Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 juin 2014 7 08 /06 /juin /2014 18:01

      La suite comme promis pour celles et ceux qui sont toujours intéressés à suivre mon voyage.

J'ai tellement attendu ce moment! ....

 

Vietnam__2695w.jpg

 

La pagode de La Dame céleste-Thien Mu

Direction Hué

Nous quittons Hoi An après deux jours qui nous ont permis de récupérer un peu de notre périple dans le Nord.

Nous prenons "la route Mandarine", cette route fut construite au XIXe siècle sous le règne de l'empereur Gia Long et relie le Vietnam Sud au Vietnam Nord près de la frontière chinoise. On l'appelle "route mandarine" car elle permettait autrefois aux mandarins et hauts fonctionnaires du pays de parcourir le pays. Longue de 1370km elle relie Hanoï aux principales villes : Hué l'ancienne capitale impériale, Danang, Nha Trang et Saïgon. En direction de Danang et longeons la côte et pouvons admirer les magnifiques paysages.

Vietnam 2561w

Danang    

Du temps de la colonisation française, Danang s'appelait Tourane et devint au XIXe siècle le principal port de la région jusqu'alors occupée par Hoi An. De part sa position géographique et redoutant les convoitises, l'armée française y installa dès le XXe siècle une base militaire. Après le faut prétexque de la cannonière du Tonkin, les américains débarquèrent sur les plages en 1965 et Danang devint une importante base aéronavale américaine, d'où partaient les bombardiers pour Hanoï. Mais en 1975 les troupes sud-vietnamiennes soutenues par les américains quittèrent la ville dans la plus grande panique face à l'avancée des troupes nord vietnamiennes, le vietminh.

Aujourd'hui Danang est une ville prospère aux infrastructures modernes et dynamiques. 

 Vietnam__2547w.jpg

      Le magnifique pont du Dragon, illuminé le soirVietnam__2521w.jpg

Les plages sont magnifiques et très invitantes...

Je me serais bien baignée mais... il fallait avancer. 

J'ai quand même trempé les pieds elle était super bonne. 

J Viet-Nam-2014 0381w

Hué est à 3h de Hoi An, et "la route mandarine" nous fait passer par le col des Nuages qui culmine à 496m de haut et doit son nom au fait qu'il est souvent dans les nuages, c'est la seule route possible. Du Bélvédère la vue des deux côté de la côte est superbe. Nous sommes entre ciel et nuages, c'est féérique, le panorama est spectaculaire.

J Viet-Nam-2014 0404w

Une ancienne porte impériale (l'inscription stipule que ce fut la première porte du Vietnam) et au fond des blockhaus construits par les américains durant la guerre.

Vietnam__2562w-copie-1.jpg

 

Vietnam__2557w.jpg

Le col des Nuages joue le rôle de barrière climatique. En effet les nuages sont arrêtés par la barrière montagneuse et déversent la pluie sur la ville de Hué. 

Nous descendons prudemment cette route mandarine très sinueuse, le chauffeur est très prudent car cette route est très fréquentée notamment par les camions qui acheminent les vivres de part et d’autre de la montagne.

Vietnam__2561w.jpg

 

Vietnam__2565w.jpg

Nous arrivons en bas à Lang Cô un petit village de pêcheurs situé sur une lagune de sable blanc.

 Vietnam__2569w.jpg

 

Vietnam__2568w.jpg

 

Vietnam__2572w.jpg

Plus nous approchons et plus mon coeur se serre...

Vietnam 2574w-copie-1

 

Vietnam__2576w.jpg

 

Vietnam__2577w.jpg

Nous longeons des rizières et la saison du ramassage du riz à commencé et nous pouvons observer les cueilleurs et cueilleuses penchés  sur les plants.

Vietnam__2582w.jpg

 

Vietnam__2583w.jpg 

Nous nous rapprochons...

Vietnam__2599w.jpg

      Nous y sommes et nous arrêtons pour nous restaurer car le voyage fut long! 

Vietnam__2588w.jpg

Mon premier repas à Hué dans un petite restaurant sympathique située dans une ancienne demeure coloniale. Au menu, crevettes, salades, rouleaux de printemps, nems, soupe Phô, porc sauté, et fruits nous en mengerons beaucoup

Hué, la cité impériale

Un peu d’histoire

Capitale des Nguyen, les seigneurs du Sud au XVIe siècle, Hué devient la capitale du Viêt Nam tout entier après sa réunification par Gia Long en 1802. La Cité Impériale de Hué se bâtit tout au long du XIXe siècle. Devenue la résidence impériale et le siège de la cour, Hué acquiert un grand prestige et un grand raffinement qui se traduisent notamment dans la musique et dans la gastronomie. La cité interdite est entièrement détruite en 1885 par les Français qui massacrent, incendient et pillent la ville. Les palais, archives et bibliothèques furent réduits en cendres. Puis en 1947 par le Viet Minh.

À l'époque de l’Indochine Française, Hué devient la capitale de l’Annam  une des cinq subdivisions du territoire. La monarchie est maintenue, mais passe sous tutelle. Les Français encouragent alors le développement architectural de la ville, gardant à Hué son statut de ville impériale jusqu'en 1945 date de l'abdication de l'empereur Bảo Đại.

Le 29 janvier 1968 dans le cadre de l'offensive du Têt les nord viêtnamiens attaquèrent la ville. Après avoir massacré plus de deux mille cinq cents habitants de ceux considérés comme l'« élite », ils tentèrent un assaut sur le camp retranché qui échoua. Ochi-Minh-Ville, anciennement Saigon jusqu'en 1975, est la plus grande ville du Vietnam, devant la capitale Hanoï.

La citadelle et la cité impériale

La citadelle 

Construite de 1804 à 1833 sur l’initiative de Gia Long, le fondateur de la dynastie des Nguyễn, sur un périmètre de 10 km ainsi que de murs de 6m de haut, elle s’inspire de l’architecture des palais impériaux chinois, une sorte de copie de la cité interdite de Pékin. Elle fut classée au Patrimoine de l'UNESCO en 1993

Jusqu’à 80 000 habitants (paysants et soldats) de la région participèrent à son édification. 

La citadelle est carrée et fortifiée par une enceinte  conçue selon des plans inspirés des fortifications à la Vauban sur 10 km. Large de 20m, elles est renforcée d'un fossé et percée de 10 portes dont 4 principales. La citadelle de Hué renferme la cité impériale et la cité pourpre interdite. 

Vietnam__2616w.jpg

La tour du drapeau avec son mât de 37m

Vietnam__2618w.jpg

Une des portes de l'enceinte de la citadelle, après le pont Phu Xuan

Elle est délimitée par une enceinte carré disposant de 4 portes principales : 

la porte de la Paix au Nord
la porte de l'humanité à l’Est
la porte de la vertu à l’Ouest
la porte du midi au Sud

On entre dans la cité impériale par la porte du midi qui est percée de 5 entrées parmi les quelles seule la porte du milieu est réservée à l'empereur. Les portes adjacentes étaient réservées aux mandarins civils et militaires et les portes latérales pour les soldats, chevaux et éléphants. 

Vietnam__2622w.jpg

 

 Vietnam__2623w.jpg

J Viet-Nam-2014 0417w

Porche de l'entrée de la porte du Midi

Vietnam__2640w.jpg

Les carpes sacrées sous le pont d'Or que l'on traverse pour entrer dans la Cité pourpre interdite.

