750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 10:50

 Il y a quelques temps j'ai été contactée comme certaines blogueuses par la Société Tanoshi, qui si j'étais d'accord pour réaliser une recette avec leurs produits et la mettre en ligne il m'adresserait un colis avec tous les ingrédients et j'avais le choix. Je n'ai pas pour habitude de faire des concours ou autres mais là, comme j'ai une partie de mon coeur au Japon car mon fils aîné vit à Tôkyô, j'ai accepté.

Tanoshi en japonais veut dire, c'est cool, c'est le fun, c'est marrant... Donc pour le "fun.....tanoshi , pas pour le concours en question, j'ai donc décidé de me lancer pour ma recette japonaise 

J'ai donc réalisé une soupe au Ramen à ma façon. La soupe Ramen est l'emblème de la culture culinaire populaire du Japon et constitue a elle seule un plat complet. Le bouillon parfumé à la sauce soja, gingembre, ciboul, est garnie de nouilles japonaises, de feuille de nori, de morceaux de poulet ou de porc, on peut également mettre du poisson, et les légumes de son choix, pousses de soja, carottes, choux, poireaux, champignons noirs.. et terminer parune moitié d'oeuf dur.

Il existe un très grand nombre de variétés de rāmen accompagnées ou non de viandes ou de poisson, et certaines régions du Japon sont réputées pour leurs spécialités de rāmen, comme Hokkaido et Kyushu . Chaque restaurant ou chaîne de restaurants possède une recette de sa création.

 soupe-ramen-1w.jpg

Ingrédients pour 2 personnes

250 g de nouilles Ramen Tanoshi

 

Pour le bouillon

2 ciboules fraîches
1 cube de bouillon de miso
1  gousse d'ail
1 carotte hachée
8 c. à soupe de saké
3 c à s de sauce soja Tanoshi

Gingembre hâché

 

½ feuille de Nori Tanoshi émiettée

sel

poivre

Maïs Baby

Pousses de soja

 

Pour le porc sauté

250g de rôti de porc
2 c. à soupe d'huile végétale
2 ciboules fraîches, finement hachées
3 cm de racine de gingembre fraîche, épluchée et finement coupée
1 c. à soupe de saké
3 c. à soupe de sauce soja Tanoshi

Pour la garniture
1/2 feuille de Nori Tanoshi émiettée
Ciboule finement hâchée
sel
poivre blanc moulu
1 oeuf dur

 soupe-ramen-3w.jpg

Préparation

Le bouillon

Ecraser les ciboules et le gingembre. Versez 1 litre d'eau dans une casserole et portez à ébullition. Ajouter le cube de miso, puis la carotte coupée en petits morceaux. Baisser à feu doux puis laissez mijoter environ 30mn, puis ajouter la sauce soja Tanoshi et le saké.

Préparation du porc

Versez l'huile dans une cocotte. Mettez les ciboules et le gingembre, et faites-les cuire rapidement à feu vif. Ajoutez la viande, tournez-la régulièrement pour bien la dorer. Arrosez de saké et incorporez 200 ml d'eau, la sauce soja et le sucre. Portez à ébullition, puis réduisez à feu doux et couvrez. Laissez cuire 25 à 30 min, en retournant toutes les 5 min. Retirez du feu.

Le ramen

Faites revenir les pâtes précuites dans une poêle avec un peu d'huile d'olive pour les réchauffer et répartissez-les dans 2 bols.

Coupez le porc en fines tranches.

Faire revenir les pousses de soja dans un peu d’huile. Saler et poivrer. Les pousses doivent rester craquantes. 

Ajoutez dans chaque bol, un demi-œuf, quelques tranches de porc, des algues nori, des rondelles de ciboule et les pousses de soja. Versez le bouillon. Parsemer de ciboule hâchée. 

 soupe-ramen-2w.jpg

Si ma recette vous plaît, merci de voter ici (1 vote par personne par jour) sur  le site du concours . Merci !

tanoshi-w

Partager cet article

Repost0
13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 00:00

J’ai trouvé cette recette sur un petit fascicule de la collection «Tout savoir» et il me suit depuis très longtemps et étant de la région Rhône Alpes, les quenelles j’en mange depuis ma plus tendre enfance et elles étaient même faites maison. Il m’est arrivé de les faire également lorsque je vivais au Québec car là bas, la quenelle on ne connaît pas et lors de mes visites en France j’en rapportais également dans les valises.

quenelles-1w.jpg

Ingrédients 

Petits gâteaux de foie

200g de foie de poulets

1 bouquet de persil

2 gousse d’ail

4 oeufs


Sauce béchamel

30g de beurre

35 g de farine

½ litre de lait

noix de muscade

sel et poivre

 quenelles-3w.jpg

Sauce fondue de tomates

6 quenelles (nature ou de volaille)

Coulis de tomate (50cl)

2 c à s d’huile d’olive

sel poivre

1 gousse d’ail

 

Préparation

Préchauffer le four à 180°

Couper les foies en morceaux et les mixer. Hacher finement le persil, l’ail et ajouter le tout aux foie mixés.

