Quelques tranches d'ananas, un caramel et nous voilà avec une excellente gourmandise.


 renverse-ananas-1w.jpg

Pour cette recette j’ai utilisé les empreintes Grands Ronds de Demarle

Pour 6 empreintes

Ingrédients

100g de farine 

100g de beurre

100 g de sucre semoule

½ sachet de levure

2 oeufs

Vanille liquide

1 c à s de rhum

6 tranches d’ananas au sirop

 renverse-ananas-2w.jpg

Pour le caramel

15 morceaux de sucre

Préparation

Préchauffer votre four à 180°

Disposer les empreintes sur la grille

Le caramel

Dans une petite casserole, préparez le caramel avec les 15 morceaux de sucre imbibés d'eau. Quand il est bien doré, versez-le dans chaque empreintes puis disposer une tranche d’ananas dans le fond de chaque empreinte.

 renverse-ananas-3w.jpg

Faire fondre le beurre dans une petite casserole et laisser refroidir. Dans un cul de poule mélanger le sucre avec les oeufs un à un, puis la vanille liquide et la cuillère de rhum. Mélangez la levure à la farine et incorporez peu à peu au mélange. Ajouter le beurre fondu.
Versez cette préparation dans chaque moule sur les tranches d’ananas et faites cuire à four moyen pendant 30 minutes. 

renverse-ananas-4w.jpg

À servir avec un caramel salé et pourquoi pas accompagné d’une boule de glace à la vanille.

La petite histoire de l'ananas

Cette plante est originaire du Paraguay et du sud du Brésil. Les Indiens tupi-guaranis consommaient déjà ce fruit il y a des milliers d’années. Le mot ananas vient d’ailleurs de nanà nanà, qui signifie « parfum des parfums » en tupi-guarani. Les Indiens tupi-guarani l’auraient répandu dans toute l’Amérique du Sud et centrale, alors que les Indiens des Caraïbes qui connaissaient déjà très bien le cycle biologique et la culture de ce fruit réputés pour être d’excellents navigateurs, effectuaient des plantations en Guadeloupe et dans les autres îles des Caraïbes car l’ananas cultivé est très différent de l’ananas sauvage. C’est en 1493 que Christophe Colomb découvre le fruit lorsqu’il débarque en Amérique. La tranche d’ananas pour les habitants était un cadeau de bienvenue pour les navigateurs après des mois en mer pour se désaltérer. Je ne peux m’empêcher d’avoir une pensée pour ces peuples face à tous ces conquistadors. On sait comment ils ont été remerciés. Christophe Colomb le décrit sous la forme d’une pomme de pin, d’où pine apple en Anglais. On le retrouve en Martinique dès 1548 et un prêtre du nom de Dutertre lui donna même le nom de roi des fruits, car Dieu lui avait mis une couronne sur la tête.
 

 

ananas-copie-1.jpg


Cependant on retrouve sur une peinture murale découverte lors de fouilles archéologiques dans la villa de l’Éphèbe à Pompéi, la représentation d’un fruit ressemblant étrangement à un ananas. Nous n’avons aucune réponse quant à l’existence de l’ananas dès l’Antiquité à moins que déjà les relations maritimes aient existé entre ce que l’on a appelé l’Ancien et le Nouveau monde.

ananas

Après tout on a bien retrouvé des traces de tabac et de coca dans les baumes des momies égyptiennes. En revanche, il se pourrait que ce soit une représentation d’une autre espèce de plante comme le Cyca ou le Sargoutier. Tous deux croissent à même le sol avec des feuilles en forme de palme qui s’ouvrent et laissent apparaître en leur milieu un fruit non comestible.
 