La cité pourpre interdite est réservée à l'empereur et sa famille (le personnel était composé d'eunnuques). Toute personne s'introduisant dans cette enceinte risquait la mort. Le théâtre royal était toutefois une partie publique. Il était enserré par un mur de 300m environ et était ouvert sur 7 portes. Il ne reste aujourd'hui que quelques bâtiments épars au  milieu d'un terrain vague. Il fut détruit par un terrible incendie en 47 puis en 68 lors de la bataille du Têt.Vietnam__2644w.jpg

Le palais de la suprême harmonie qui abrite la salle du trône (les photos sont interdites)

Vietnam__2651w.jpg

Le pavillon de l'Ouest, en rénovation (ci-dessus et ci dessous)

J Viet-Nam-2014 0423w

Nous apercevons à gauche une des vasques en bronze du XVIIme sicle. Ces vasques symbolisent le succès, le pouvoir et les voeux de longévité pour la dynastie des N'guyen. Remplie d'huile bouillante, elle servait  punir les mandarins ayant fauté.

Vietnam__2653w.jpg

Le pavillon de lecture de l'empereur construit sous le règne de Thieu Tri ( 1841-1847) également en rénovation

Vietnam__2655w.jpg

Vietnam__2671w.jpg

Une des magnifiques mosaïques ornant les portes.

Vietnam__2677w.jpg

J_Viet-Nam-2014_0414w.jpg

Voyage-VIetnam 0586w

Le festival venait de se terminer

Le pont Truong Tien

Il enjambe la rivière des Parfums et relie les deux rives.

Il est composé de 6 arches en acier de 67 mètres ce qui en fait un pont de 403 mètres de longueur pour 6 mètres de largeur.

Historiquement, au même endroit, un pont en rotin a d'abord été conçu à l'époque du roi Lê Thánh Tôn, puis il a été remplacé par un pont en bois.

À l'époque du roi Thành Thái (1897), sous le protectorat français, la construction d'un nouveau pont en métal a été confiée par Gustave Eiffel.

PONT-Truong-Tien-HUE.jpg

Après deux ans de construction, le nom du roi lui a été donné : pont Thành Thái.  En 1904, le pont a été gravement endommagé par une tempête, puis a été réparé deux ans plus tard en utilisant du béton armé.

Après l'exil du roi Thành Thái, le pont a été rebaptisé pont Clémenceau, d'après le nom de Georges Clemenceau qui était premier ministre français à cette époque en France.

Le pont a été rénové en 1937 et rebaptisé en 1945 pont Nguyễn Hoàng d'après le nom du roi contemporain.

Pendant la guerre d'Indochine, le pont fut miné et détruit en 1946, puis réparé en 1953.

Lors de l'attaque du Têt de 1968, les troisième et quatrième arches furent détruites, le pont Trang Tien n'a été réparé qu'en 1991. Depuis 2002, le pont Trang Tien est doté d'un système d'éclairage coloré pour le Festival de Huê.".

Vietnam 2708w

Au bout de ce pont sur notre gauche se trouve l'hôtel Saigon Morin. Hôtel où mes parents se sont mariés en 1952. À l'époque il ne ressemblait pas tout à fait à ce qu'il est maintenant et s'appelait le Grand Hôtel de Hué

Vietnam 2743w

Défilé du Nam Giao passant devant l'hôtel Morin- Hué le 13 avril 1939

Lut 1953

Hôtel Morin septembre 1953, lors des grosses crues, j'avais deux semaines à peine.

L'hôtel Morin aujourd'hui, absolument magnifique

Vietnam 2724w

Cet hôtel fut d'abord construit en 1901 par un riche homme d'affaires français Bogaert et fut le premier établissement hôtelier du Centre Vietnam. Puis à la suite d'un tiphon en 1904 il fut endommagé et repris  par un certain Guerin et renommé "Le Grand Hôtel de Hué". C'est en 1907 que les Frères Morin en font l'acquisition et l'agrandissent pour en faire le plus bel hôtel de Hué qui jouait un rôle important au niveau des affaires pour la communauté française de l'époque. Charlie Chaplin, Malraux  y séjournèrent. Mais c'est en 1946 qu'il devint le refuge de l'armée française lors de la résistance. En 1954 à la fin de la guerre il fut repris par un riche Vietnamien  et en 1957 fut confisqué par le gouvernement du Sud pour y installer l'université de Hué qui abrita jusqu'en 1975 le siège de la résistance du mouvement étudiant opposé au gouvernement du Sud. En 1989, l'établissement fut repris par l'office du Tourisme de la province de Thua Thien Hué et après d'importants travaux de rénovations à réouvert en 1997. Il est à nouveau considéré comme le plus bel hôtel de Hué. Un établissement qui a beaucoup évolué depuis 60 ans.

Vietnam__2761w.jpg

 

Vietnam 2762w

Un restaurant en forme de lotus sur la Rivière des parfums, photo prise du pont.

La rivière des parfums et la Dame céleste

La pagode de la Dame Céleste ou aussi appelé Thien Mu se dresse sur les bords de la rivière des parfums. Cette rivière doit son nom aux fleurs des arbres fruitiers qui à l’automne tombent dans l’eau et embaument ensuite la ville de Hué. Mais notre guide nous a expliqué que jadis poussait sru l'eau une palnte médicinale appelée (“thach xuong bo”) Lorsqu'elles étaient en fleurs, elles tombaient dans l’eau et la parfumaient. 

Vietnam__2707w.jpg

La rivière des parfums est un axe important pour la circulation et le commerce de la ville de Hué et marque la séparation entre la vieille ville et la citadelle et ses fortifications et la ville moderne aux nombreux nouveaux hôtels

La Dame céleste-Thien Mu

Emblème officieux de la ville de Hué, elle est l’un des monuments les plus célèbre du Vietnam. Elle fut construite en 1844 sous l’empereur Thieu Tri. Elle s’élance sur 21m de haut sur 7 étages chacun dédié à un manushi-buddha. La légende veut que la fée Thien Mu ait annoncé à la population la venue d’un seigneur qui allait construire une pagode pour la prospérité du pays.

Elle fut plusieurs fois détruite et reconstruite.

 Vietnam 2686w

Le marché central de Hué _ Dong Ba

C’est à Hué que l’on trouve les plus beaux chapeaux chapeaux coniques traditionnels.

Le marché est très animé et coloré. Il est divisé en sections: les légumes, la viande, le poisson et le vestimentaire, car là vous pouvez faire de superbes achats à des prix très intéressants.

 Vietnam__2717w.jpg

Vietnam__2764w.jpg


Vietnam__2785w.jpg


Vietnam__2774w.jpg


Vietnam__2789w.jpg

Deux regards différents!

Vietnam__2781w.jpg

Les vendeuses de crevettes et gambas

Vietnam__2793w.jpg


Vietnam__2798w.jpg

La pose Phô!

Vietnam__2808w.jpg


Vietnam 2812w

Elle coupe des plaques de pâtes en lamelles pour les soupes.

Vietnam__2809w.jpg


Vietnam 2844w

Épices, chapeau et autres condiments

Vietnam__2828w.jpg

Le rue est un lieu où tout se passe, les trottoirs sont propices à la vente 

La vallée des tombeaux

Tous les tombeaux des empereur se trouvent dans une vallée le long de la Rivière des Parfums d'où son nom et s'étendent sur plusieurs hectares

Chacun des mausolées se caractérise par une structure et une architecture propre qui se divise en 5 parties:

- un pavillon abritant une stèle de marbre sur laquelle sont gravés les accomplissements de l'empereur

- un temple dédié à l'empereur et l'impératrice

-le tombeau de l'empereur, généralement installé dans une enceinte carrée ou circulaire 

- une cour d'honneur âvée de briques et flanquées des statues  de pierre représentant des éléphants, des chevaux, des mandarins civils et militaires

un étang recouvert de fleurs de lotus

Le tombeau de l'empereur Tu Duc 

L’empereur dessina lui-même les plans de ce superbe ensemble et régna de 1848 à 1883 entouré de ses 104 épouses et de ses concubines. Il construisit cette résidence pour venir s'y retirer loin des soucis de ses affaires familiales et des problèmes politiques pour s'adonner à sa passion, la poésie. Il composa pas moins de 1500 poèmes.

