Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 avril 2013 1 15 /04 /avril /2013 00:20

Le Food Camp de Grenoble

Ce dimanche 14 avril se tenait la troisième édition du Food Camp de Grenoble.

J'ai donc assisté pour la première fois au Food Camp de Grenoble qui se tenait chez "et toque!"

 

Food camp19

Inscrite en co-lunching, j'ai réalisé des Mirlitons à la framboise. recette ici

602237_447129702037709_449295561_n.jpg


Food-camp6.jpg

Marjorie et son amie nous ont concocté des verrines à la crème de pistache     

Food-camp7.jpg

Il manquait de participants pour le challenge culinaire de l'après midi et encouragée  par mon amie Isabelle nous nous sommes donc inscrites toutes les deux.

Une excellente ambiance à cette manifestation, avec la participation de Sébastien du Master Chef 2012  qui animait un atelier culinaire et a proposé un mignon de porc au Bleu de Sassenage, partenaires du Food Camp, pomme de terre frites en Julienne et

son disque de betterave rouge (réalisé avec un jus de bettrave et de l'agar agar). Une recette retenue que je réaliserai prochainement. 

 Food-camp10.jpg

 

Food-camp11.jpg

Un atelier avec Thierry Court  sur la fabrication de la guimauve,

6305_447129925371020_1986756781_n.jpg

Un atelier wok, pour cuisiner assez souvent au wok, les recettes étaient très simples et savoureuses.

Food-camp14.jpg

Un atelier pizza également avec le champion du monde, Alexis Monterosso.

Nicolas Bottero du Mas Botterro en famille, les petits marmits kids au travail avec papa comme professeur.  Je le disais dans la bonne humeur .

 Food-camp5.jpg

Ensuite vint le challenge à réaliser en 1 heure. Je découvre donc les ingrédients:

- une truite du Vercors

- un morceau de bleu de Sassenage

- des noix

- ½ betterave rouge

- huile de noix

Nous sommes huit pour ce challenge.

Food-camp13.jpg

Nous sommes à Grenoble! Une journée estivale, un temps magnifique les montagnes de la Belledonne sont superbes avec leurs sommets enneigés qui se détachent sur ce ciel bleu azur. Mais c'est pas tout que vais-je bien pouvoir réaliser? D'abord je n'ai jamais lever les filets sur une truite fraiche, comment vais-je bien pourvoir m'en sortir. Et j'attaque, les ustensiles pros aident. La pince à épiler pour enlever toutes les arêtes il ne s'agit pas que les membres du jury ….. Je vais réaliser une truite farcie aux épinards, bleu et noix, écrasée de pomme de terre aux noix, sauce crémeuse au bleu de Sassenage et noix, petite poêlée de betteraves rouge.  Son nom "Truite Dauphinoise" accompagnée d'un petit blanc de Savoie. Une recette qui me vaudra la 3ème place la seconde ayant été attribuée à un professionnel. Je remercie encore toutes celles qui m'ont encouragée et soutenue, Véro, Johanne, Denise... et même Sébastien.

 

Food-camp15.jpg

Dubitative!

Food-camp16-copie-1.jpg

On ne panique pas!

Food-camp17.jpg

Le final! à refaire et la recette en ligne

Food-camp18.jpg

Le plat réalisé par Isabelle

Food-camp2.jpg

Je suis en 3ème position, Je n'en crois pas mes yeux!


Et à l'année prochaine pour un prochain Food Camp.

Repost 0
Published by Jackie - dans Divers
commenter cet article
14 avril 2013 7 14 /04 /avril /2013 19:35

Avant toute chose,  je vous remercie pour tous vos messages qui m'ont vraiment touchée. Je suis heureuse de vous retrouver, vous m'avez manqué. 

Me voici de retour sur le blog et durant plusieurs publications, j'intégrerai un reportage sur mon voyage au Japon à mes recettes si vous le voulez bien. C'est avec plaisir que je vous ferai partager au fil de quelques publications mon périple au pays du soleil Levant.

Je n'avais aucune attente précise sur ce voyage, si ce n'est découvrir une petite partie du Japon avec mon fils et je peux  vous dire que pour moi, en dehors du fait d'avoir retrouvé mon fils et partagé ces moments avec lui, interprète et guide excellent, ce voyage restera à jamais gravé dans ma mémoire et je suis consciente d'avoir eu beaucoup de chance. Merci la Vie, car pour ajouter à mon bonheur une merveilleuse nouvelle, l'arrivée avec trois semaines d'avance de ma petite-fille Maëli. 

J'ai découvert un pays qui m'a beaucoup marqué. Le choc Fukushima est toujours présent dans les esprits et a eu un impact important sur les japonais.

Je décerne à ce pays la médaille d'or du service et 5 étoiles et plus au niveau de la propreté. Il y a de quoi être impressionnée. Le souci du détail est omniprésent. Je me suis sentie sur une autre planète. En bref après ces deux semaines,  un pays ou traditions et culture côtoient un Japon à la pointe du modernisme et de la tecnologie.

Arrivée donc à l'aéroport de Narita après 14 heures de vol accueilli par mon fils le 26 mars au matin. Nous prenons le bus limousine pour nous rendre à Tôkyô (Mitaka) (environ 2heures).