 

2533189-tranches-d-39-ananas-mur-isole-sur-fond-blanc
 

 

Les Espagnols et les Portugais ont introduit l’ananas en Espagne, aux Philippines, en Chine, en Afrique et en Inde. Dès la fin du XVIe siècle, il est cultivé dans la presque totalité des régions tropicales du monde. Les pays tempérés de l’Europe ont tenté de le produire en serre, mais l’expérience s’est avérée peu rentable. La Thaïlande, les Philippines, le Brésil, la Chine, l’Inde et le Nigeria sont les principaux producteurs mondiaux d’ananas. Elle s’est cependant largement répandue en culture fruitière, en particulier à Hawaï. Elle fut introduite en Europe vers la fin du XVIIè siècle. La suite ici

Repost 0
Published by Jackie - dans Desserts
commenter cet article
31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 23:07

En ce moment c'est la saison des abricots et c'est un petit fruit qui reste très abordable sur les étals des marchés et des fruiteries. Cenwen du blog La cuisine des Anges nous a concocté récemment une petite tarte qui m'a beaucoup plu et je n'ai pu résister à réaliser.  C'est une pure merveille.de saveurs.

tarte-abricots-1w.jpg

Ingrédients

250 grammes de farine

15 g de levure de boulanger (fraîche pour moi)

1 pincée de sel

Quelques petites graines de vanille

15 grammes de beurre

un jaune d’œuf 

135 gr de lait tiède

40 grammes de sucre en poudre

500 grammes d’abricots lavés, séchés et dénoyautés

un peu de sucre glace

tarte-abricots-3w.jpg

Préparation

Dans un petit bol , délayer la levure avec un peu de lait tiède. 

Dans le bol du robot, mettre la farine, le sucre, le sel. Mélanger avec une cuillère en bois. Ajoutez le beurre puis le reste de lait tiède et la levure.  À l’aide du crochet à pétrir de votre robot, pétrir jusqu’à ce que la pâte forme une boule et se détache des parois du bol. (au besoin on peut rajouter une à deux cuillères à café de farine, mais pas plus, la pâte est un peu molle mais ne colle pas aux doigts). Couvrir d’un linge et laissez reposer et pousser pendant 1 h30.

Préchauffer votre four à 200°C.

tarte-abricots-4w.jpg

Fleurer votre plan de travail de farine puis dégazer la pâte avec la paume de la main, en la repliant deux ou trois fois sur elle-même puis l’étaler au rouleau. Déposer là ensuite sur une plaque à tarte recouverte d’un morceau de papier sulfurisé.

La garniture

Couper les abricots préalablement lavés et séchés en tranches régulières. Les disposer sur la pâte en faisant de jolies rosaces. Enfourner et laisser cuire 20 à 25 minutes environ en fonction de votre four. 

Glisser délicatement sur une grille et laissez refroidir avant de saupoudrer de sucre glace tamisé.

tarte-abricots-2w.jpg

Je remercie Cenwen pour cette recette qui est absolument succulente.

La petite histoire de l'abricot

 

Le terme « abricot », qui est apparu dans la langue française en 1512, a suivi un long parcours étymologique. Il est d’abord venu du latin praecoquum, « précoce », par allusion au fait que l’abricotier fleurit très tôt en saison. Il deviendra plus tard castillan (albaricoque), en passant par le grec, l’arabe et l’espagnol. On lui attribue également une autre origine grecque, abros, qui signifie « délicat» en référence à la fragilité du fruit. Enfin, les Romains l’ont également appelé aperitum, qui signifie « fruit qui se mange facilement », du fait que le noyau se détache aisément de la chair.

abricot.jpg

Les noms abricot de Saint-Domingue et abricot des Antilles désignent des fruits appartenant au genre botanique Mammea et non au genre Prunus. Les néologismes « prucot » et « plumot » désignent les fruits provenant d’hybrides résultant de croisements entre la prune et l’abricot.

Contrairement à ce qu’indique le nom latin de l’espèce (armeniaca), l’abricotier ne vient pas d’Arménie, mais du nord-est de la Chine. Il aurait été domestiqué il y a 4 000 ans par une peuplade chinoise qui a sélectionné des variétés particulièrement riches en sucre. Il y a plus de 2 000 ans, les légionnaires romains l’introduiront en Grèce et en Italie. Toutefois, il n’arrivera en France qu’au XVe siècle et sa culture ne s’y établira véritablement que 3 siècles plus tard. À peu près à la même époque, les missionnaires espagnols l’implanteront dans le sud de la Californie, où il sera rapidement adopté.

l-abricot--copie-1.jpg

Aujourd’hui, la plus grande production d’abricots se fait dans les pays méditerranéens (Turquie, Espagne, Syrie, Grèce, France) et en Iran. En Amérique, ce sont la Californie et le Chili qui dominent le marché. 