Vietnam__2895w.jpg

Malgré ce nombre de femmes importantes autour de lui il ne laissa aucune descendance. Il avait contracté les oreillons qui l’avait rendu stérile. La construction de ce tombeau couta une fortune. Des ouvriers furent enrôlés de force ce qui suscita certaines rébellions réprimés par la force. 

La cour d'honneur est traditionnellement gardée par des statues de chevaux, d'éléphants et de mandarins. La taille des statues ne devait pas dépasser celle de l'empereur : il devait donc mesurer environ 1,50 m.

Vietnam__2886w.jpg

 

Vietnam 2864w

Notre guide nous a précisé que l'empereur ne fut jamais inhumé dans ce tombeau. Le lieu ou il repose ainsi que les richesses qui l'accompagne a été gardé secret. Et tous ceux qui participèrent aux funérailles furent décapités.

 Vietnam 2866w

Le palais de l'humilité

Le mausolée de l'empereur Khai Dinh, le dernier empereur, BAo Dai ayant abdiqué en 1945 et ensuite exilé en France.

L’empereur Kai Dinh (1884-1925) régna de 1916 à 1925, véritable marionnette aux mains des français, empereur fantoche, après les difficultés rencontrées avec les autres empereurs, qui le couvraient de cadeaux pour pouvoir mieux le contrôler, il augmenta les impôts de 30% pour financer son mausolée extravagant construit entre 1920 et 1931. Il n'était préoccupé que par les fastes de la cour et témoigne ici sans nul doute du déclin de culturel vietnamien au cours de la période coloniale.

Monté sur le trône en 1916, le roi Khai Dinh choisit la pente de la montagne Chau Chuà à 10km de Hué, pour y construire  son tombeau. Le mausolée adossé à une colline est une synthèse de techniques occidentales et de traditions orientales, un mélange asatio-européen. Les travaux durèrent 11 ans. A la différence des autres mausolées, il ne s'intègre pas à l'environnement mais se dresse au sommet d'un escalier en béton aux rampes enlacées de dragons, menant à trois terrasses.

On accède à la cour d’honneur par un immense escalier de 36 marches bordé par quatre rangées de dragon  qui mène à une cour carrée composée de deux pavillons.

 

J Viet-Nam-2014 0029

Un pavillon central abrite une stèle dont le texte aurait été écrit par son fils Bao Dai. 

Puis  26 marches pour accéder à la cour d'honneur avec ses haies de d’éléphants, chevaux et mandarins civils et militaires qui ne doivent pas dépasser 1,50m.

J Viet-Nam-2014 0032w

 

Vietnam 2915w

Un petit clin d'oeil!    

Vietnam 2912w 

Trois autres escaliers conduisent au mausolée composé de trois salles. 

  J Viet-Nam-2014 0037w

 Vietnam 2921w

La statue en bronze doré de l'empereur Khai Dinh

Dans le sanctuaire sous un dais de béton, trône la statue de l'empereur, grandeur nature, en bronze doré, fondue à Marseille en 1922. La dépouille de l'empereur repose dans un caveau enfoui 18m en dessous de la statue. Des motifs et des mosaïques de porcelaine et de cristal tapissent tous les murs. On y trouve les images des 4 animaux sacrés et des 8 armes ornementales (rouleau, luth, gourde à vin, ...). Les décors muraux, réalisés en fragments multicolores de porcelaine et de verre enchâssés dans du ciment représentent les quatre saisons (bambou, lis, prunier en flerus et chrysanthème) 

Ce décor du mausolée rappelle les galeries des palais européens à la surabondance ornementale.

J Viet-Nam-2014 0042w

Ce mausolée sera notre dernière visite sur Hué avant de rejoindre l’aéroport pour nous envoler pour Saigon. Le voyage tire à sa fin et j’en profite au maximum. Si je pouvais arrêter le temps!

Vietnam 2930w

 

La suite bientôt: HCM/Saigon, le delta du Mékong

Repost 0
Published by Jackie - dans Voyages
commenter cet article
27 mai 2014 2 27 /05 /mai /2014 00:12

Le voyage se poursuit et je suis toujours aussi heureuse de vous le faire partager.

Vietnam__2343w.jpg

Hoi An

map-vn_051.gif

Un peu d'histoire

Au XVI et XVIIe siècle, le port commercial de Hoi An était un centre de commerce du Sud Vietnam. Les bateaux étrangers venaient en grand nombre pour les foires commerciale anuelles qui duraient de 4 à 6 mois. Dans la ville de Hoi An, les commerçants Japonais, Chinois, Hollandais et Indiens ont établi leurs comptoirs ou leurs quartiers d'habitation permanente.

Vietnam__2159w.jpg

 

Vietnam__2163w.jpg

 

Vietnam__2147w.jpg

Un arrêt de deux jours à Hoi An, pour une pose bien mérité sur les bords de la rivière Thu Bon. Située à 30km de Danang, Hoi An est une petite station balnéaire très pittoresque de la côte très fréquentée par les touristes.

Vietnam__2093w.jpg

 

Vietnam__2400w.jpg

Les fleurs de lotus du bassin de l'hôtel étaient absolument magnifiques et les fleurs de frangipanier diffusaitent leur parfum ennivrant

Vietnam__2103w.jpg

 

Vietnam__2119w.jpg

Site classé au patrimoine de l’UNESCO, on y retrouve un patrimoine absolument magnifique dont l’architecture est un mélange de styles différents rappelant les différentes cultures qui sont passées, comme les chinois, les français, et est jalousement préservé.

Vietnam__2344w.jpg


 

Vietnam__2328w.jpg        

Une partie de la vieille ville est réservée uniquement aux piétons, pour protéger les façades déjà bien endommagées de la pollution. D’anciennes maisons coloniales aux façades jaune coloniale, couleur royale, transformées en restaurants, hôtels, se succèdent le long des rues et ruelles. Les sites à visiter sont nombreux.

 

Vietnam__2318w.jpg

 

Vietnam__2326w.jpg   

 

Vietnam__2321w.jpg

La ville de Hoi An a très peu souffert de la guerre du Vietnam et conserve de nombreux bâtiments et maison. Faire travailler son imagination n’est rien pour se transporter en arrière et visualiser l’époque où le port grouillait de navires de commerce et de porteurs et où les marchands négociaient pour vendre leurs produits.

Vietnam__2354w.jpg

Lynh notre guide et son grand chapeau blanc!

Vietnam__2341w.jpg

De nombreux magasins de confections exposent tout sorte de tissus et vous proposent deréaliser votre garde-robe sur mesure, le tout en une nuit pour des prix très modiques: costume, robe en soie, tailleur de ville....pyjama... Nous avons d’ailleurs visité un atelier de confection et de broderie au fil de soie.

Vietnam 2320w

J'avais oublié que notre cher Tintin était lui aussi allé au Vietnam!

Vietnam__2355w.jpg

Nous avons vraiment aimé admirer le pont couvert japonais construit en 1593, pour faciliter les échanges entre les deux rives avec le quartier chinois. Deux statues de singe d’un côté et deux chiens de l’autre gardent l’accès au pont, rappelant l’année du début de la construction année du chien et fin de la construction année du singe.

Vietnam__2349w.jpg

La visite de la Pagode de Phuc Kien

La pagode Phuc Kien, maison communale de la congrégation Fujian date de 1697. C’est au milieu du XVIIe siècle que six familles de la dynastie Ming fuyants les Mandchous arrivèrent de Chine en bateau et construisirent cette maison communale

Vietnam__2240w.jpg

Vietnam__2245w.jpg

Vietnam__2258w.jpg
Nous assisterons ensuite à un spectacle musical et de danse
Vietnam__2267w.jpg

Vietnam__2269w.jpg

Vietnam__2312w.jpg

Nous pourrons ensuite nous promener librement dans les rues de Hoi An et croiserons ici et là des petites marchandes avec leurs balanciers, des ventes sur les trottoirs de fruits et légumes, les ananas ont un gout inégalable. Le dépaysement se poursuit pour mon plus grand bonheur.