Préparer la béchamel.

Dans une casserole, faire fondre le beurre à feu doux. Ajouter la farine et délayer jusqu’à ce que le mélange deviennent lisse et homogène. Verser aussitôt le lait froid et remuer à la spatule et laisser cuire sans cesser de remuer. La sauce doit épaissir doucement. Quand la sauce est lisse ajouter le sel, le poivre et la noix de muscade râpée. Délayer et retirer du feu et laisser refroidir. 

Séparer les jaunes des blancs et ajouter les jaunes à la préparation foies mixés. Bien mélanger puis ajouter la béchamel. Monter les blancs en neige et incorporer les délicatement au mélange précédent. Verser la préparation soit dans un moule à manqué beurré ou dans des empreintes individuelles les briochettes de chez Demarle pour moi.

Faire cuire à four 180° pendant 35mn.

 

Pendant ce temps préparer la fondue de tomates

Dans une casserole faire revenir l’ail haché dans l’huile d’olive. Ajouter le coulis de tomate et remuer. Saler et poivrer. Laisser cuire tout doucement pendant 10mn. Ajouter les quenelles et cuire à feu doux à couvert. Les quenelles vont doubler de volume.

 quenelles-4w-copie-1

Dressage.

Disposer les quenelles sur une assiettes accompagnées d’un petit gâteau de foie démoulé nappé de fondue de tomates.

 

Petite histoire de la Quenelle

Lyon est l'ancienne capitale de la Gaule: Lugldunum. La ville était déjà à l'époque reconnue pour sa gastronomie d'élite. Lyon doit au célèbre critique gastronomique Curnonsky sa qualification de capitale mondiale de la gastronomie en 1935.

Déjà au temps des romains, on trouve des préparations culinaires qui peuvent s’apparenter un peu à nos quenelles actuelles. Citée au Ier siècle dans « Apicius, l’Art Culinaire » du célèbre gastronome romain, elle est dégustée par le Roi Louis XV et ses courtisans lors de « Grands Soupers » offerts dans les châteaux de la royauté. Les quenelles sont considérées comme un met raffiné à la Cour du Roi.

La recette s’est affinée petit à petit au cours de l’histoire.

Selon Félix BENOIT (La Cuisine des Traboules, 1983), la quenelle Lyonnaise apparaît aux environs de 1830. A cette époque les brochets abondaient dans la Saône, et les lyonnais ne savaient plus comment accommoder ce met, c’est un maître pâtissier, Charles Morateur, qui a eu l’idée d’incorporer la chair de ce poisson dans une pâte à choux. Par la suite, la recette fut détournée en remplaçant la chair de brochet par de la chair de volaille, de lapin…
Dans le Bugey , la panade a été mélangée à la chair des brochets pêchés dans les lacs de Nantua et de Sylans et accompagnée de la fameuse « Sauce de Nantua » à base d’écrevisses issues de ces mêmes lacs.

401270_c.jpg

Mais c'est Joseph Moyne fils d'un charcutier qui recréa la recette de la quenelle Lyonnaise, consacra sa gloire et la fit connaître. Vers 1903-1904, il s'installa et proposa de la charcuterie jusqu'à la pâtisserie en passant par les plats cuisinés et les vins fins. Après la guerre de 1914-1918, il s'associe avec un chocolatier du nom de Rousseau. Cinq ans plus tard, il invente une recette plus élaborée, plus fine, plus digeste que celle qui se pratique et qu'il vendra sous l'appellation de " quenelles de régime". Il remplace le rognolet par du beurre fin et la panade plus cuite, plus digestive devient une crème pâtissière. Comme la pilée est moins consistante, plus molle, difficile à rouler, il a l'idée de tailler les quenelles à l'aide de deux cuillers spéciales qui leur donnent cette forme bien connue, pointue aux deux bouts. Tout de suite c'est le succès. Voilà de quelles manières les pâtissiers se virent dépossédés d'un monopole au profit de la charcuterie. Le célèbre gourmet Brillat-Savarin en fit son apogée à Paris et lui donna son nom: la quenelle Brillat-Savarin.

Son nom: origine

En 1886, F. Morandini donne comme définition au mot quenelle: boulette de viande ou de poisson. Dans son grand livre de cuisine, Dumas parle de farce à quenelle de volaille, de gibier ou de poisson ou de quenelle comme garniture. Dans une recette de croquettes et des quenelles de pommes de terre, Dumas évoque une pâte comportant des pommes de terre, des oeufs, du beurre, de la crème du persil, du sel et du poivre.


Le mot «quenelle» serait serait d’origine anglo-germanique. Selon le Grand Larousse Universel, « quenelle » viendrait de l’allemand « Knödel » ou « Knoffle » ou encore du Yiddish « Quenape » qui signifie petite boule de pâte. Selon le Larousse Gastronomique, certains écrivains culinaires pensent que le mot « quenelle » tient son origine dans le terme anglo-saxon « Knyll » qui signifie piler, broyer. En effet, les chairs devant être transformées en quenelles étaient pilées au mortier.