Par macération des fruits dans de l’eau-de-vie, on fait une liqueur qui porte le nom d’abricotine. En outre, on tire une huile à partir de l’amande du noyau. Bien que comestible, elle est surtout employée en cosmétologie.

Repost 0
Published by Jackie - dans Desserts
commenter cet article
22 juillet 2012 7 22 /07 /juillet /2012 00:00

Me revoici pour partager de nouveau nos recettes. Merci pour vos gentils messages. Je n'ai malheureusement pas répondu car c'était la pause ordi également et de temps en temps quand c'est aussi un outil de travail, cela fait le plus grand bien. 

Je vais donc inaugurer mon retour avec le thème du mois de Culino Versions, les tartes aux fruits d'été et j'ai choisi :

Des tartelettes aux fraises très gourmandes pour le thème de Culino Versions de ce mois.

 

tartelettes-fraises-1w.jpg

 

 logo c10

Ingrédients 

Pour 12 empreintes tartelettes

- 1 rouleau de pâte sablée ou

une pâte faite maison 

- 250g de farine

- 150g de beurre très mou

- 1 pincée de sel

 - 1 oeuf entier

 

Crème pâtissière

-1/2 litre de lait

- 1 jaune  d’œuf 

- 2 oeufs entiers

- 1 gousse de vanille ou une cuillère à café d’extrait de vanille

- 1 pincée de sel

- 80 g de sucre

- 40 g de farine + 30 g de fécule de maïs

- 500g de fraises

 tartelettes-fraises-5w.jpg

Préparation

Crème pâtissière

Dans une grande casserole porter le lait à ébullition en ajoutant le 1/3 de sucre et la vanille. Dans un cul de poule  battre les jaunes d’œufs avec le 1/3 de sucre restant jusqu’à ce que le mélange blanchisse, puis ajouter la farine et la fécule de maïs tamisées ensemble. Toujours en battant verser doucement le lait bouillant au mélange d’œufs. Remettre le mélange à la casserole, mettre au feu jusqu’à ce que le mélange épaississe. Retirer du feu, filmer le dessus pour éviter la croûte en refroidissant.

tartelettes-fraises-2w.jpg

Préchauffer le four Th 180° placer les empreintes tartelettes sur la grille perforée.

Pâte sablée

Tamiser la farine sur un plan de travail. Faire une fontaine, ajouter le beurre et le sucre au centre. Bien malaxer le beurre et le sucre sans la farine. Ajouter l’oeuf au mélange beurre et sucre et mélanger. Ajouter la farine en l’incorporant délicatement. Travailler la pâte délicatement jusqu’à obtenir une boule» filmer avec du film alimentaire et laisser reposer environ 30mn. 

Étaler la pâte ou dérouler votre pâte si vous l'avez achetée toute prête.

À l'Aide de l'emporte pièce  9.5cm découper les ronds de pâte et disposer dans les empreintes tartelettes.

 tartelettes-fraises-3w.jpg

Cuire la pâte à blanc pendant 15 mn environ à 180° en mettant dessus un papier sulfurisé des légumes secs ou des billes de cuisson. Bien surveiller la cuisson pour que la pâte ne cuise pas trop. Laisser refroidir sur une grille 1 h environ. Badigeonner ensuite les fonds de tartes de Mycrio, une astuce qui protège les fonds de tarte pour qu’ils ne jouent le rôle d’éponge.

Laver les fraises et les couper en deux. Quand les fonds de tarte sont refroidis, étaler dessus la crème pâtissière refroidie et disposer les fraises sur le dessus.


Le nappage 

Dans une petite casserole, sur feu doux, délayer 2 cuillerées de gelée de fruits  avec 1 cuillerée d'eau. À l’aide d’un pinceau badigeonner les fraises pour les faire briller.

tartelettes-fraises-4w.jpg

Repost 0
Published by Jackie - dans Desserts
commenter cet article
16 juin 2012 6 16 /06 /juin /2012 00:00

Une recette tiré du livre "le traiteur c'est moi" de Guy Demarle et que j’ai prise sur le site de Denise ici et très facile à faire, j'ai remplacé les fruits d'automne par des fruits rouges

 panier-fruits-1w

Ingrédients 

90 g de beurre doux

90 g de sucre glace

90 g de poudre d'amandes

3 oeufs

1 orange non traitée

40 g de farine

10 g de cacao amer.

