Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 mars 2015 4 05 /03 /mars /2015 22:01

Aujourd'hui j'ai eu la visite de ma petite-fille et vous savez combien je l'adore. Aussi ai-je décidé de lui préparer quelques gourmandises que son adorable maman va ramener à Paris. J'avais récemment vu la recette des biscuits façon Prince de Lu chez ma copinaute Méline de melinenecuisine et je dois dire que c'est très facile à faire et au goût meilleur que les vrais. J'ai fait également des minis-marbrés comme des savanes. Je vous mettrai la recette prochainement. Pour vous dire petite Maëli s'est régalée. 

Biscuits au chocolat façon Prince de LU pour ma Little Princess

Ingrédients

200g de farine

80g de beurre

80g de sucre en poudre

50g d’eau

1/2 càc de levure chimique

150g de chocolat noir

60g de crème liquide

Biscuits au chocolat façon Prince de LU pour ma Little Princess

Préparation

Mettez le beurre, le sucre et l’eau dans une casserole et portez à ébullition. Versez dans un bol et laissez refroidir.

Mélangez la farine et la levure ensemble et y versez le mélange de beurre fondu refroidi et pétrissez jusqu’à obtenir une pâte homogène.

Formez une boule, la filmer et réservez pour 2 heures au réfrigérateur.

Préchauffez le four à 180°C.

Biscuits au chocolat façon Prince de LU pour ma Little Princess

Au bout des deux heures, étalez la pâte sur 3mm d’épaisseur, découpez à l’emporte-pièce rond cannelé de 6cm, des biscuits et déposez-les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. (une idée de Méline, les piquer avec un cure-dent pour faire des petits points comme sur les vrais).

Enfournez pour 15 minutes environ, les sablés doivent dorer. Sortez-les du four et laissez-les refroidir sur une grille.

Biscuits au chocolat façon Prince de LU pour ma Little Princess

La ganache

J’ai repris la recette de chef Nini dont Méline s’est inspirée pour cette recette

Hachez le chocolat noir et versez-le dans un saladier. Faites chauffer la crème liquide et versez sur le chocolat. Mélangez à la spatule et faites prendre au réfrigérateur.

Montage

A l’aide d’une poche à douille, déposez une bonne noisette de ganache sur la moitié des biscuits et recouvrez du reste de biscuits.

Biscuits au chocolat façon Prince de LU pour ma Little Princess
Repost 0
Published by Jackie - dans Biscuits
commenter cet article
1 mars 2015 7 01 /03 /mars /2015 17:48

La madeleine est un petit biscuit savoureux et fondant immortalisée comme nous le savons par Marcel Proust. Ces petites pralines roses lui apporte une saveur et un croquant très original.

Madeleines aux pralines roses

Ingrédients pour 18 madeleines environ

2 gros oeufs

100 g sucre

150 g de farine

½ c à c de levure

100 g de beurre

1 pincée de sel

Pralines roses concassées

Madeleines aux pralines roses

Préparation

Préchauffez le four à 200°C (th 7-8).

Faites fondre le beurre Laissez-le refroidir. Travaillez les oeufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange soit mousseux. Ajoutez la farine et la levure tamisées. Incorporez le beurre fondu.

Madeleines aux pralines roses

Remplissez les moules au 3/4. Parsemez chaque madeleine de pralines roses concassées et enfournez à 240°C (th 7-8) pendant 4 min. Puis 6 à 8mn à 180°. J'ai utilisé les moules en silicone Demarle

Démoulez ensuite et réservez les madeleines.

Madeleines aux pralines roses

La petite histoire de la praline

La praline est, en premier lieu, un bonbon constitué par une amande enveloppée de sucre cuit, lequel peut être teinté et parfumé de diverses manières.
On raconte souvent que la première recette fut inventée au XVIIe siècle par le chef cuisinier de César-Gabriel, Duc de Choiseul, Maréchal de France, Comte de Plessis-Praslin, dit Maréchal de Plessis-Praslin, mais les preuves manquent.
Une firme de confiserie de Montargis, les établissements Mazet, parmi d'autres, s'est spécialisée depuis la fin du XIXe siècle dans la confection de praslines, qui correspondent à cette définition initiale.
Cette praline est aussi concassée pour devenir le pralin utilisé en pâtisserie, ou encore, écrasée et mélangée à du chocolat pour former le praliné qui donne naissance à la praline belge.