Arrivée

Une première différence, la conduite à gauche et devant moi se déroule les premiers paysages nippons. Les panneaux indicateurs bilingues (anglais japonais) depuis peu, car contrairement à des idées reçues, en général les japonais sont peu nombreux à parler anglais.

Arrivée2


Arrivée sur Tôkyô

 

Tokyo.jpg

Nous arrivons à la gare de Shinjuku (un quartier dont je vous parlerai plus tard), déposons mes bagages en consigne.

Sakuras et Hanamis

Nous nous dirigeons ensuite vers le parc Inakashina Koen. Il fait soleil mais pas très chaud, la fatigue du voyage se fait un peu sentir, mais je suis tellement heureuse d'être là qu'il n'y parait pas.

Il y a beaucoup de monde pour admirer les Sakuras. Les japonais sont en pique nique, appelé Hanami qui veut dire " regarder les fleurs".

Hanami8.jpg

 

Hanami 7

Les Hanamis sont très populaires au Japon et font partie des fêtes traditionnelles japonaises. Organisés en famille ou entre amis, chacun apporte à manger et à boire, déploie des bâches géantes sur les pelouses pour partager des moments et profiter du printemps sous les Sakuras. Les parcs sont très fréquentés et bondés. Il est parfois difficile de trouver une place pour s'installer. Le premier auquel j'ai assisté, la température n'était que de 12° et je sois dire que j'ai été surprise de voir tant de monde dehors avec une température si basse. Mais pour rien au monde en cette période de Sakuras qui dure environ deux à trois semaines, les japonais ne manqueraient de célébrer une ou plusieurs fois.

Hanami 3

Ce parc est magnifique et les Sakuras se penchent et se reflètent dans le lac.

          Hanami 6

 

Hanami 5

                                                Il neige des pétales de cerisiers sur l'eau, c'est beau!

 Nous achetons un bento pour se restaurer le long du lac et trouvons un endroit agréable. Premier contact avec la nourriture japonaise qui n'est pas constituée uniquement de sushis (moins consommés qu'en Europe). Je vous parlerai de la cuisine traditionnelle japonaise lors de mon article sur les Isakayas, taverne voire restaurants traditionnels japonais.

Bentos
bento2.jpg
Riz enveloppé dans des feuilles d'algues. C'est absolument délicieux
riz.jpg
Quelques scènes de vie dans différents quartiers de Tôkyô
En promenade de fin de semaine, on peut croiser de nombreuses japonaises en habit traditionnel.
(ici à Kyoto)
Demoiselles.jpg
Étudiantes en uniforme, tous les étudiants quelle que soit l'école
(primaire et high school portent un uniforme)
Etudiantes.jpg
etud-jpg
De nombreux japonais portent un masque, soit pour se protéger des pollens, car les allergies sont nombreuses ou pour éviter de contaminer s'ils sont enrhumés.
Parc.jpg
Une rue commerçante en direction du parc
Rue-vers-parc.jpg
Un des nombreux "Temples de la consommation" Kichijoji
Kijioji
Il est interdit de fumer dans la rue, des zones fumeurs en plein air sont prévues à cet effet.
Interdit de fumer
Zone fumeur
Zone-fumeur.jpg
Le japonais est un individu très discipliné et cela ne lui viendrait pas à l'idée de déroger aux règles.
Les règles sont les règles. 
Mon prochain reportage traitera des temples que j'ai visités 
Tôkyô et Kyôtô
Repost 0
Published by Jackie - dans Divers
commenter cet article
23 mars 2013 6 23 /03 /mars /2013 19:44

 

Bonjour à tous mes aminautes.

Mon blog sera en pause

jusqu'au 15 avril environ. Je pars pour un long voyage.

Un voyage programmé depuis longtemps pour retrouver

mon fils qui vit à Tôkyô.

 

carteJaponPhysique_1300820133.jpg

Découvrir le pays du soleil Levant, dont mon fils me parle depuis si longtemps m'enchante. Un programme bien établi par ses soins me conduira à Osaka, Kyoto… Yokohama, le Mt Fuji et Tôkyô bien évidemment. J'arrive avec le printemps en pleine floraison des Sakuras.

Sakura4b

Je n'oublierai pas bien entendu de faire des photos et ferai un mini reportage sur mon blog au retour.

À très bientôt, je penserai bien à vous en découvrant la vraie cuisine japonaise.

Mont-Fuji.jpg
Par la même occasion avec un peu de retard
je réponds à Lilly
qui a eu la gentillesse de me taguer. 

 84609603 p

Pour avoir déjà répondu à des questionnaires certaines en savent déjà un peu sur moi

J'ai vécu 22 ans au Québec et suis maintenant au pays depuis bientôt 3 ans en pays voironnais Chartreuse, près de Grenoble, une région magnifique. J'ai deux fils adorables (36 et 33) et un mari avec qui je partage ma vie depuis 37 ans.

J'ai créé mon blog il y a maintenant 1 an ½ pour pouvoir échanger, partager et faire des rencontres de personnes passionnées par la cuisine mais pas que!. Ce que j'aime c'est que les rencontres ne restent pas que virtuelles. J'ai eu l'occasion de rencontrer plusieurs blogueuse et et de tisser des liens d'amitié.