Pour le coulis de fruits rouges 

100 g de purée de fruits rouges (frais ou congelés)

15 g de sucre glace 

2 kiwis

Quelques fraises

spray Cointreau cuisine de chez Guy Demarle

panier-fruits-3w.jpg

Préparation

Faites chauffer votre four à 170°C ou th 6

Faire fondre le beurre et le laisser refroidir. Dans un cul de poule, mélanger le sucre glace et la poudre d'amandes, puis ajouter les oeufs un par un.

Prélever le zeste d'orange et hacher-le finement. Incoporrer-les dans la préparation et ajouter la farine et le cacao amer tamisés. Enfin verser le beurre refroidi dans le mélange.

Placer les petites empreintes St-Honoré Demarle sur la plaque perforée et verser-y la préparation. Cuire 18mn environ et laisser refroidir avant de démouler

Le coulis

Mélanger la purée de fruits rouges, le sucre glace et verser dans le creux de chaque St-Honoré.

panier-fruits-2w.jpg

Décorer selon votre inspiration de fruits frais de saison (ici j'ai pris des fraises et les ai associées à des tranches de kiwi). Au moment de servir, vaporiser de Cointreau sur chaque gâteau.

Repost 0
Published by Jackie - dans Desserts
commenter cet article
9 juin 2012 6 09 /06 /juin /2012 14:20

Un dessert absolument délicieux et parfumé à souhait pour vous présenter mon nouveau partenaire Monin qui cette année fête ses 100 ans d'existence, spécialisé dans les Mix de fruits, les sirops pour réaliser des boissons, des cocktails ou des smoothies très parfumés. La gamme est très variée, en effet Monin propose également des jus cuisinés pour accompagner poissons, viandes etc, des sauces, chocolats, caramel et ce que je considère comme un must des petites billes de fruits, un véritable concentré du savoir faire Monin.

J'ai eu la chance de recevoir le Mix fruit au Kiwi et j'en profite pour remercier Claire pour sa gentillesse et de sa confiance. Une recette qui a beaucoup plus et une alliance parfaite avec le melon, autant sur le plans gustatif que visuel.

nougat-glace-kiwi-4w.jpg

 

 

Ingrédients

30 g de pistaches nature pelées

3 blancs d'oeuf

1 pincée de sel

40 g de sucre

30 g de miel liquide (3 c à s)

30 cl de crème liquide entière très froide

20cl de coulis Mix fruit Kiwi de chez Monin

½  melon 

 

nougat-glace-kiwi-2w

Préparation

Préchauffez votre four à 180°C (th. 6).
Etalez les pistaches sur une plaque de cuisson anti-adhésive.
Enfournez et laissez dorer pendant 5 minutes.
Versez-les sur une planche.
Concassez-les légèrement à l'aide d'un grand couteau.
Réservez dans un bol.
Montez les blancs en neige avec une pincée de sel. Versez le sucre et le miel dans une casserole. Faites chauffer jusqu'au petit boulé, soit 118°C.
Versez en filet sur les blancs d'oeufs, tout en continuant à battre à l'aide d'un batteur électrique. Continuez à battre jusqu'à ce que le mélange soit froid. Battez la crème en chantilly.

 nougat-glace-kiwi-1w
 

Incorporez-la délicatement aux blancs montés en neige. Ajouter le coulis Mix fruit Kiwi de Monin et  mélanger délicatement
Verser dans des moules individuels les dômes savarins de Demarle pour moi et mettre au congélateur jusqu’au lendemain.
Vous pouvez également tapisser un moule à cake avec un film étirable et y
verser la préparation, lissez la surface. Recouvrir avec le film étirable et mettre au congélateur jusqu'au lendemain.

nougat-glace-kiwi-3w.jpg

Démouler les nougats et présenter avec des billes de melon et un peu de coulis Mix fruit de Monin, légèrement dilué .