Vietnam__2168w.jpg

 

Vietnam__2236w.jpg

 

Vietnam__2237w.jpg

 

Vietnam__2234w.jpg

 

Vietnam__2169w.jpg

 Vente de fruits et légumes à même les trottoirs 

Vietnam__2170w.jpg

 

Vietnam__2315w.jpg

Le marché, comme tous les marchés au Vietnam il est divisé en sections, le poisson, la viande, les légumes. Le poisson est frais du jour .     

Vietnam__2180w.jpg    

 

Vietnam__2185w.jpg 

 

Vietnam__2187w.jpg 

 

Vietnam__2196w.jpg

 

Vietnam__2199w.jpg

 

Vietnam__2207w.jpg

 

Vietnam__2208w.jpg

Sous le marché couvert, des petits stands restaurants qui proposent une variété de plats tout aussi appétissants les uns que les autres. Les vietnamiens mangent beaucoup à l'extérieur et le coût d'une simple soupe Phô est très accessible pour eux.

Vietnam__2228w.jpg

 

Vietnam__2222w.jpg

Dans la rue vous pouvez également vous arrêter pour vous régaler d'une bonne soupe!

Vietnam__2391w.jpg

 

Vietnam__2470w.jpg

 

Vietnam__2466w.jpg

La rue, les trottoirs sont de véritables lieux de vie. Ce qui m'a beaucoup marquée c'est de voir ces gens vivrent ensemble, se regrouper. J'ai rarement vu une personne seule, à part les petites vendeuses à pieds ou à bicyclette qui vont de rue en rue pour vendre leurs produits.

Remarquez les petites baguettes de pain sur les tables, héritage du colonialisme français que l'on retrouve assez souvent. La qualité du pain est un peu différente de la nôtre. En effet, la farine vient le plus souvent de Chine et la qualité laisse à désirer, ou ils utilisent de la farine de riz pour confectionner les baguettes de pain.

Vietnam__2390w.jpg

 

Vietnam__2461w.jpg

L'école avant la sortie

Vietnam__2389w.jpg

La sortie!

Vietnam__2473w.jpg

Très courant comme je vous le disais déjà de trouver 4 voir 5 passagers sur la même moto

Vietnam__2474w.jpg

 

Vietnam__2479w.jpg

Le soir nous retournerons à pieds à Hoi An ou les illuminations des lampions de toute part apporte un côté magique et féérique.

Vietnam__2499w.jpg

 

Vietnam__2500w.jpg

Une petite promenade le lendemain sur la rivière Thu Bon nous permettra d’admirer le rivage, les filets à poisson tendus et les différents bateaux qui remontent le fleuve, les pêcheurs sur le fleuve.

 Vietnam__2407w.jpg

 

Vietnam__2416w.jpg

Le filet de nos pêcheurs n'était pas très rempli! Mais admirez le lancé!

Vietnam__2417w.jpg

Ce pêcheur était très attendrissant et son regard m'a vraiment touchée

Vietnam__2339w.jpg


Vietnam__2403w.jpg

Pour terminer notre séjour à Hoi An nous dînerons dans un restaurant original à la cuisine délicieuse.  Sur le chemin du restaurant nous passerons devant une fabrique de galettes de riz au sésame et je serai plutôt interpellée par la technique du séchage des galettes au soleil sur la rue! Voyez vous-même!

Vietnam__2451w.jpg

 

Vietnam__2449w.jpg

 

Vietnam__2452w.jpg

Le restaurant divisé en petites sections de cuisine au choix, m'a fait penser à ce que nous appelons au Québec les foires alimentaires. Chaque stand propose une carte différente et on peut ainsi composer son menu.

Vietnam__2444w.jpg

 

Le lendemain, départ pour Hué en passant par Danang pour la visite du Musée des Cham

Vietnam__2574w.jpg

 

Les bornes kilométriques françaises toujours entretenues. Je me rapproche et l'émotion commence à se faire sentir. À bientôt pour la suite du voyage et merci de votre fidélité.

Repost 0
Published by Jackie - dans Voyages
commenter cet article
15 mai 2014 4 15 /05 /mai /2014 21:27

La Baie d’Halong

Une fois arrivés à Hanoi (6h) après une nuit qui fut plus bénéfique que la première dans ce train couchette.

Vietnam 1834w-copie-1

Nous rejoignons l'hôtel qui nous avait accueillis à notre arrivée et nous prenons un bon petit déjeuner. Notre programme aujourd'hui : la Baie d’Halong.

       along

Nous quittons Hanoi à 8h, en effet 4 h de trajet seront nécessaires pour nous rendre sur le site d'autant que nous ferons une petite halte pour visiter un atelier de broderie.

Les brodeuses travaillent à partir de photos ou de gravures dont les contours sont tracés avant de broder.


La broderie au Vietnam est apparue au XVIe siècle et est devenue au fil du temps un art artisanal. Il existe un centre de la broderie à Dà Lat qui a permis l'élargissement de cet art dans plusieurs régions du pays, notamment dans les grandes villes, permettant ainsi de créer des emplois pour des femmes maîtrisant la broderie traditionnelle.


Des petites ouvrières sont penchées sur leur ouvrage et c'est avec beaucoup de soin et de dextérité qu'elles brodent au fil de soie ou de coton de magnifiques ouvrages. Le travail est minutieux et il faut voir leurs petits doigts agiles, piquer, tirer les fils et revenir en parfaite cadence sur leur travail. Des petites mains d'or.... Mais des hommes sont également brodeurs.

Vietnam__1668w.jpg

 

Vietnam__1681w.jpg

Je suis interloquée et fascinée, moi qui ai du mal à réaliser du point de croix! Ici la difficulté est tout autre! et pourtant c'est parfait.

Vietnam__1685w.jpg

Trois semaines à un mois sont nécessaires pour réaliser ces magnifiques tableaux.

Vietnam__1671w.jpg


 

Vietnam__1674w.jpg

 

Vietnam__1677w.jpg

 

Vietnam__1686w.jpg 

Ces petites ouvrières ont vraiment des petits doigts de fée, car le rendu est absolument magnifique.

Vietnam__1669w.jpg

Nous poursuivons notre route  et nous découvrons des parcs à huîtres, pour l'élevage des perles. Une industrie qui se développe autour de la Baie. Ces perles noires ou blanches sont cultivées selon la même technique d'encemensement que celles que l'on trouve à Tahiti mais de moins bonnes qualités dixit le centre de culture perlière que nous avons visité.

Vietnam__1689w.jpg

 

Vietnam__1692w.jpg

 

Vietnam__1694w.jpg

 

Vietnam__1697w.jpg

La Baie d'Halong est un véritable joyau classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1994. Des scènes du film Indochine furent également tournées dans la Baie.

Vietnam__1703w.jpg

La Baie d’Halong est composée de 3000 îles qui émergent des eaux du golfe du Tonkin et couvrent 1500km2 .

Vietnam__1775w.jpg

Ha long signifie «là ou le dragon descend dans la mer». La légende veut qu’un énorme dragon ait vécu dans la montagne. Courant un jour vers la mer, il créa avec les battements de sa queue, les vallées et les crevasses de la région. Lorsqu’il plongea dans l’eau, les trous qu’il avait creusés s’emplirent d’eau ne laissant que quelques terres émergées.

Plus sérieusement, ce relief est lié  à la nature du sous-sol et la brutale arrivée de la chaîne montagneuse dans la mer. Elle commence d'ailleurs en Chine dans la province de Guang Xi. L'érosion des roches calcaires par le vent, l'humidité, les pluies de la mousson ont donné à ces monticules des formes particulières. Leur dimension est variable et peut atteindre jusqu'à parfois 20km de pourtour. On leur prête des noms qui font penser à leur forme comme crapaud, éléphant etc...