C'est au salon du blog culinaire que j'ai fait la connaissance de Lilly:)

J'aime cuisiner et varier mes réalisations. 

J'aime jardiner car j'ai la chance d'avoir un jardin et de voir pousser mes légumes en saison. Je lui apporte beaucoup de soin. Certaines vont peut-être sourire, mais je parle à mes légume et mes fleurs et le résultat est impressionnant! Lisez si vous ne connaissez pas le merveilleux livre de: La Prophétie des Andes :)

Avec l'arrivée prochaine de ma petite-fille je me suis remise au tricot et j'avoue que je m'épanouie complètement en tricotant pour elle.

Comme passe temps, je lis beaucoup, j'adore le cinéma, Woody Allen, Almodovar... le théâtre, le jazz et la musique latino, l'île de Cuba et ses habitants. Le buena Vista Social Club que j'ai eu la chance de voir en représentation. Les voyages font partie de ma vie.

Je n'oublierai pas ma passion pour les animaux, j'ai deux chats Lisa et Sushi, mais tous les animaux et je suis contre les tests quels qu'ils soient sur les animaux.

Voilà vous en savez un peu plus, j'oubliais je collectionne les canards.

À bientôt, merci de faire partie de ma vie.

Jackie


Repost 0
Published by Jackie - dans Divers
commenter cet article
29 janvier 2013 2 29 /01 /janvier /2013 21:36

Pas vraiment de recette aujourd'hui, si vous n'êtes encore pas au courant, je voulais vous faire partager l'indignation, la montée aux créneaux de nombreuses blogueuses culinaires qui se sont fait plagier par un nouveau site lancé par le groupe SEB  Le foodle où comment se faire de l'argent sur le dos des blogueuses culinaires pour vendre une tablette au coût de 199€.

L'Express y consacre un article, Yummy magazine dénonce ce plagiat , car depuis 4 mois ils ont téléchargés pas moins de 35 000 recettes, sans l'accord des blogueuses. 

Halte au plagiat culinaire s'implique également pour faire cesser cette supercherie comme ils disent.

Le plus intéressant encore, c'est que ce sont les salariés du groupe SEB , enregistrés sur une vidéo en se faisant passer pour des utilisateurs membres du site et ne tarissant pas d'éloges sur ce nouveau média leur permettant de classer leurs recettes, oui leurs recettes.

http://www.lexpress.fr/styles/saveurs/seb-et-son-foodle-site-de-recettes-de-cuisine-exasperent-les-blogueurs_1214496.html


 

http://www.lexpress.fr/styles/minute-saveurs/le-site-du-foodle-alimente-en-recettes-de-cuisine-par-les-salaries-de-seb_1214895.html


J'ai pu ainsi ainsi découvrir la trombine de Magic Jo, qui s'est attribuée la recette de mon Cheese Cake au caramel au sirop d'érable, avec la photo et en plus mes astuces pour bien réussir un cheese cake. C'est un comble! 

Je n'ai pas poussé plus en avant ma recherche mais peut-être y a t'il d'autres recettes qui ont été attribuées à un autre employé SEB. D'ailleurs pour info il faut savoir que celui qui se fait appeler Pascal a publié en un mois pas moins de 1953 recettes de blogs et de sites et il n'est inscrit que depuis septembre 2012.

Les blogueuses se déchaînent sur FB et elles ont raison. Nous devons nous mobiliser pour faire fermer se site.

De nombreuses blogueuses sont concernées. Mamina, Aurélie, Carole, Juliette, Léticia et bien d'autres, car les recettes viennent aussi de Marmiton, 750g, Cuisine des femmes, Odélices etc...

 

Nul doute que vous aussi vous avez certainement une ou plusieurs recettes qui se trouvent sur ce site. Alors réagissez si c'est le cas.

 

 À bientôt pour un vrai partage de recettes.

 

 

 


Repost 0
Published by Jackie - dans Divers
commenter cet article
14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 21:51

Juste avant les fêtes et précisément le 24 décembre,  j’ai reçu un colis très garni de mon nouveau partenaire Jules Destrooper, un fabricant de biscuits de 125 ans d’expérience qui est encore aujourd’hui une entreprises familiale et qui a coeur de fabriquer des biscuits avec les meilleurs ingrédients naturels. 

Je remercie Bert pour sa confiance et sa générosité. J’avais déjà eu l’occasion de goûter ces savoureux petits biscuits : "Et si le bonheur était dans un petit biscuit", la phrase culte de la maison Jules Destrooper.

 biscuits-jule-w

La Biscuiterie Jules Destrooper S.A. est une entreprise familiale

qui cherche à dégager une rentabilité durable en ayant le leadership dans les spécialités authentiques de biscuits au beurre et au chocolat

fabriquées avec les meilleurs ingrédients naturels par une équipe créative de collaborateurs passionnés par leur métier s'inscrivant dans une politique de produits de qualité supérieure

 

La petite histoire de la famille Destrooper en commençant par Jules

Jules Destrooper est avant tout un négociant colonial et il a comme passion la pâtisserie à ses heures perdues. Il s’amuse à mélanger les épices qu’il importe et il lui prend un jour l'envie de faire des cadeaux de fin d’année à ses clients avec ses propres créations de biscuits: notamment le pain aux amandes.