Madeleines aux pralines roses

Il existe aussi la praline rose dont le sucre est coloré (le sucre de la praline de Montargis est caramélisé, donc brun). Elle sert notamment de base à la Tarte aux pralines, un dessert lyonnais dont la garniture est composée pour moitié de pralines roses concassée et pour moitié de crème fraîche. On la retrouve également dans la brioche aux pralines, connue sous le nom de Gâteau de Saint-Genix qui fut inventé vers la fin du XIXe siècle.

Madeleines aux pralines roses

C'est le pâtissier Pierre Labully, dont le magasin existe toujours sur la place de l'église de Saint-Genix-sur-Guiers, qui a inventé le gâteau de Saint-Genix vers 1880. Il lui a alors donné son nom : le gâteau Labully. On dit que son épouse, Françoise Guillaud, originaire de la petite ville voisine des Abrtes, lui aurait fait connaître une recette de brioche saupoudrée de pralines et qu'il l'aurait perfectionnée en ajoutant des pralines à l'intérieur de la pâtisserie.(Wikipédia)

Repost 0
Published by Jackie - dans Biscuits
commenter cet article
22 décembre 2014 1 22 /12 /décembre /2014 22:46

Noël est à notre porte pour chacun d'entre nous. Les enfants sont arrivés, le sapin trône maintenant fièrement à sa place habituelle et les chants de Noël remplissent la maison. Quel bonheur d'avoir pu décorer le sapin avec ma petite fille qui du haut de ses 21 mois  a très bien compris ce qui se passait. 

20141222_noel-2014_7223-w.jpg

Je serai de retour parmi vous en janvier, je vous souhaite donc de très Joyeuses Fêtes de Noël dans l’amour et le partage.

Je ne manquerai de faire un petit passage pour vous  souhaiter une très

bonne année 2015

 bredeles-1w-table.jpg

Je partage avec vous pour la troisième année ma boîte à bredeles inspirés encore une fois de nombreuses recettes d'amies blogueuses notamment mes petites amies alsaciennes.

bredeles-4w-panier.jpg

bredeles-2w-montage8.jpg

Toutes les recettes vous les trouverez sur les liens suivants:

Bredeles à l’anis chez Annick, chocolataucurry

Leckerlis che ManuB

Linzer de mon amie québécosie Annick 

Kipferle à la vanille chez Aurélie

Mendiants sur mon site ici

Orangettes au chocolat chef Simon

Sablés Forêt Noir chez Lilly

      Langues de pain d’épices glacées ou Lebkuchezunge chez Prici

bredeles-3w-montage8.jpg

Les étoiles soufflées chez Annick, chocolat au curry

Spirales marbrées chocolat chez Lilly

Butter bredel chez Patchouka

Les brunslis ou bruns de bâle chez Michèle

Les rochers à la noix de coco chez Lilly

Les marbrés bredele.fr

Sablés noisettes chez Lilly

Les grégoriens chez Lilly


Néanmoins, je n'oublie pas tous ceux et celles qui n'auront pas la chance de vivre de tels moments et j'ai déjà et j'aurai une profonde pensée pour eux car en cette période de partage et d'amour de telles situations ne devraient pas exister. Je vous souhaite à toutes et à tous de Joyeuses fêtes de Noël dans l’amour et le partage.

2f542d98.gif


Repost 0
Published by Jackie - dans Biscuits
commenter cet article
19 novembre 2014 3 19 /11 /novembre /2014 12:09

Une recette de ma chère Cathy du blog Kaderickenkuizinn. Des cookies croustillants à l’extérieur et moelleux à l’intérieur comme je les aime. Cathy utilise beaucoup les produits bios. J’en avais certains mais pas tous.

cookies-6w


Recettes pour 20 cookies

300 grammes de farine bio

100 grammes de poudre d’amande complète bio

120 grammes de sucre rapadura bio

80 grammes de sucre  fin

150 grammes de beurre bio

1 c à c  de bicarbonate de soude

1 œuf bio

½ c à c  de sel

150 grammes de chocolat blanc (je n’avais pas de Toblerone)

50 grammes d’amandes effilées bio

cookies-2w.jpg

Préparation

Préchauffez le four à 180°c ou thermostat 6.