Plus les reliefs sont éloignés de la côte plus l'érosion marine est importante et a fasconné des grottes fermées ou à ciel ouvert. La navigation y est paisible, alors que le long des côtes de forts courants marins rendent cette même navigation difficile. Un phénomène que l'on ne s'explique pas.

Une fois arrivés, nous rejoignons la Jonque sur laquelle nous allons passé la nuit. La cabine est très confortable. Il est 13h30, nous déjeunons à bord tout en profitant de la vue qui s’étale sous nos yeux. 

Vietnam__1910w.jpg

Le spectacle est grandiose. D’innombrables pains de sucre se détachent dans la brume qui commence à se lever.

Vietnam__1906w.jpg

Puis nous profitons d’une promenade en canoë pour découvrir différentes grottes, fasconnées par l’érosion et les marées.

Nous terminerons la soirée avec un cocktail et un petit cours de cuisine sur comment rouler les nems que nous avons ensuite dégustées avec plaisir avant le dîner.

Vietnam 1879W

Tout au long de la soirée, la jonque nous promènera dans ce dédale de rochers.  La nuit sera paisible, là tout est luxe calme et volupté.....

 

Vietnam__1896w.jpg

 

Vietnam__1893w.jpg

Une chance pour nous la brume se lèvera le lendemain car c’est la caractéristique de cette baie, mais nous ne verrons pas le soleil. 

Vietnam 1835w

La grotte des surprises Grotte (Hang Sung Sot)

Après un petit déjeuner léger, nous nous dirigeons au moyen d'une petite embarcation vers la grotte des surprises située sur l'île Bo Hon. La grotte Sung Sot ou Grotte des Surprises est une des plus belles grottes de la baie d'Ha Long. Nous accostons par un petit quai où quelques petits singes nous accueillent puis nous escaladons le rocher jusqu’à 25m de hauteur pour accéder à l’entrée de la grotte.

Vietnam 1802w

 

Vietnam 1811w

Son plafond de 30 m de haut et alvéolé est absolument magnifique. Des stalactites et des stalagmites jalonnent tout le parcours et sont mis en valeur par des jeux de lumière. Avec ces stalactites et ses stalagmites nous allons de surprises en surprises et la grotte porte bien son nom.

Vietnam 1980w

 

Vietnam 1961w

Plusieurs salles se succèdent et notre guide est ravi de nous expliquer ce phénomène. Cette grotte servit et sert encore de refuge aux pêcheurs lors des tiphons.

Vietnam 1985w-copie-1

Dame Nature y a fasconné des formes surprenantes:  un couple d'amoureux ci-dessus, un phallus, une colombe

Vietnam 1958w

 

Vietnam 1978w

 

Vietnam 1970w

Nous accédons ensuite à un petit belvédère où la vue vaut vraiment le coup. L'ascension sous la chaleur accablante ne fut pas facile mais nous y sommes arrivés. En haut la vue était sublime et fantastique. À couper le souffle devant une telle beauté.

 Vietnam 1835w

 

Vietnam 1933w

Puis une petite baignade sur la plage Tiptop en redescendant pour se rafraichir.

Vietnam 1813w


Vietnam__1853w.jpg

 Je me suis baignée avec grand plaisir dans la Baie d'Halong......

Au retour nous croisons des villages de pêcheurs flottants, des embarcations sur lesquelles vivent des famille au complet.

Vietnam__2001w.jpg

 

Vietnam__1904w.jpg

 

Vietnam__2057w.jpg

 

Vietnam__2056w.jpg

Fermes d'élevage de poissons qui flottent sur de simples radeaux de bidons

Vietnam__2063w.jpg

 

Vietnam__2060w.jpg

De petites barques sous forme de marché flottant proposent des cigarettes, ou autres sucreries, piles etc...

Vietnam__1998w.jpg

 

Vietnam 1995w

Au retour un brunch copieux nous attend sur la jonque avant notre retour à l'embarcadère. Nous profitons encore du paysage qui se déroule sous nos yeux tout en nous restaurant.

Vietnam 2052w


Vietnam__2067w.jpg

Cette découverte de la baie d’Halong sera également pour moi un moment inoubliable.

Retour sur Hanoi pour prendre notre avion direction Danang-Hué, le Centre du Vietnam.

Repost 0
Published by Jackie - dans Voyages
commenter cet article
10 mai 2014 6 10 /05 /mai /2014 10:28

Le voyage se poursuit avec le Nord et la rencontre des minorités H'momg et Dzao. Région dont l'une des caractéristiques est la cultures du riz en escalier.

 Vietnam__1242w.jpg

Lao Cai 

Le train, notre TTPV comme le surnomme notre guide (Train à Très  Petite Vitesse) arrive avec deux heures de retard à Lao Cai, une ville d’environ 30 000 habitants qui fut le théâtre d’affrontements violents en 1979, infligé par La Chine qui souhaitait freinée l’Union Soviétique dans cette partie du monde: Cambodge, Vietnam.  L’activité économique y est intense et la gare accueillent trains de marchandises et trains de voyageurs.

La frontière chinoise toute proche est bien gardée et ce n’est qu’un va et vient de marchands qui vont se ravitailler en traversant le pont qui relie les deux pays.

Le train en couchette bien que confortable, je ne dormirai cependant pas.  Nous arrivons le matin avec deux heures de retard car la montée est difficile pour le train. La voie est coupée par des travaux et le train doit s’arrêter très souvent. C’est encore les yeux plein de sommeil manqué que nous prenons le mini bus pour monter à Sapa à la rencontre des H’mongs noirs, une des minorités ethniques installée dans cette région.

Sapa

sapa.jpg

Sapa est une station de montagne située à 1650m d’altitude au pied du plus haut sommet du pays, le Phan Si Pan (3143 m) et fut érigée en 1922 par les français comme villégiature pour les colons. Un spectaculaire décor de terrasses de riz en cascade encercle Sapa.

Vietnam__1252w.jpg

Les montagnes environnantes sont le plus souvent plongées dans une brume s’enroulant autour des sommets, n’offrant qu’un léger aperçu de ce que peut être la région par temps clair.  

Nous traversons la brume et les nuages et je me demande si je verrai le soleil tellement tout est enveloppé dans un épais brouillard. Il fait chaud et humide. Cette ville tranquille abrite une population qui se compose essentiellement des groupes minoritaires. Il y a cinq principaux groupe ethniques à Sapa : les H'mong, Dzao, Tay, Dzay et Xa Pho.

Vietnam__1499w.jpg

La route fut construite par les soldats français. Ici aussi le temps semble s’être arrêté mais la plupart des villageois possèdent néanmoins un téléphone portable et une adresse email. 

J_Viet-Nam-2014_0050_1w.jpg 

On retrouve partout des bornes kilométriques semblables à celles que nous avions l'habitude de voir sur la fameuse N7 en France. Cette signalisation a été maintenue, certains autres panneaux de signalisations n'ont pas évolué et sont tels que nous les connaissions en France il y a 60 ans! 

J_Viet-Nam-2014_0052_1w.jpg

Après avoir déposé nos bagages à l’hôtel et un petit déjeuner copieux, nous retrouvons notre gentil guide et nous prenons le chemin du village de La Chai dans la vallée de Muong Hoa où vivent les H’mongs noirs, puis nous traverserons le village de Ta Van ou habitent une autres ethnies les Giay. 

Vietnam__1257w.jpg

 

Vietnam 1312w

 

Vietnam__1319w.jpg

Très pauvres, la plus part d'entre eux ne sont pas scolarisés. Mais je suis surprise de voir avec quelle facilité ces jeunes femmes s'adressent à nous car c'est avec elles que nous essaierons de converser et dialoguer, connaissant quelques mots de français ou anglais. Certaines arrivent même à tenir une conversation.