La petite histoire du Kiwi

Un peu de botanique
kiwi
Le kiwi fait partie de la famille des Actinidiacées, sorte de fruits qui poussent sur des lianes des Son nom botanique est « Actinidia Chinensis » « Actinidia Deliciosa ». C’est en 1750, qu’un jésuite français du nom de Chéron d’Incarville en mission en Chine qui en fit la description. Ce fruit « yang tao » ou aussi appelé groseille de Chine, sa chair rappelant celle de la groseille à maquereau mais également pêches des singes, poussait à l’état sauvage dans la forêt longeant le fleuve Yang Tsé et était cueilli par les chinois qui le consommaient et l’appréciaient.

 kiwifruit_352.jpg
kiwi

Vers la fin du XIXe siècles quelques pieds furent transférés dans les jardins botaniques européens mais personne n’éprouva un intérêt pour ce fruit. C, est seulement au XXe siècle que ce fruit va être cultivé de façon intensive d’abord an Nouvelle-Zélande. En effet, le Néo-zélandais Alexander Allison plante chez lui des graines que lui a rapporté en 1904 Isabel Fraser, une institutrice Néo Zélandaise qui professait en Chine et fut impressionnée par ce fruit appelé « Ichang gooseberry ». Les plantes donneront leurs premiers fruits en 1910. La plantation à grande échelle ne fut entreprise que dans les années 1940. Après de nombreuses sélections, le fruit se transforma peu à peu et on obtient des fruits de gros calibre (+ de 100 grammes), alors qu’à l’état sauvage, ils ne pèsent que 20 grammes.

Kiwi_Fruit_Orchard_n.jpg

À partir de 1953, le fruit cultivé par les Néo-Zélandais prend le nom de Kiwi, sa peau velue rappelant celle de l’oiseau du même nom et de surcroît emblème du pays. Sur les conseils de spécialistes en marketing le mot « Kiwi » a été adopté comme marque déposée en 1974.

Kiwi-Fruit-Wallpaper-fruit-7004620-1024-768.jpg
kiwi

Aujourd’hui le kiwi se développe dans des pays comme les États-Unis, France, Italie, Espagne, Israël, Chili, Australie, Afrique du Sud, et la Russie. Les kiwis sont disponibles sur le marché à partir d'avril à décembre, mais sont plus abondants de Juin à Octobre. L’Italie est le premier producteur mondial avec 400 000 tonnes par années, secondée par la Nouvelle Zélande, viennent ensuite les autres pays comme la France 4e exportateur mondial et 2e au niveau européen, la Grèce, le Japon, Les États-Unis. La suite ici

Repost 0
Published by Jackie - dans Desserts
commenter cet article

Présentation

  • : La cuisine de Jackie
  • La cuisine de Jackie
  • : Enfin je me décide à créer mon propre blog. Certes ils sont nombreux sur la toile. J'espère que vous apprécierez ma cuisine, simple avec des produits de qualité pour toutes les occasions. Se retrouver autour d'une table reste un moment propice au partage et à l'échange. De retour en France après une vingtaine d'années passées au Québec, associée aux voyages que j'ai eus la chance de faire, ma cuisine est un mélange de saveurs appréciée de ma petite famille et de mes amis.
  • Contact

Partenariats

Conseillère en loisirs culinaires 

log Demarle2

Le nouveau catalogue Automne/Hiver est arrivé

pour le consulter en ligne

 

 98556114 o

 

journaldesfemmes-120 

 log 750gr

 badge-2-white-160x82

 

10415711 718428101532469 5645812239669258792 n

 

GIF-J Y serai-120

logo bdc blogs

button_large_red.png

blogotheque

 

log 750-grammes

 

cv-logo

 

yummy magazine

 E-gastronomie

Prixalerte

spécialités régionales et 

cadeaux gourmands

 Sans titre

Logo EDP fond gris

case vanille

logo home

logo-terre-exotique

Corporate Logo without claim copie

Capture d cran 2012 03 02 16.33.48

riso Gallo logo

 

logo

birambeau

 

logo.jpg

 

logo

logo2-copie-1

 

Miel Cretet

Miel des Chefs

logo-terre2crete

gout-et-nature50

 

medaillon-titre-muroiseconfiture

 

 stdalfour

ooapin-1

tasse-et-assiette-logodef120px

logo-1

Recherche

Pages