82522415_p.png

L’engouement est tel que c’est en 1886 dans la petite ville flamande de Lo que naît la biscuiterie Jules Destrooper.  Quatre ans plus tard, Jules Destrooper crée son second biscuit: la Galettes au beurre. A cette époque, chaque mère de famille préparait ses propres galettes pour les fêtes de Noël. Monsieur Jules Destrooper, dans la même tradition, développe sa propre recette et met en marche sa propre unité  de production en mode "industriel".

Les efforts continus pour perfectionner la qualité ainsi que le talent naturel de Jules Destrooper pour les affaires ont pour résultat qu'en 1911, le Pain aux amandes gagne la Médaille d'Or à la Foire Internationale de l'Alimentation à Paris. Médaille bien prestigieuse et honorable à l'époque. Plus tard le Pain aux amandes tant que les Galettes au beurre gagnent d'autres prix nationaux et internationaux. A partir de 1949, les produits sont exportés aux Etats-Unis et depuis lors, l'exportation ne cesse d'accroître. En 1962, il a fallu agrandir la capacité de production à Lo, suivi en 1963 par l'acquisition du fabriquant de spéculoos VAN LOO.

La troisième génération de la famille Destrooper continueà moderniser la ligne de production. 

L'actuelle et quatrième génération, M. Patriek et M. Peter Destrooper, reprennent les affaires en 1984. Ils revoient la stratégie, et aujourd'hui, la société emploie plus de 120 personnes dans deux unités différentes. Ils réalisent un chiffre d'affaires de 30.000.000 Euro et exportent les produits dans 62 pays dans le monde entier. Sous cette génération, de nouveaux biscuits couverts de chocolat sont nés. Ce sont les Florentines aux amandes et aux noisettes, la Florentines aux noisettes et au riz croustillant (1991) et le Biscuits à la cannelle enrobés de chocolat (1993). Récemment, ils viennent de lancer le Biscuits aux pommes et le Biscuits au sucre de candi enrobés de chocolat. La qualité supérieure des biscuits a non seulement rapporté des médailles d'or à Jules Destrooper mais lui a également valu, la reconnaissance officielle de Fournisseur de la cour de Belgique.

De tous nouveaux produits sont nés afin de rendre hommage aux femmes sans qui les 125 dernières années n’auraient pu être ce qu’elles ont été, grâce à leur soutien, et leur inventitivité.


Amélia- Maria Verlende ( 16/05/1815 - 24/01/1900 )  était l'épouse d'Adolphus Destrooper et la mère de Jules Destrooper, fondateur de la biscuiterie éponyme. Chacun des biscuits témoigne aujourd'hui encore de l'amour qu'elle portait aux parfums exotiques : cannelle, gingembre et maintenant noix de coco ...

biscuits-jule-amelia-w.jpg

Elvira Ghyselen ( 1897- 1985) était l'épouse de Jules Destrooper Junior. Elle s'occupait de sa grande famille et était assurément la femme forte épaulant son célèbre mari. Elle était intelligente et enthousiate. Au sein de l'entreprise, elle se chargeait d'encadrer les collaborateurs. Chaque semaine, elle se rendait au marché au beurre local. Même si elle se montrait très sévère quand au respect des normes de qualité, elle y était particulièrement appréciée. Elle goûtait le beurre de tous les fermiers et déterminait ainsi lesquels pouvaient lui fournir la marchandise. Elle était aussi très habile aux fourneaux.

biscuits-jule-elvira-w.jpg

Gabriëlle Destrooper ( 1886- 1973) Fille de Jules Destrooper et Félicie Verweirder. Petite, Gabrielle passait son temps dans la boulangerie de ses parents parmi les biscuits tout chauds et une foule d'ingrédients exotiques, comme les épices pour spéculoos. Pourtant c'est finalement son frère Jules Destrooper JR, qui développa les activités de l'entreprise familiale. Gabrielle choisit quant à elle sa propre voie ... Mais les délicieux biscuits aux épices , n'étaient probablement jamais bien loin.

 biscuits-jule-gabriella-w.jpg

Dans mon colis j’ai eu la chance de découvrir:

1 paquet de biscuits " Jules Destrooper " à la cannelle enrobés de chocolat

1 paquet de biscuits fins aux éclats de noix de cajou et à l'orange 

1 paquet de galettes au beurre

1 paquet de biscuits aux pommes

1 paquet de biscuits au sucre candi enrobés de chocolat

1 paquet de petits pains aux amandes

1 paquet de Florentines aux amandes

1 paquet de Florentines aux noisettes  et riz croustillant

1 paquet de biscuits de gingembre

1 paquet de biscuits " Amélia " coco et chocolat au lait

1 paquet de biscuits " Gabriella " des speculoos pur beurre

1 paquet de biscuits " Elvira " au beurre avec du chocolat noir

biscuits-jule-w.jpg

Moins connus en France qu’en Belgique, on trouve néanmoins maintenant ces petits biscuits aux rayons biscuits des grands surfaces.