Vietnam__1278w.jpg

Elles développent un petit commerce de produits artisanaux. La négociations fait partie de la culture et c'est amusant pour nous occidentaux de jouer le jeu, mais il faut savoir aussi ne pas marchander trop dur. 

 Vietnam__1264w.jpg

Durant tout le trajet que nous effectuerons à pieds environs 4km nous serons encadrés par des petits groupes de ces femmes qui veulent à tout prix nous proposer des petits souvenirs artisanaux mais sans aucune agressivité.

Vietnam__1341w.jpg

J’achèterai un petit porte-monnaie brodé aux point de croix à une petite jeune femme qui porte son bébé sur le dos et  qui m’escortera pendant toute la marche dans le village. Elle m’expliquera que c’est son troisième enfant. Ces gens sont très pauvres et vivent de peu.

Vietnam__1289w.jpg

À un moment mon regard se pose sur une jeune femme "très enceinte", de l’eau jusqu’aux cuisses entrain de labourer la rizière, elle a l’air épuisé.

Vietnam__1326w.jpg

Nous voyons de plus près ces rizières en espaliers ou restanques qui furent façonnées de la main de l’homme. Cela fait penser à des jardins suspendus.

Vietnam__1306w.jpg

 

 

 Vietnam__1346w.jpg

 

Vietnam__1304w.jpg

 

Vietnam__1292w.jpg 

Après le déjeuner, une longue ascension nous attend pour se rendre à la Machoire du Dragon 654 marches puis un long chemin à gravir pour pouvoir profiter de la magnifique vue panoramique sur Sapa. 

Vietnam__1366w.jpg 

Des porteurs de briques qui se relaient sur chaque palier de marche en une chaine relais pour acheminer des briques jusqu'au sommet.

Vietnam__1368w.jpg

 

Vietnam 1405w

 

Vietnam__1406w.jpg

Une journée bien remplie et une bonne nuit nous fera le plus grand bien. 

Le marché de Coc Ly

Le lendemain après 2 heures de route de Sapa nous visitons le marché Coc Ly.  Ce marché a lieu tous les mardis. C'est le marché le plus primitif au Vietnam où il y a le commerce des H'Mong noir, des H'Mong fleur et de la tribu des Tay, tous en costumes traditionnels. Le marché se situe sur les bords du fleuve Chay. 

Vietnam__1476w.jpg

 

Vietnam__1478w.jpg

Très tôt le matin des groupes de toutes les ethnies arrivent  avec les moyens de locomotion dont ils disposent, à pieds, à dos de cheval ou en moto avec des produits tels que que maïs, manioc, thé, fruits, miel, vin, artisanat... C’est un véritable bric a brac une caverne d'Ali Baba.

Vietnam__1530w.jpg

 

Vietnam__1527w.jpg

Le marché est divisé en plusieurs zones pour les fruits, les légumes, les animaux domestiques, les articles colorés de la tenue traditionnelle, etc.

C’est la zone de vente des buffles car c’est l’animal le plus utilisé pour labourer les rizières. 

J_Viet-Nam-2014_0080_1w.jpg

 

J_Viet-Nam-2014_0092_1w.jpg

Mais on trouve également des vêtements traditionnels, des radios et de nombreux plats, des légumes et des couteaux. 

J_Viet-Nam-2014_0072_1w.jpg

 

Vietnam__1460w.jpg

Le photographe est également là pour immortaliser une photo de famille

Vietnam__1512w.jpg

J'avais mis dans les valises des cahiers, des feutres, des crayons de couleur, des stylos pour les enfants du Nord et ils ont été ravis et surpris. Je me suis également arrêtée dans une école pour déposer ces petites fournitures scolaires.

J_Viet-Nam-2014_0068_1w.jpg

Ce marché renferme toutes les caractéristiques du marché traditionnel du Nord Vietnam avec ces ethnies aux costumes très colorés.

Vietnam__1519w.jpg

 

Vietnam__1453w.jpg


Vietnam__1459w.jpg

 

J_Viet-Nam-2014_0078_1w.jpg

 

Vietnam__1419w-copie-1.jpg

Sur le chemin du retour, nous nous arrêtons pour visiter une plantation de thé vert, le Vietnam étant le 3e producteur mondial de thé vert. J'en profite pour fait l'achat de deux sachets à une petite jeune femme.

Vietnam__1630w.jpg

 

Vietnam__1628w.jpg

 

Vietnam__1642w.jpg

 

Vietnam__1558w.jpg

 

Vietnam 1586w

 La frontière chinoise

 La frontière chinoise toute proche est bien gardée et ce n’est qu’un va et vient de marchands vietnamiens qui vont se ravitailler en traversant le pont qui relie les deux pays.

J_Viet-Nam-2014_0111_1w.jpg

Vietnam__1660w.jpg

 

J_Viet-Nam-2014_0119_1w.jpg

 

J Viet-Nam-2014 0123 1w 

J_Viet-Nam-2014_0129w.jpg

Vietnam__1664w.jpg

Retour ensuite à Lao Cai pour une deuxième nuit dans le train direction Hanoi. Nous seront accueillis dans un hôtel où nous pourront nous doucher et nous restaurer avant de prendre le train de nuit.

Vietnam 1228w

Repost 0
Published by Jackie - dans Voyages
commenter cet article
5 mai 2014 1 05 /05 /mai /2014 10:53

Je suis de retour et avant  toute chose je tenais à vous remercier pour vos gentils messages qui m’ont beaucoup touchée.

J’ai réalisé un résumé de mon voyage accompagné de données historiques, géographiques et bien entendu de magnifiques photos pour illustrer le tout.  Les personnes intéressées pourront peut-être se sentir attirer par ce pays et projeter pourquoi pas un voyage....

Voyage-VIetnam-0664w.jpg

Ce voyage fut pour moi riche en découverte et en émotions surtout à Hué où je suis née. Un véritable choc émotionnel. Je comprends mieux maintenant pourquoi j’ai toujours souhaité y retourner. 

Après 14h de vol, nous atterrissons à Hanoi, la capitale administrative du Vietnam.

Voyage-VIetnam 0488w

Durant tout notre séjour nous serons accompagnés d’un guide. Pour le Nord c’est Yen qui guidera nos pas.

Dès que nous sommes à l’extérieur nous sommes assaillis pour une chaleur chaude et humide. Soudain me viennent ces mots : Non tu ne rêves pas, tu est bien au Vietnam. Ce Vietnam pour lequel j’ai toujours au plus profond de moi nourrit ce désir d’y retourner. 

Hanoi

Un fois nos bagages déposés à l’hôtel, un premier contact avec la ville d’Hanoi en cyclo-pousse.

Voyage-VIetnam-0509w.jpg

 

Voyage-VIetnam-0536w.jpg

Avec ses 3,5 millions d’habitants, Hanoi est la capital du Vietnam qui s’étire le long du Fleuve Rouge Song Hong.

La vielle ville de Hanoi situé au Nord près du lac Hoan Kiem (Lac à L’épée restituée) entouré d’arbres centenaires. Selon une légende, le Ciel aurait donné à  l’empereur LY Thai o (Le Loi) une épée magique pour chasser les chinois du Vietnam. Alors qu’il se promenait sur le lac, une fois la paix revenue, une tortue géante émergea de l’eau, s’empara de l’épée et disparut dans les profondeurs. D’où le nom du lac puisque la tortue rendit l’épée aux divinités. Au milieu du lac se dresse Thap Rua,  la tour de la Tortue surmontée d’une étoile rouge puis le temple Ngoc Son ou temple de la montagne de Jade datant du XVIIIe siècle.

Voyage-VIetnam 0699w

Les bords du lac sont très animés le soir où les habitants du quartier viennent cheminer, faire du jogging ou tout simplement jouer au badminton.