Malaxez le beurre et le sucre dans la cuve de votre robot, je me suis servie de KA avec la feuille ou sinon dans un plat creux avec une cuillère en bois.

Ajoutez l’œuf et mélangez jusqu’à ce qu’il soit entièrement incorporé au beurre sucré. Incorporez ensuite la farine, la poudre d’amande, le bicarbonate et le sel et arrêtez le robot dès que la pâte se décolle des bords de votre cuve

cookies-3w.jpg

Découpez le chocolat blanc (mais vous pouvez également utiliser du chocolat noir)  avec un gros couteau pour faire des morceaux irréguliers).

Ajoutez les morceaux de chocolat et les amandes effilées, remuez pour les incorporer à la pâte à cookies.

cookies-4w.jpg

Réalisation des cookies

Pour réaliser 20 cookies j’ai fait des cookies de 40 g, mais je les ai trouvés un peu gros à la cuisson. La prochaine fois je diminuerai le poids de 5 g.

Préparez 2 plaques recouvertes de 2 toiles silpat ou de papier sulfurisé.

À l’aide d’une une cuillère à soupe et prélevez de la pâte (j’ai pesé mes cuillerées de pâte) que l’on dépose sur la toile, aplatir grossièrement avec le dos de la cuillère, le résultat doit être irrégulier et grossier.

 cookies-6w-copie-1.jpg

Placez au four pour 10 minutes, pas plus, pas moins ! C’est Cathy qui le dit:)


Repost 0
Published by Jackie - dans Biscuits
commenter cet article
22 septembre 2014 1 22 /09 /septembre /2014 15:28

Une recette que j’ai piochée chez mon amie Cathy du blog Kaderik. Un blog que j’aime beaucoup où je pioche souvent des recettes mais c’est la première fois que j’en publie une. Ces petits muffins à l’orange sont absolument délicieux et mon gourmand de mari s'est régalé.

muffins-orange-1w.jpg

Ingrédients

250 grammes de farine bio

170 grammes de sucre complet bio

20 cl de jus d’orange fraîchement pressé et zestes

150 grammes de beurre

5 œufs bio - ½ sachet de poudre à lever bio

Pour le craquelin

30 grammes de poudre de noisettes complètes torréfiées bio

30 grammes de sucre complet bio

muffins-orange-2w.jpg

Préparation

Préchauffez le four à 210°c ou thermostat 7. Faites fondre le beurre. Mélangez les œufs avec le sucre. Ajoutez la farine tamisée et la poudre à lever, bien remuer.

Prélevez les zestes et pressez les oranges pour obtenir 20 cl environ.

muffins-orange-5w.jpg

Incorporez ensuite en 2 ou 3 fois le beurre fondu, les zestes et le jus d’orange.

Remuez jusqu’à obtenir un mélange homogène.

Préparez le craquelin en mélangeant le sucre et la poudre de noisettes

muffins-orange-3w

Remplir au 3/4 des empreintes à muffins en silicone pour moi, des moules briochettes Demarle.

Saupoudrez le dessus des muffins avec cette poudre juste avant de les enfourner.

Enfournez pour 5mn à 180° et poursuivez la cuisson 10mn pour moi. 

muffins-orange-6w

 Ajustez le temps de cuisson à votre four et à la grosseur de vos muffins. Laissez refroidir avant de démouler.

muffins-orange-4w
La petite histoire de l'orange

On retrouve des traces de l’oranger il y a environ 2200 ans sur les contreforts de l’Hymalaya et le Sud-est de l’Asie. On ne sait cependant pas exactement quand il aurait été domestiqué. On fait mention de ces fruits pour la première fois dans un livre médical de la littérature sanskrit : La Charaka-Samita.