Des recettes en perspectives à venir.

Repost 0
Published by Jackie - dans Divers
commenter cet article
7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 21:34

Mes chères aminautes, je vous abandonne pour trois jours, je ne serai donc pas très présente.

Petit week-end à Paris chez mes enfants avec mon mari, pour profiter des illuminations et des décorations féériques de la ville Lumière en cette période du temps des fêtes.

Un petit reportage photos à la clé.

Bonne fin de semaine à toutes et à tous.


vitrines-de-noel.jpg

Repost 0
Published by Jackie - dans Divers
commenter cet article
21 novembre 2012 3 21 /11 /novembre /2012 12:21

Comme vous le savez, j’assistais pour la première fois au salon des blogueurs culinaires à Soissons et surtout la 5ème édition. La fin d’une telle manifestation vous laisse toujours un peu ……triste.

Articles-2-6385.JPG

Arrivée donc le vendredi, la première personne que j’ai eu le plaisir de rencontrer n’était ni plus ni moins que le parrain de cette 5e édition, Benoit Molin connu de tous bien évidemment. Une personne très accessible et d’une grande gentillesse. 

Une fois mon badge en poche, et mon jolie tablier noir et rouge, le repérage des lieux effectué, c’est avec mon amie Denise (Gourmandenise) que je me suis rendue sur le deuxième site où cette année le public pouvait assister également à des démonstrations: l’Abbaye St-Léger, église abbatiale construite entre le XIe et le XVIIe siècle, un lieu emprunt d’une grande histoire où l’art gothique allait côtoyer l’art culinaire pendant deux jours.

Inauguration du salon en présence de tous les élus politiques de Chef Damien, un personnage que j’ai vraiment apprécié; simple, disponible, modeste et passionné.

Nous avons ensuite eu la chance d’assister à un concert des plus original avec Le Vienna Vegetable Orchestra, ou comment faire chanter les légumes. On peut considérer ces musiciens comme des artistes hors du commun.


Vienna orchestra

(Crédit photos de Jacqueline Vigouroux Poquet) Blog Jacre

 

En effet, ils sculptent des légumes de toutes variétés, et leur donne le pouvoir musical. Des carottes en pipeaux, les citrouilles en tambours, les courgettes associées aux carottes et poivrons, un trombone, les choux, les radis noirs, et même le persil a trouvé son utilité dans cet orchestre original. Et surprise, à la fin la dégustation d’un délicieux potage. Après nous avoir émerveillé avec tous ces sons, ils ont su régaler nos palais.


Vienna orchestra2      

(Crédit photos de Jacqueline Vigouroux Poquet) Blog Jacre

 

De retour à l’Abbaye pour une soirée gourmande où les élèves de Chef Damien avaient concocté de délicieuses bouchées.

Un premier bain donc et une mise en condition pour le lendemain où les choses sérieuses commençaient avec les démos de chacun et chacune.

Samedi matin donc un autre repérage des lieux, car si pour Denise c’était sa 4ème fois, pour moi c’était la première, beaucoup de couloirs au lycée hôtelier….Nous avions un programme détaillé avec le plan des différentes démos.

Christophe Felder, invité au salon est déjà en démo pour la préparation d’une pâte à choux pour son St-Honoré.

De nombreux ateliers proposés avec des partenaires à ce salon durant tout le week end,: Agneau presto, le cookéo de Moulinex où Anne de «Papilles et Pupilles» a su être très convaincante.

Aurore de  "Aurore le petit Poussin" a préparé un poulet mariné Manzana et Litchi 

Carine de "Fidji Passion" et Carole "Les casseroles de Carole"  quant à elles, un dessert très gourmand Pommes à la crème d'amande, sirop d'érable et cannelle, en cage de caramel.


Soissons-1

 

Fourme d’Ambert avec une équipe très sympathique et la fourme d’Ambert au vu de toutes les recettes proposées se prêtent à de nombreuses réalisations.

La journée se poursuit avec quelques démos, et j’ai bien évidemment pas pu assister à toutes, l’année prochaine.

Mamina «Et si c’était bon» et Philou «Un cuisinier chez vous» nous ont régalé dans le cadre de leur démo pour le partenaire les Champagnes de Vigneron d’une Terrine de légumes et noix de St-Jacques, vinaigrette à la mangue et fruits de la passion, une pure merveille pour y avoir goûté. J’ai même eu la chance de dresser une assiette selon mon inspiration.


Soissons-2.jpg

 

Nina de «Gâteau de fête» avait confectionné le superbe gâteau en s’inspirant de l’affiche du salon pour la 5e édition.

Sylvia de «Savoirs et Saveurs» a pour le partenaires Fourme d’Ambert a préparé des Gnocchis de pomme de terre et châtaignes à la fourme d’Ambert et aux poires. Un pur délice.

Puis un petit tour avec Élise de Eat Design pour son burger d’escargot.

Mon amie Sandrine de "Saveurs Choc N'Roudoudou" et Delphine"Le goût des Ôtres" Une délicieuse tarte aux pommes à la crème brûlée


Soissons-4.jpg

 

Durant ce week end j’ai pas mal goûté et tout était absolument délicieux sur les stands de démos.

Une rencontre magique avec Philippe Conticini.