Quoiqu’il en soit, aujourd’hui, la quenelle est un plat traditionnel et fait partie du patrimoine gastronomique Lyonnais.


Partager cet article

Repost0
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 10:02

J'ai découvert depuis mon installation dans la région ces petites pâtes appelées Crozets originaires de la Savoie. C'était la fête des produits régionaux à Carrefour et j'ai donc acheté une boîte de ces petites pâtes carrées qui ressemblent a des petits cachous. Dixit la boîte Alpina: "En Tarentaise, depuis des siècles, les savoyardes confectionnaient au rouleau de généreux petits carrés de pâte avec du blé, des oeufs... et un authentique savoir-faire. Puis elles confiaient au soleil le soin d'un séchage doux.."

J'ai donc réalisé la recette qui se trouve sur la boîte

croziflettes-1w

Ingrédients

300g de crozet aux 3 céréales

4 tranches de jambon cru de Savoie

1 oignon

3/4 de reblochon

50g de crème fraîche

 

Préparation

Préchauffer le four à 180°

Faire cuire les crozets . Couper le jambon cru en fines lanières et le reblochon en dés. Faire revenir l’oignon. 

croziflettes-3w

Égoutter es crozets et les verser dans un plat à gratin ou des petits plats individuels. Arroser de crème fraîche, ajouter les lanières de jambon et le reblochon en petits dés.

Faire fondre le tout 5mn à four chaud 180° et déguster un régal. Avec une salade en accompagnement si vous le souhaitez.

croziflettes-2w

Partager cet article

Repost0
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 12:32

Encore une recette que j'ai trouvée chez patchouka ici. Je l'ai déjà réaliser deux fois. C'est une surprise pour les invités.

tartiflette-roulee-1w

Ingrédients 

400g de pommes de terre à chair ferme

6 oeufs

1 pincée de piment d'Espelette

100g de gruyère râpé

1 pincée de sel

Des tranches de fromage à raclette 

150g de jambon de Bayonne (ou de jambon blanc)

Cette recette requiert de l’oignon mais mon mari n’aime pas du tout. je n’en ai pas mis

 tartiflette-roulee-2w.jpg

Préparation 

Préchauffer votre four à 170°C (Th. 5-6).

Eplucher les pommes de terre et les râper pour en faire une julienne. les presser pour en faire sortit le jus

Dans un saladier, mélanger au fouet les oeufs, le piment d'Espelette, le gruyère et le sel. Ajouter les pommes de terre.

Répartir cette préparation dans le Flexipat et faire cuire 35 minutes à 170°C (Th. 5-6). Dès la sortie du four, démouler en plaçant une toile Silpat (une feuille de cuisson en silicone, et une plaque perforée sur les pommes de terre. Retourner puis démouler.(si vous n’avez pas la plaque et la toile Silpat, un plateau au format suffit.

Répartir les lamelles de fromage sur la surface puis le jambon de Bayonne.

 tartiflette-roulee-4w.jpg

Rouler le tout sans vous brûler, pour être plus à l’aise faites comme moi mettez des gants! puis envelopper le roulé dans une toile Silpat. en serrant légèrement. On peut remplacer la feuille de silicone, par du papier cuisson, du film alimentaire. Laisser reposer 5 minutes pour faire fondre le fromage.

Trancher et servir avec une salade verte.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : La cuisine de Jackie
  • : Enfin je me décide à créer mon propre blog. Certes ils sont nombreux sur la toile. J'espère que vous apprécierez ma cuisine, simple avec des produits de qualité pour toutes les occasions. Se retrouver autour d'une table reste un moment propice au partage et à l'échange. De retour en France après une vingtaine d'années passées au Québec, associée aux voyages que j'ai eus la chance de faire, ma cuisine est un mélange de saveurs appréciée de ma petite famille et de mes amis.
  • Contact

Partenariats

Conseillère en loisirs culinaires 

log Demarle2

Le nouveau catalogue Automne/Hiver est arrivé

pour le consulter en ligne

 

 98556114 o

 

journaldesfemmes-120 

 log 750gr

 badge-2-white-160x82

 

10415711 718428101532469 5645812239669258792 n

 

GIF-J Y serai-120

logo bdc blogs

button_large_red.png

blogotheque

 

log 750-grammes

 

cv-logo

 

yummy magazine

 E-gastronomie

Prixalerte

spécialités régionales et 

cadeaux gourmands

 Sans titre

Logo EDP fond gris

case vanille

logo home

logo-terre-exotique

Corporate Logo without claim copie

Capture d cran 2012 03 02 16.33.48

riso Gallo logo

 

logo

birambeau

 

logo.jpg

 

logo

logo2-copie-1

 

Miel Cretet

Miel des Chefs

logo-terre2crete

gout-et-nature50

 

medaillon-titre-muroiseconfiture

 

 stdalfour

ooapin-1

tasse-et-assiette-logodef120px

logo-1

Recherche

Pages