 
Ambersweet_oranges.jpg


Il faut attendre l’ère chrétienne pour qu’elle se propage en Inde. C’est à l’époque des croisades (XIe siècle-XIIIe siècle) que l’orange amère la bigarade fait son apparition en Europe par la Sicile, puis en Italie et en Provence.
Les oranges vont probablement suivre la route de la Soie vers l’Europe car on en trouve en Espagne au début du XVe siècle traversant le Moyen-Orient et le Proche-Orient où elles ont trouvé un climat adapté à leurs besoins. De là, elles gagnent le sud de l’Europe.

orange blossoms

Ce sont les Portugais qui sont à l’origine de l’expansion de l’orange douce en Europe. En effet, en 1520 ils rapportèrent de leurs comptoirs chinois et de Ceylan, des plants d’orangers (Citrus sinensis). Ils mirent au point de nouvelles méthodes de cultures et l’orange du Portugal deviendra la norme de qualité et de référence dans toute l’Europe. Dans les pays arabes on cesse de l’appeler narandj pour l’appeler bortugal, nom qui serait encore usité.

L’orange va donc petit à petit s’installer en Europe. Le climat peut propice dans certaines contrées pour la culture de ce fruit du soleil va donner naissance à des abris privés spécialisés, les orangeries (où l’orange était cultivée en bacs) que l’on retrouve dans des châteaux, (les plus célèbres furent celles d’Amboise, pour le roi Charles VIII, et de Versailles pour Louis XIV). En effet, ce fruit était très apprécié à la cour et il était considéré comme un objet précieux, un produit de luxe inaccessible au peuple. Il était offert comme cadeaux à Noël aux enfants des aristocrates et de la noblesse.

 

Jusqu’au début du XXe siècle, l’orange sera le cadeau traditionnel que les enfants des familles les plus démunies retrouveront dans leur bas de Noël. Et pour chacun ce simple cadeau était un véritable bonheur. Nous sommes loin aujourd’hui de cette ambiance tant le marketing et la profusion ont envahit notre société.

C’est seulement après la Seconde Guerre Mondiale que l’orange trouvera une place sur la table des ménages. Aujourd’hui, l’orange est le deuxième fruit le plus consommé en France avec plus de 6 kg par an et par personne après la pomme. L’oranger est l’arbre fruitier le plus cultivé dans le monde. L’orange provient essentiellement d’Espagne, du Maghreb (de novembre à mai, ce sont les meilleures), d’Israël, d’Italie, d’Afrique du Sud et des États-Unis (en été). En France, il existe une petite production de cet agrume localisée en Corse et dans les Pyrénées-Orientales.



Jusqu’en 1920, son fruit est surtout consommé à l’état frais. Puis son jus riche en vitamines C sera commercialisé et sa consommation dépassera en peu de temps celle du fruit. Aux États-Unis, 40 % de la production des orangeraies va à la préparation de concentré de jus congelé. On retrouve les sous-produits de cette transformation – huile essentielle, pectine, écorce confite, pulpe – dans l’industrie agroalimentaire. La suite sur energie-sante.net où je rédige régulièremetn des articles dans la rubrique Alimentation-santé.


Repost 0
Published by Jackie - dans Biscuits
commenter cet article
22 mai 2014 4 22 /05 /mai /2014 16:41

Les Madeleines on les adore natures, mais renfermées dans une coque en chocolat c'est tout simplemet délicieux. 

madeleines-coque-chocolat-1w.jpg

Ingrédients pour 18 madeleines environ

2 gros oeufs

100 g sucre

150 g de farine

1 zeste de citron

½ c à c de levure 

100 g de beurre

1 pincée de sel

18 carrés de chocolat noir

Préparation

Préchauffez le four à 200°C (th 7-8).

Faites fondre le beurre Laissez-le refroidir. Zestez le citron. Travaillez les oeufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange soit mousseux. Ajoutez la farine et la levure tamisées. Incorporez le beurre fondu, puis les zestes de citron. Remplissez les moules au 3/4, et enfournez à 240°C (th 7-8) pendant 4 min.  Puis 6 à 8mn à 180°. J'ai utilisé les moules en silicone Demarle

Démoulez ensuite et réservez les madeleines.

madeleines-coque-chocolat-3w.jpg

Disposez un carré de chocolat dans chaque empreinte de madeleine et faites les fondre doucement au four à 50°.