PH.-Conticini.jpg

Et puis mon tour est arrivé pour faire ma démo.  J'ai été très surprise de mon calme car je n'avais absoolument pas le trac. J'ai donc préparé mon Mignon de porc à la compotée de canneberges au sirop d'érable et son écrasée de patate douce. J'ai fait un petit exposé sur  cette petite baie que nous appelons la canneberge au Québec, mais en France le nom utilisé est cranberries.


Soissons-5-copie-1.jpg

 

Elle est plus connue à l'état séchée et là  je l'ai utilisée fraîche et nombreuses étaient les personnes qui ne les connaissaient pas fraîches. Un échange intéressant s'en est suivi. J'avais également imprimé des feuilles sur l'histoire de la canneberge et du sirop d'érable qui a suscité un grand intérêt.


Soissons-6.jpg

 

Lorsqu'il a fallu goûter la réalisation de ce plat, je puis dire que les commentaires furent très appréciables et que l'idée a été retenue pour un repas de fête. Je remercie mon amie Denise qui m'a très bien secondée pour préparer les petites coupelles de dégustation et également pour son talent de photographe .

 

 Soissons-7.jpg

 

Alice "Au pays des Délices" avec un délicieux Mille-Feuilles limousin

 

 

Soissons-8.jpg

 

Je tenais également à remercier toute l’équipe de 750g qui a fait un travail considérable pour que ce salon se déroule dans les meilleurs conditions (Vincent, Florentine, Anne-Charlotte, Rose-Marie, Cécile, et tous ceux que je ne connais pas ) sans oublier Christophe de 750g.

Un grand merci également au lycée Hôtelier Le Corbusier et son personnel. Toutes les petites mains des étudiants qui se sont prêtés avec gentillesse aux différentes tâches qui leur étaient demandées pour nous assister.

Durant ces deux jours le virtuel est devenu réel pour moi. J’ai rencontré des personnes avec qui je communique sur mon blog depuis maintenant un an, Clémence, Nadjet, Aurélie, Yolande, Christelle, Nicole, Aurélie et Stéphanie Sandrine…...et fait de nouvelles rencontres très chaleureuses.


Soissons-3.jpg

 

À l’année prochaine donc et une nouvelle année d’échanges sur les blogs culinaires se poursuit.

Je voulais terminer en adressant de nouveau un grand Bravo à  Chef Damien pour sa disponibilité, gentillesse et cette organisation sans faille.

Repost 0
Published by Jackie - dans Divers
commenter cet article
15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 15:33

5ème salon du blog culinaire à Soissons,

j’y serai et pour la première fois.


Je suis très contente de pouvoir cette année me joindre aux nombreuses et nombreux participants du salon. De belles rencontres, des échanges et du partage en perspective.

Je ne serai donc pas vraiment présente sur mon blog à partir de demain et jusqu'à Lundi.

De photos, des vidéos....

Salon-BC.jpg

 

Une nouveauté cette année le grand public peut y assister dans le Centre Ville de Soissons.

Le communiqué de presse ci-dessous vous donne toutes les précisions sur comment participer aux festivités culinaires.

 

Du 16 au 18 novembre 2012, le Salon du Blog Culinaire met Soissons dans une assiette et accueille la 1re édition du Salon du Blog Vins et Spiritueux. Je ne suis pas blogueur et pourtant… j’y cours ! 

En 4 ans, Soissons est devenu la ville de tous les « fondus » de cuisine non professionnels mais véritablement passionnés et surtout hyper connectés. Enfants du clavier et du petit écran, ils sont plus de 5000 blogueurs « food & wine » à échanger, lire, écouter… Tout ce qui se dit, s’écrit, se fait autour de la table. Une fois par an, ces blogueurs, car c’est leur nom, abandonnent le monde virtuel pour se retrouver dans une réalité gourmande et amicale à nulle autre pareille, celle du Salon du Blog Culinaire.

 

La recette du succès... 

1+1= 3. C’est la promesse du programme cette année avec : 1 espace entièrement dédié au grand public + la 1re édition du Salon du Blog Vins et Spiritueux. Soit 3 jours d’euphorie
épicurienne pendant lesquels les blogueurs, nouveau visage de la jeune cuisine, vont repousser leurs limites. Venus d’Allemagne, Suisse, Belgique, Grèce, Canada, Espagne... ils seront près de 500 à faire battre le coeur de Soissons au rythme de leurs ustensiles de cuisine et à mettre à l’honneur tous les styles de cuisine. Domestiques ou gastronomiques, fantaisistes ou classiques, les casseroles seront en ébullition avec plus de 150 démonstrations culinaires toujours plus audacieuses.


Nombreuses et nombreux sont ceux et celles qui connaissent le Chef Damien du site 750g. C'est une excellente idée qu'il a eue , il y a 5 ans.

Ce salon est devenu international.

 


Repost 0
Published by Jackie - dans Divers
commenter cet article
30 septembre 2012 7 30 /09 /septembre /2012 23:43

 

La ronde des tags a recommencé, et pour faire plaisir on se doit de répondre car si on vous a choisi c'est que vous n'êtes pas indifférente. Alors voici mes réponses pour Corinette et Sandrine.