À quelques rue nous tombons sur la vieille ville, plus que millénaire qui fourmillent de boutiques, de petits marchés. On trouve de tout, vêtements, chaussures, tee-shirt,bijoux, épices, nattes, lunettes de soleil, cosmétiques, chapeaux, bref une caverne d’Ali Baba.  C’est l’un des quartiers les plus animés de Hanoi avec ses 36 rues. Les maisons sont très étroites en façades et tout en longueur, pour réduire ainsi les taxes foncières calculées sur la longueur de la façade et ne doivent pas avoir plus de deux étages pour ne pas dépasser la hauteur du Palais Royale.

Voyage-VIetnam-0718w.jpg

 

Les petits cuisines en plein air (on a rien inventé avec le fameux Street Food qui fait fureur en France) chez eux il existe depuis des millénaires ou soupes le fameux Pho, sont proposés, beaucoup de vietnamiens prennent leur repas à l’extérieur, un bonne soupe Pho ne coûte que 1€ et pour nous occidentaux ce n’est presque rien.

 

Voyage-VIetnam-0749w.jpg


Voyage-VIetnam-0752w.jpg


Voyage-VIetnam-0756w.jpg

Les trottoirs sont tous occupés par des marchandes, qui proposent des fruits et légumes, les ananas découpées ont un goût inégalable et sont très parfumés. 

 Voyage-VIetnam-0626w.jpg

Voyage-VIetnam-0627w.jpg

 

Voyage-VIetnam-0632w.jpg

Dragon fruits, mangoustan, mangues, papaye, citrons, pamplemousse, fruits de la passion, litchi, ananas au goût incomparable....


Voyage-VIetnam-0676w.jpg


Voyage-VIetnam-0573w.jpg

 

Vietnam__1163w.jpg

On ne descend même pas de son scooter pour magasiner chez la bouchère.

 

Vietnam 1193w


Vietnam__1195w.jpg

 

Vietnam__1211w.jpg

 

Le moyen de locomotion le plus répandu: le scooter et la mobylette

Hanoi est aussi la capitale de la mobylette et du scooter, et se frayer un passage, ou traverser tout simplement une route n’est pas évident mais une fois que l’on a compris le truc, c’est simple. Il ne faut pas avoir peur de s’élancer, les scooters nous évitent et le taux d’accidents est assez faible en rapport avec l’importance de ces véhicules. Ce ne sont souvent que de simples accrochages. Il est assez courant de voir une famille complète sur les scooter. 4 voir 5 personnes et parfois mon sang n’a fait qu’un tour en voyant une famille composé d’un petit sur le devant, de la maman à l’arrière avec un bébé sur les bras. 

Voyage-VIetnam-0635w.jpg

La majorité des motoristes portent des masques pour se protéger de la pollution, et les femmes pour garder leur teint clair car les hommes n’aiment pas les peaux brunes. Notre petite guide dans le Centre, portera quant à elle des gants de soie et se cachera du soleil en permanence avec un grand chapeau et un masque, pour continuer à plaire à son mari. Comme je lui expliquais c’est tout à fait l’inverse en Occident. Nous aimons avoir notre peau basanée dès l’arrivée des beaux jours.

 Voyage-VIetnam-0533w.jpg

 

Voyage-VIetnam-0590w.jpg

 

L'opéra construit par les français à période du colonialisme

 

Voyage-VIetnam-0586w.jpg

Le Mausolée de Ho Chi Minh appelé «oncle Hô»

Incontournable pour les Vietnamiens, dont des écoliers et étudiants. Il est considéré comme le libérateur du peuple vietnamien contre le colonialisme. Comme Lénine puis Staline, Ho Chi Minh repose dans un cercueil de verre et sans faire de jeu de mots, cette visite m’a glacée. Au départ Ho Chi Minh souhaitait être incinéré. Il voulait que ses cendres soient répandues sur le Vietnam Nord et le Vietnam Sud, mais le régime en a décidé autrement. C’est en Russie que son corps a été momifié et il y retourne régulièrement pour être restauré. Dans la salle de l’exposition ou il fait très froid les règles sont strictes: pas de short trop court, pas de débardeur, pas de caméra et de sac, pas les mains dans les poches, pas de chapeau sur la tête et surtout on se tait! Nous sommes escortés et surveillés (à l’intérieur comme à l’extérieur) par des gardes d’honneur en uniforme blanc, en marchant en file deux par deux.

 

Voyage-VIetnam 0790w


Voyage-VIetnam-0767w.jpg

 

Voyage-VIetnam-0768w.jpg


Voyage-VIetnam-0783w.jpg


Voyage-VIetnam-0788w.jpg

 

Une visite plus agréable s’en suivra, celle de la Maison sur pilotis de Ho Chi Minh, dans un magnifique parc, à proximité d’un immense bassin à carpes.

Le Palais présidentielle jouxte la maison, magnifique demeure coloniale de 1906, elle était autrefois la maison du Gouverneur général de l’Indochine. Aujourd’hui elle sert de lieu pour les grandes réceptions officielles. 

 Voyage-VIetnam-0791w.jpg

 

Dans le temple situé à côté du mausolée, nous croiserons des étudiantes et étudiants, finissants et diplomés qui venaient en groupe pour les photos souvenirs en habit. Nous avons pu dialoguer avec et vraiment un pur plaisir. Certaines parlaient français. Nous les avons prises en photos et ensuite nous leur avons envoyé par e-mail.

 

Voyage-VIetnam-0842w.jpg

 

Voyage-VIetnam-0867w.jpg


Visite d’un atelier de peinture de laque poncée

Pour réaliser ces magnifiques peintures, on utilise la sève extraite des arbres à laque plantés dans la moyenne région de la province de Phu Tho qui donne une laque locale de couleur noire, brillante, résistant. Cette matière est utilisée depuis très longtemps dans les tables. 

Voyage-VIetnam-0901w.jpg

Voyage-VIetnam-0902w.jpg

Il faut appliquer plusieurs couches et les laisser sécher, polir et poncer chaque couche et recommencer. Nous avons pu découvrir ce travail minutieux effectué par des artistes sortant tous de l’école des Beaux Arts de Hanoi. Ils reproduisent à l’identique une oeuvre sur photo. La technique de la coquille d’oeuf nous a interpellé. En effet, il font brunir des coquilles d’oeufs et les cassent en morceaux de différentes tailles et les collent ensuite sur le dessins initialement reproduit. La couleur a remplacé l’unique blanc et noir et donne des résultats absolument superbes. 

Voyage-VIetnam-0905w.jpg

Voyage-VIetnam-0914w.jpg

Les marionnettes aquatiques

 Nous avons assister à un spectacle de marionnettes aquatiques absolument magnifique. C’est un art millénaire, grâce aux paysans qui passaient leur vie dans les rizière et trouvèrent un décor approprié pour reproduire des scènes de vie quotidienne. Ils sculptaient les marionnettes dans du bois de figuier très résistant à l’eau sous la forme de personnages de la ferme, des divinités comme le dragon, et les fixaient au bout d’une d’une longue tige de bambou pour pouvoir les manoeuvrer facilement. La scène est un bassin de forme carré, à l’eau sombre. Derrière un rideau se trouvent les artistes qui manipulent les marionnettes. Le théâtre de marionnettes aquatiques d’Hanoi propose un spectacles ludique et très coloré d’une cinquantaine de minutes qui se compose de plusieurs tableaux, nous avons pu en admirer 12 comme: La danse des dragons, du phoenix, un que j’ai vraiment aimé la garde des canards et chasse du renard. La musique est omniprésente et un orchestre composé d’instruments comme la flûte en bois, le xylophone, tambour anime le spectacle ou se joignent également les voix de deux chanteuses.