Lorsque le chocolat est fondu, étalez le à l’aide d’un pinceau et remettez chaque madeleine en appuyant dans les empreintes. Laissez durcir au réfrigérateur 15mn, puis démoulez.

madeleines-coque-chocolat-2w.jpg

 Petite histoire de la madeleine

Sans Marcel Proust ce petit gâteau aurait-il une telle notoriété!

Ce petit gâteau est d’origine lorraine et est caractéristique par sa forme, elle rappelle celle d’un coquillage allongé ou ronde.

Commercy est la ville natale de ce petit gâteau que l’on devrait à Madeleine Paumier servante de la marquise Perrotin de Baumont qui en 1755 fabriqua ces petits gâteaux pour le duc viager Stanislas leszcinski. De nos jours cette tradition de la madeleine est jalousement conservée. Cependant d’autres attribuent l’origine de ce petit gâteau à une jeune-fille prénommée Madeleine qui aurait offert ce petit gâteau en forme de coquillage aux pélerins de Saint-Jacques-de-Compostelle (la coquille étant l’emblème du pélerinage).

madeleine2.jpg

On rapport que jusqu’à la fin du XIXe siècle et ce jusqu’à la veille de la Seconde Guerre Mondiale, les voyageurs du chemin de fer qui passaient pas Commercy se pressaient aux portières et aux fenêtres pour observer le spectacle des vendeuses de madeleines portant des paniers peins de madeleines aux marques bien apparentes et qui s’époumonaient  pour vendre le maximum de boîtes dans un minimum de temps puisqu’il s’agissait de l’arrêt des trains. Tout ceci contribua a rendre la petite madeleine encore plus populaire.

On consomme volontiers ce petit gâteau au goûter pour les enfants et surtout autour d’un thé ou d’un café. La madeleine a fait la réputation de la ville de Commercy ou elle est fabriquée depuis le XVIIIe siècle. 

Repost 0
Published by Jackie - dans Biscuits
commenter cet article
26 mars 2014 3 26 /03 /mars /2014 16:13

Je recevais pour la première fois une amie pour le thé et l'idée m'est venue de réaliser des biscuits absolument délicieux, des Amarettis. Il y a longtemps que je voulais essayer ces petits biscuits fondants et moelleux et j'ai trouvé la recette sur le site de Géraldine, où je vais régulièrement me promener et que j'aime beaucoup.

amarettis-1w.jpg

Ingrédients pour 30 Amarettis environ 

3 blancs d'oeufs

300 g de poudre d'amande blanche

190 g de sucre + 10 g

3 c à c d'extrait d'amande amère de CPVD Foulon

2 c à s de sucre glace

amarettis-3w.jpg

Préparation

Mélangez la poudre d'amande avec le sucre dans un cul de poule. Montez les blancs d'oeufs en neige bien ferme en ajoutant en cours les 10 g de sucre restant.

Mélangez en 2 ou 3 fois le mélange poudre d'amande, sucre avec les blancs en neige en soulevant bien à l'aide d'une spatule, puis ajouter l'extrait d'amande amère.

Préchauffez le four th.5 à 150°.

amarettis-2w.jpg

Formez des boules de pâtes d'environ 20 g entre les paumes de vos mains et déposez-les sur une plaque recouverte de papier cuisson ou sur la Silpat (humidifiez-vous légèrement les mains afin de facilité le façonnage ), saupoudrez de sucre glace.

amarettis-4w.jpg

Enfournez vos Amarettis pour 15 à 17 minutes environ. Sortez la plaque du four et déposez ensuite les Amarettis sur une grille pour qu'ils refroidissent complètement avant de les décoller.

95000722.to resize 150x3000

Repost 0
Published by Jackie - dans Biscuits
commenter cet article
11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 10:38

Une recette inspirée de ce blog, que j'ai adorée réaliser. Une belle surprise que j'ai présentée dans un petit panier. Ils étaient prêts à s'envoler. On peut également retrouver cette recette sur ce blog Turc dont Françoise s'est inspirée.

 sables-papillons-1w.jpg

Ingrédients 

2 jaunes d'oeuf

120g de beurre bien mou

110g de sucre

250g de farine

1c à s de cacao en poudre

Préparation

Dans le bol  du robot utilisez l’outil main et mélangez le sucre et le beurre mou,

Ajoutez les oeufs puis la farine progressivement et à petite vitesse jusqu’à former un pâton. Divisez la pâte en deux parties égales.  Ajoutez le cacao à l'un des pâtons. Aplatissez au rouleaux le premier pâton en un rectangle (environ 35 x 20cm),  faites la même chose avec l’autre pâton au chocolat et déposez le sur le premier rectangle. Roulez le tout en boudin en laissant dépasser un léger bout de pâte blanche qui servira pour les antennes. Filmez et mettez au réfrigérateur 2h. 