 

Automne au Québec

 

Les couleurs d'automne au Québec en ce moment

 

 

Voici les Règles du jeu

 

 * Il faut poster les règles.

 

*Chaque personne doit répondre à onze choses sur elle sur son blog.

 

*Répondre aux onze questions puis créer onze nouvelles questions pour les personnes taguées.

 

* Choisir onze personnes et mettre un lien vers leurs blogs.

 

* Se rendre sur leurs blogs pour les informer qu'elles ont été taguées

 

*  Ne faire aucun tag sans prévenir.

 

* Vous devez taguer 11 personnes

 

Le Tag de Corinette

 

1-Depuis combien de temps avez vous un blog?

Cela fait 1 an aujourd'hui

2-De quelle région êtes vous?

Après avoir beaucoup voyagé, la Bresse/Bugey et maintenant Le pays voironnais/Chartreuse

3-Avez vous un jardin potager?

Oui

4-Et le cultivez vous vous même?

Oui, j’adore

5-Etes vous sucré ou salé pour cuisiner?

Je dirais les deux

6-Etes vous sucré ou salé pour déguster?

Un petit penchant pour le sucré

7-Quel est votre fruit préféré?

J’en ai plusieurs mais j’ai une préférence pour les abricots

8-Quel est votre légume préféré?

Haricot vert très fin

9-regardez vous les émissions culinaires?

Non

10-Aimez vous lire?

Oui, et je lis beaucoup

11-Si vous deviez déménager quelle région du monde aura votre préférence?

Difficile à dire,car je viens de vivre 22 ans au Québec, alors disons proche d’une agglomération en Provence.

 

Tag de Sandrine de Dine avec Sandrine

 

1. Quelle est la recette que vous préférez préparer ? Pour quelles raisons ?

 J’aime faire la tarte aux pommes car elle fait remonter les souvenirs d’enfance

 

2. Pourriez vous être en couple avec quelqu’un qui n’apprécie pas manger ?

 Certainement pas, j’ai la chance d’avoir un mari gourmand et gourmet!

 

3. Quels aliments aimez vous déguster, sans pour autant apprécier les cuisiner ?

Les rognons!

  1.  

    Si vous deviez ouvrir un restaurant, quel serait-il ? Restauration rapide, Brasserie, Gastronomique, Cuisine internationale ou autre ???

Un petit bistrot sympa avec le menu inscrit sur une ardoise, qui offrirait une cuisine familiale dans une ambiance conviviale.

 

5. Pain et vin sont-ils, selon vous, indispensables pour un bon repas ?

 Pas forcément, dans certains pays à la gastronomie différente, le riz remplace le pain, et on ne boit pas forcément de vin. La cuisine thailandaise par exemple, ou la cuisine japonaise et d’autres…

 

6. Quelle est la recette que vous rêvez de prendre le temps de faire, mais qui vous effraie, et n’avez, du coup, toujours pas tentée ?

 Qui me vient maintenant, la recette de la page de couverture du livre «Carrément bon» de Demarle. Mais je crois que je vais me lancer la semaine prochaine, mes enfants descendent de Paris et ma petite belle-fille adore le chocolat

 

  1. Aujourd’hui, il existe un certain nombre d’émissions culinaires…  Laquelle a votre préférence et pourquoi ?

Aucune car je ne regarde pas la télé. Je me contente de vidéo de recettes sur you tube

 

 8- Est il indispensable, selon vous, qu’un bon mets s’accompagne d’une belle assiette et d’une belle touche déco ? Plaisir des yeux pour sublimer le plaisir des papilles ?

 Disons que cela ne change pas le goût des mets préparés, mais une belle présentation est toujours très agréable pour les yeux. 

 

9. Vous gagnez un weekend avec le chef de votre choix ? Lequel choisissez vous ? Pourquoi ?

 Alain Sanderens. Il a su dire M… au trois étoiles Michelin et les a rendues. Je dis Bravo. Il a fermé le Sanderens pour ouvrir un autre restaurant, le Lucas Carton et comme il dit « … pas besoin de trois étoiles pour faire du trois étoiles». Il a choisi de proposer une carte de qualité à des prix abordables de 45 à 150€ au lieu de 300, toujours en soignant la qualité de ses produits. Alain Sanderens a voulu effacer le côté obséquieux du 3 étoiles en le remplaçant par une manière d’être plus sympathique, créant ainsi une complicité avec ses clients, qui pour certains se permettent de venir plusieurs fois dans le mois, alors qu’avant c’était plus difficile. En ce qui me concerne je suis contre toute course à des médailles quelle qu’elles soient! D'ailleurs le mari de la cousine de mon mari avait un restaurant et détenait une étoile M.... Il l'a malheureusement perdue et là les ennuis ont commencé. Il avait fait des investissements.. et les banques n'ont plus suivi . Il a tout perdu, la propriété familiale qui hébergeait le restaurant etc...et fait faillite. Se relever à presque 60 ans pas facile, il y en a qui ont mis fin à leurs jours. Alors les étoiles....C'est pourquoi je salue Alain sanderens qui lui a tout compris.