Voyage-VIetnam-0946w.jpg

 

Voyage-VIetnam-0956w.jpg

 

Voyage-VIetnam 0979w

Les marionnettistes sont dans l’eau jusqu’à la taille, cachés derrière un rideau ils dirigent les marionnettes à l’aide de longues perches de bambous et de fils accrochés à différents endroits de la marionnette.  Je suis ressortie vraiment enchantée par ce spectacle.

Ce premier contact avec le Vietnam m’enchante, et ce n’est que le début. Je me sens bien.


La Baie d’Halong terrestre province de Ninh Binh, un des plus beau site du Nord avec ses pains de sucre qui sortent de l’eau. Un site enchanteur.

Vietnam 1134w

À 100km au Sud d’Hanoi, se trouve Trang An, qui déploie une nature généreuse entre montagnes, plaines, rizières et fleuves le tout en parfaite harmonie. De part et d’autre de la route s’échelonnent des petites montagnes couvertes de végétation.

Ces falaises de calcaires flottant sur l’eau semblent avoir été déposées sur les rizières. Nous arrivons à Trang An, c’est dimanche et ce site écotouristique est le lieu privilégié de sortie pour les vietnamiens. Nous embarquons sur une barque à rame, sorte de sampan, sur la rivière Sao Khe pilotée par une adorable rameuse pour une balade sur l’eau d’environ 2 h.

 

Vietnam__1057w.jpg


Vietnam__0997w.jpg

Le paysage est tout simplement magnifique et paradisiaque. Le temps semble tout simplement s’être arrêté. Des scènes du film Indochine furent tournées dans cette région. Nous croisons de nombreuses barques occupées par des vietnamiens qui nous saluent de façon amicale.

 

Vietnam__1032w.jpg


Vietnam__1001w.jpg

Notre promenade au fil de l’eau est rythmée par le bruit des rames et nous traversons des grottes en penchant notre tête où les stalactites de formes diverses et étranges descendent sous la voute.

Vietnam__1038w.jpg

 

Vietnam__1045w.jpg

 

Vietnam__1077w.jpg


Vietnam__1108w.jpg


Vietnam__1091w.jpg

Nous visiterons ensuite un temple du roi Dinh Tien Hoang.

Vietnam 1120w

 

Vietnam 1116w

 

Vietnam__1123w.jpg

 

Vietnam__1146w.jpg

Cette Baie d’Halong terrestre de par son authenticité restera un de mes meilleurs souvenirs.

Retour à Hanoi, nous dînons en ville dans une ancienne maison coloniale transformée en restaurant et récupérons nos bagages à l’hôtel car nous prenons le train de nuit à destination de Lao Cai pour le Nord. 

Vietnam 1214w

Vietnam__1217w.jpg

Vietnam__1228w.jpg

Repost 0
Published by Jackie - dans Voyages
commenter cet article
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 22:43

Le Japon, ses jardins zen, les bonsaïs et les Ikebanas

Jardin_9.jpg

Lors de mes visites de temples j'ai pu découvrir ce que l'on appelle : le jardin japonais. C'est une tradition ancestrale que les japonais affectionnent car même dans les maisons privées le jardin sera dessiné en se référant à cette tradition.

Jardin_7.jpg

Lanterne en pierre

La composition du jardin japonais suit trois grands principes: une reproduction de la nature en miniature. Cette miniaturisation a pour but de représenter des scènes différentes (montagnes, lacs, rivières, mer) dans un espace restreint. À l'origine ces jardins sont des miniaturisations des îles japonaise symbolisées par des rochers, toujours en nombre pair. L'eau est souvent présente, mares, rivière, chute, des bassins  ou frétillent les carpes Koï aux couleurs jaune orangé.(symbole d'amour et de virilité qui fait partie intégrante de la culture japonaise).

Jardin_2.jpg

Les carpes Koï

On retrouvera également des éléments décoratifs, comme des lanternes, des statues en pierre, des chemins de pierre, de dalles ou de pierres plates, des palissades, haies, clôture en bambou. Les mousses sont également très présentes surtout dans les jardins entourant les temples. Il est interdit de marcher sur les mousses.

Jardin_5.jpg

Les mousses et petites divinités protectrices des enfants (anges)

Jardin_8.jpg

L'utilisation d'essences d'arbres différentes doit permettre au jardin d'être admiré à chaque saison. On retrouve par exemple, des érables japonais, magnifiques à l'automne, des chênes, des cerisiers, (Sakuras) superbes au printemps, des cèdres, des bambous. Le pin est un arbre qui fait partie du paysage japonais.

Jardin_4.jpg

Tout au long de mes visites ce qui m'a beaucoup interpelée que ce soit aux abords des maisons ou dans les parcs c'est la façon dont les arbres sont taillés. Du grand Art. Une taille structurée et esthétique qui fait penser parfois à des petits nuages suspendus à des branches. On appelle cet art de la taille Niwaki qui proviendrait du culte Shinto, la plus ancienne religion du Japon comme je vous le détaillais dans mon précédent reportage. J'ai pu voir des jardiniers à l'oeuvre, avec de petits outils pour transformer, façonner le végétal et sur des miniatures bonsaïs.

Jardin_1.jpg

Les bonsaïs

Bonsaï 2

Les pétales de sakuras jonchent le sol.

Bonsaï 3

Bonsaï 1

Ikebanas

J'ai eu la chance d'assister à une exposition d'Ikebanas lors de la visite d'un musée et vraiment j'ai été en admiration devant des réalisations d'une simplicité et d'une harmonie parfaite.

J'ai essayé de faire une sélection de tous ces bouquets présentés mais le choix fut difficile.

Ikeb_3.jpg

Ikebana veut dire La voie des fleurs ou l'art de faire vivre les fleurs et est l'Art traditionnel japonais dans la composition florale.

Ikeb_8.jpg

C'est avec le shintoisme et le boudhisme vers le VIe siècle que l'on voir apparaître les première compositions florales au Japon lors des offrandes dans les temples.

Ikeb 7

Ikeb_2.jpg

 

Ikeb_5.jpg

Ikeb_6.jpg

Ikeb_9.jpg

L'ikebana était un art que les femmes étudiaient traditionnellement à l'école en vue de se marier. La cérémonie du thé et la calligraphie faisaient également partie de ces arts que les jeunes femmes étudiaient avant de se marier.

Repost 0
Published by Jackie - dans Voyages
commenter cet article

Présentation

  • : La cuisine de Jackie
  • La cuisine de Jackie
  • : Enfin je me décide à créer mon propre blog. Certes ils sont nombreux sur la toile. J'espère que vous apprécierez ma cuisine, simple avec des produits de qualité pour toutes les occasions. Se retrouver autour d'une table reste un moment propice au partage et à l'échange. De retour en France après une vingtaine d'années passées au Québec, associée aux voyages que j'ai eus la chance de faire, ma cuisine est un mélange de saveurs appréciée de ma petite famille et de mes amis.
  • Contact

Partenariats

Conseillère en loisirs culinaires 

log Demarle2

Le nouveau catalogue Automne/Hiver est arrivé

pour le consulter en ligne

 

 98556114 o

 

journaldesfemmes-120 

 log 750gr

 badge-2-white-160x82

 

10415711 718428101532469 5645812239669258792 n

 

GIF-J Y serai-120

logo bdc blogs

button_large_red.png

blogotheque

 

log 750-grammes

 

cv-logo

 

yummy magazine

 E-gastronomie

Prixalerte

spécialités régionales et 

cadeaux gourmands

 Sans titre

Logo EDP fond gris

case vanille

logo home

logo-terre-exotique

Corporate Logo without claim copie

Capture d cran 2012 03 02 16.33.48

riso Gallo logo

 

logo

birambeau

 

logo.jpg

 

logo

logo2-copie-1

 

Miel Cretet

Miel des Chefs

logo-terre2crete

gout-et-nature50

 

medaillon-titre-muroiseconfiture

 

 stdalfour

ooapin-1

tasse-et-assiette-logodef120px

logo-1

Recherche

Pages