Sortez ensuite les boudins du réfrigérateur et collez les dos à dos comme ici

sables-papillons-3w.jpg

Préchauffez votre four à 180°C.

papillons.jpg

Coupez des tranches de 1 cm d'épaisseur environ et pincez pour former les ailes.

Recourbez un peu les antennes et posez les papillons sur une toile Silpat ou du papier cuisson. Enfournez pour environ 14 minutes.

sables-papillons-2w.jpg

C’est mignon, et délicieux


Repost 0
Published by Jackie - dans Biscuits
commenter cet article
21 décembre 2013 6 21 /12 /décembre /2013 07:51

Une année se termine et les fêtes de Noël sont à nos portes avec les chaleureuses retrouvailles où les familles se réunissent. Les aéroports, les gares vont fourmilier de monde et les visages de chacun reflèteront le bonheur dans la perspective de retrouver des êtres aimés qu'ils n'auront pas pour certains, vu depuis longtemps et c'est mon cas car mon fils aîné vit au Japon.

biscuits-noel-2013-1w

Mes enfants arrivent en fin de semaine, cette année un petit ange qui a maintenant 8 mois et demi, ma petite fille Maëli, dont ce sera le premier Noël, fera partie de la famille et viendra nous enchanter et nous apporter beaucoup de joie. Face à ce bonheur je n'oublie pas tous ceux et celles qui n'auront pas la chance de vivre de tels moments et j'ai déjà et j'aurai une profonde pensée pour eux car en cette période de partage et d'amour de telles situations ne devraient pas exister.

Je serai de retour parmi vous dans une semaine, je vous souhaite donc de très Joyeuses Fêtes de Noël, autour d'une table bien garnie et savoureuse grâce à toutes ces recettes réalisées avec amour à la maison .

Je partage avec vous  ma boîte à bredeles réalisés cette année et inspirés de nombreuses recettes d'amies blogueuses notamment mes petites amies alsaciennes,

 

biscuits-noel-8-2013w

 

Petits pêle mêle de gauche à droite

Langues de pain d’épices glacées ou Lebkuchezunge chez Prici

Sablés Forêt Noir chez Lilly

Anneaux aux amandes de chez mon amie québécoise Annick 

Sablés noisettes chez  Lilly

Spirales au chocolat chez Yolande 

Butter bredel chez Aurélie

Kipferl chez Aurélie

Pattes de chats chez Yasmina

 

 

biscuits-noel-6-2013w

 

Petits pêle mêle de gauche à droite

Linzer de mon amise québécosie Annick 

Sablés noisettes chez Lilly

Sablés bretons  ici

Langues de pain d’épices glacées ou Lebkuchezunge chez Prici

Mendiants ici 

Berawaecka, ce pain de Noël constitué essentiellement de fruits confits et de fruits secs chez Lilly

 J'ai également réalisé des petits beurres maison dont je posterai la recette plus tard

 


2f542d98.gif

 

 

 

 

Repost 0
Published by Jackie - dans Biscuits
commenter cet article
11 août 2012 6 11 /08 /août /2012 23:34

Les scones sont ces petits gâteaux d'origine écossaise très appréciés des britanniques pour le fameux tea time.  Mais on en trouve également au Canada, aux Etats -Unis en fait dans tous les pays dits du Commonwealth. Très faciles à réaliser ils se dégustent tièdes accompagnés de beurre et de confiture. Idéal pour un brunch dans l'assortiment de biscuits. Il existe également une variété de scones salés. J,en profite pour participer au défi "À l'heure anglaise" du site recettes de cuisine.