 

10. C’est votre tout dernier repas. On vous laisse la possibilité de choisir votre dernier menu… Quel est-il ?

Ce sera de ma région et un peu du Québec

Quenelle sauces Nantua

Poulet de Bresse à la crème et aux morilles, gratin dauphinois le vrai, juste avec de la crème

Un fromage de chèvre frais, j’adore

Cheesecake caramel au sirop d’érable 

Le tout avec un bon Champagne rosé mon péché mignon

Après tout c’est mon dernier repas!

 

11- Pourquoi avoir choisi de créer un blog ? A-t-il répondu à vos attentes ?

Pour pouvoir échanger, faire des rencontres pas que virtuelles, découvrir d’autres recettes de régions différentes. Disons que même si cela prend du temps, il faut savoir s’organiser. Je ne peux publier tous les jours, je n’ai matériellement pas le temps. Je suis très contente des liens que j’ai tissés et mes deux fils adorés et ma petite belle fille sont assez fiers de voir mes recettes et je me rappelle surtout avoir exliqué à mon fils ainée via Skype comment faire uen béchamel.

Repost 0
Published by Jackie - dans Divers
commenter cet article
15 septembre 2012 6 15 /09 /septembre /2012 22:09

Décidément les partenaires sont toujours très généreux.

J'ai reçu de la part de trois partenaires des colis très bien remplis et je les en remercie.

Tout d'abord

Birambeau et je remercie vraiment Mathilde pour sa gentillesse

J'ai reçu un chalumeau pour les crèmes brûlées et un ustensile très pratique une cuillère balance à mesure digitale très précise. Je l'ai déjà utilisée notamment pour peser de l'agar agar et je peux vous dire que c'est très précis.

Chez Birambeau on trouve de tout en ustensiles de cuisine, gadgets et ce depuis 1929. Une grande partie de leur produit sont disponibles dans la grande distribution.

birambeau-w 

 

Puis GMS Grand magasin du Sud, une boutique en ligne de produits artisanaux originaires d'Occitanie, notamment de l'épicerie fine fabriqués par des producteurs choisis par les soins de GMSud. Des produits authentiques qui fleurent bons le terroir et la qualité.

J'ai eu le plaisir de découvrir dans le paquet:

1 kg de riz

- un pot tartinade d'Olives Noires aux herbes de Provence

- un pot de confiture mûres et myrtilles sauvages

- un mélange flan panna cotta naturel

- des biscuits fondants au citon

Je remercie vraiment Inès pour sa gentillesse et sa confiance.

Des recettes à venir avec ces produits de qualité. N'hésitez pas à aller sur leur site : http://www.gm-sud.com/

 gms-w.jpg

 

Unic & Chic, créateurs d'ambiance

Fabricant français d’emballages plastiques alimentaires depuis plus de 50 ans, Europlastiques se lance un nouveau défi en vous présentant une nouvelle offre, unique sur ce marché sous la marque Unic&Chic

Unic&Chic, c'est des verrines plastiques originales au design épuré, avec un large choix de couleurs et de décors  pour une présentation unique des mises en bouche.

 Des styles, des ambiances variées, des dizaines de décors au choix, et la possibilité d’ajouter son propre logo.Tous les ingrédients pour participer à une fête colorée et chic!  

Grace à une équipe de designers, les décors sont sans cesse renouvelés  

Incomparables par leur tenue et résistance, les verrines Unic&Chic permettent une utilisation multiple.

Ne jetez plus, Soyez éco-responsables et réalisez des économies !

unic-et-chic-w.jpg 

 

 

Repost 0
Published by Jackie - dans Divers
commenter cet article

Présentation

  • : La cuisine de Jackie
  • La cuisine de Jackie
  • : Enfin je me décide à créer mon propre blog. Certes ils sont nombreux sur la toile. J'espère que vous apprécierez ma cuisine, simple avec des produits de qualité pour toutes les occasions. Se retrouver autour d'une table reste un moment propice au partage et à l'échange. De retour en France après une vingtaine d'années passées au Québec, associée aux voyages que j'ai eus la chance de faire, ma cuisine est un mélange de saveurs appréciée de ma petite famille et de mes amis.
  • Contact

Partenariats

Conseillère en loisirs culinaires 

log Demarle2

Le nouveau catalogue Automne/Hiver est arrivé

pour le consulter en ligne

 

 98556114 o

 

journaldesfemmes-120 

 log 750gr

 badge-2-white-160x82

 

10415711 718428101532469 5645812239669258792 n

 

GIF-J Y serai-120

logo bdc blogs

button_large_red.png

blogotheque

 

log 750-grammes

 

cv-logo

 

yummy magazine

 E-gastronomie

Prixalerte

spécialités régionales et 

cadeaux gourmands

 Sans titre

Logo EDP fond gris

case vanille

logo home

logo-terre-exotique

Corporate Logo without claim copie

Capture d cran 2012 03 02 16.33.48

riso Gallo logo

 

logo

birambeau

 

logo.jpg

 

logo

logo2-copie-1

 

Miel Cretet

Miel des Chefs

logo-terre2crete

gout-et-nature50

 

medaillon-titre-muroiseconfiture

 

 stdalfour

ooapin-1

tasse-et-assiette-logodef120px

logo-1

Recherche

Pages