 

scones-1w    

 

 

 

Ingrédients 

150g de beurre mou

450g de farine

1 sachet de levure chimique

2 c à soupe de sucre

2 oeufs

6 c à soupe de lait

 

Préparation

Préchauffer le four à 220°C (thermostat 7-8).

 scones-2w

Dans un saladier assez grand, mélanger farine, levure et le beurre (coupé en morceaux) Travailler du bout des doigts, ajouter le sucre. Battre les oeufs et ajouter le lait. Ajouter progressivement ce mélange aux éléments secs.

Travailler jusqu'à obtenir une pâte souple (ajouter de la farine si la pâte est trop collante).

 scones-4w

Sur un plan de travail fariné, étaler la pâte de façon à ce qu'elle fasse 2 cm d'épaisseur. Découper à l'aide d'un emporte pièce des disques de pâte d'environ 5-6 cm de diamètre. Si vous n'avez pas d'emporte pièce, un verre peut tout à fait convenir.

 scones-3w

Déposer sur la toile Silpat les disques de pâte et enfourner de 12 à 15 minutes selon l'épaisseur. Vous pouvez également ajouter des raisons secs à la pâte.

À déguster chauds ou tièdes avec de la confiture et du beurre.

scones-5w

 

 

 

La petite histoire du Scone

C'est en Ecosse que l'on doit rechercher son origine. En effet, il doit son nom à la Pierre de la Destinée (ou de Scone, du nom de l'abbaye dans laquelle elle se trouvait). Aucun roi d'Ecosse ne pouvait être couronné s'il ne s'était pas assis au préalable sur cette pierre... Longtemps soustraite par les Anglais, la pierre de Scone a été restituée à l'Ecosse en 1996 (700 ans après l'invasion anglaise), où elle est depuis conservée au château d'Edimbourg. 

La première référence aurait été écrite par un poète écossais en 1513. On relate également une vieille tradition galloise  de petits gâteaux ronds et plats, des pains au levain, cuits dans des "bakestones", et plus tard sur des poêles à frire en fonte (griddles).

Quant au nom scone, il viendrait du gaélique sgonn, ou du Hollandais schoonbrot et de l’allemand sconbrot

À l'origine, ils étaient préparés avec de l'avoine, sous forme de grand cercle, puis taillée en 4 triangles (comme le bannock).

Les scones sont généralement ronds mais peuvent se présenter sous d'autres formes. A base de farine, lait, beurre, oeufs et levure, ils sont aussi très souvent préparés avec des fruits secs (raisins, figues, abricots...). 

Repost 0
Published by Jackie - dans Biscuits
commenter cet article

Présentation

  • : La cuisine de Jackie
  • La cuisine de Jackie
  • : Enfin je me décide à créer mon propre blog. Certes ils sont nombreux sur la toile. J'espère que vous apprécierez ma cuisine, simple avec des produits de qualité pour toutes les occasions. Se retrouver autour d'une table reste un moment propice au partage et à l'échange. De retour en France après une vingtaine d'années passées au Québec, associée aux voyages que j'ai eus la chance de faire, ma cuisine est un mélange de saveurs appréciée de ma petite famille et de mes amis.
  • Contact

Partenariats

Conseillère en loisirs culinaires 

log Demarle2

Le nouveau catalogue Automne/Hiver est arrivé

pour le consulter en ligne

 

 98556114 o

 

journaldesfemmes-120 

 log 750gr

 badge-2-white-160x82

 

10415711 718428101532469 5645812239669258792 n

 

GIF-J Y serai-120

logo bdc blogs

button_large_red.png

blogotheque

 

log 750-grammes

 

cv-logo

 

yummy magazine

 E-gastronomie

Prixalerte

spécialités régionales et 

cadeaux gourmands

 Sans titre

Logo EDP fond gris

case vanille

logo home

logo-terre-exotique

Corporate Logo without claim copie

Capture d cran 2012 03 02 16.33.48

riso Gallo logo

 

logo

birambeau

 

logo.jpg

 

logo

logo2-copie-1

 

Miel Cretet

Miel des Chefs

logo-terre2crete

gout-et-nature50

 

medaillon-titre-muroiseconfiture

 

 stdalfour

ooapin-1

tasse-et-assiette-logodef120px

logo-1

Recherche

Pages